2014-05-05

Chronique de la ronde 2 du Championnat fermé et du Montcalm 7 (saison 2013-2014)

Chronique de la ronde 2 du Championnat fermé et du Montcalm 7 (saison 2013-2014)
  • C'était ce soir la deuxième ronde, et s'il est encore trop tôt pour risquer une prédiction pour l'un ou l'autre des deux tournois tant ceux qui peuvent prétendre à la victoire finale sont nombreux, nous avons pu apprécier de belles parties ce soir, et c'est bien là ce qui importe.

  • Menu :
  • SECTION A
    • Nos six joueurs étaient cette semaine pour la deuxième du championnat fermé, et les résultats reflètent bien l'homogénéité du groupe puisque nous avons eu droit à deux nulles et une partie décisive. Le titre risque de se jouer à peu de choses !

    • Résumé des résultats:
        #1 : L. Biakolo (#1, 1996) [1/2-1/2] D. Bonneau (#2, 2040)
        #2 : M. Sarra-Bournet (#5, 1955) [0-1] B. Auger (#3, 1969)
        #3 : G. Gaulin (#6, 2033) [1/2-1/2] C. Lessard (#4, 2004)



    • Le classement (toujours provisoire) est donc:
      • 1,5 sur 2 :
        • L. Biakolo
      • 1 sur 2 :
        • D. Bonneau
      • 1 sur 1 :
        • B. Auger
      • 0,5 sur 2 :
        • G. Gaulin
        • M. Sarra-Bournet
      • 0,5 sur 1 :
        • C. Lessard

    • La partie du premier échiquier opposait Lima Biakolo à Daniel Bonneau, et s'est jouée sur le thème de la sicilienne dragon. Lima a opté pour une formation en baïonnette (8. f3), mais avec le fou de cases blanches en e2 et non en c4, ce qui a l'inconvénient de relâcher la protection de la case d5, mais l'avantage de permettre la poussée g4 si les noirs jouent h5 pour se défendre (ce que Daniel a fait dès le 7e coup). Les blancs ayant roqué du grand côté et les noirs du petit, les deux camps avaient de fortes menaces à leur disposition contre le camp adverse, jusqu'au brusque relâchement de la tension dû à la série d'échanges qui se sont produits du 14e au 17e coup.
      L'égalité était alors parfaite, mais il fallait jouer précisément, ce que nos deux experts ont parfaitement su faire : malgré un petit avantage d'espace pour les blancs, les noirs avaient une position inexpugnable, et sont même arrivés, après des échanges judicieux, à réduire les blancs à une défense quelque peu passive. Néanmoins, dans cette finale de fous de même couleur, Daniel a eu beau insister, Lima n'a pas failli, et la partie s'est conclue logiquement par la nulle.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 1


    • Au deuxième échiquier, cependant, Marc Sarra-Bournet rencontrait Bertrand Auger. Si Bertrand est resté fidèle à la défense française face à 1. e4, il a varié en n'opposant pas à la Tarrasch de Marc la variante Fort-Knox, mais en poussant c5.
      Dans le milieu de jeu complexe qui s'en est suivi, la situation est restée égale, malgré le pion cédé temporairement par les noirs pour posséder le contrôle du centre et de la colonne 'd'. Marc a bien manoeuvré, cependant, s'accrochant au pion et se créant des menaces à l'aile-roi, avant de placer idéalement un cavalier en d6, soutenu par le fameux pion supplémentaire. Il ne fallait pas, toutefois, sous-estimer les dons de Bertrand pour la contre-attaque, et c'est au 20e coup que, aidé par son contrôle du centre, Bertrand a poussé son pion f contre le roque adverse. Ce pion ira jusqu'en g2, mais après sa prise par la dame, Bertrand aurait dû alors lancer sa dame à son tour contre le roque blanc, par 24...Dh4. Au lieu de cela, 24...Ff5 est une erreur, qui donne l'avantage aux blancs.
      Il fallait défendre avec précision, néanmoins, et en voulant défendre activement par 29. Te4, Marc a en fait permis à Bertrand d'égaliser. Car rappelons-le : avant de chasser une pièce de sa case actuelle, il faut d'abord s'assurer qu'elle n'ira se replacer sur une meilleure case. De fait, la dame noire est allée en h5, d'où elle menaçait dangereusement le pion f3. « Swallow your pride, Marc ! » Une fois de plus, une fois l'erreur constatée, il fallait se résoudre à défaire le coup précédent et à ramener sa tour à la case d'où elle venait de partir, quitte à abandonner le pion. Au lieu de cela, pour le défendre, les noirs ont recouru à 30. Te3, et Bertrand a alors un gros avantage grâce à l'échec en g5, le fou blanc de cases noires ne défendant plus la case g5.
      Dès lors, les noirs avaient une attaque victorieuse, mais pas forcément évidente pour les pauvres humains que nous sommes : en effet, au coup de Bertrand 32...Df1, il fallait préférer 32...e4, car sinon le roi s'échappe ! C'est Marc, cependant, qui a commis l'ultime erreur en essayant de défendre sa tour par 35. Rd3, alors que 35. Rc3 abandonne la tour mais regagne un fou, et permet au roi d'en réchapper. Une belle partie, où souvent la fortune a changé de camp, avant de permettre à Bertrand de prendre sa revanche sur Marc !
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 2


    • Au troisième échiquier, enfin, Gaétan Gaulin jouait contre Claude Lessard, qui s'est défendu par le gambit Benkö ! Si les noirs semblaient plus à l'aise au sortir de l'ouverture, la position blanche n'avait cependant pas de faiblesses, et c'est très progressivement que la tension est montée entre les deux armées. Profitant de ce qu'il avait une colonne ouverte en 'b' contre une colonne ouverte en 'c' à son adversaire, Claude a très astucieusement poussé son pion 'a' pour créer un pion isolé du côté blanc, contre lequel il pouvait ensuite braquer ses forces. Comme Gaétan, cependant, le défendait avec son fou en b3, cette faiblesse était en fait difficile à exploiter.
      Et de fait, Claude n'a pas ménagé sa peine pour essayer de tirer, par de longues et subtiles manoeuvres, un gain de ce qui semblait être un léger avantage positionnel pour les noirs. Peine perdue : Gaétan a parfaitement résisté, et après les échanges nécessaires pour faire avancer quelque peu la situation, les deux joueurs se sont séparés sur le partage du point. Quelle lutte !

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 3




  • SECTION B
    • Dans la section B, trois joueurs possèdent encore un score parfait. La conclusion de la soirée est que la logique de la cote a été respectée, hormis deux nulles et les victoires remarquables de deux nouveaux, les non-classés Vlad Calafateanu et Vincent Vial, contre Sébastien Chabot et J.-F. Coté respectivement. Voilà qui est de très bon augure et leur promet une belle progression !

    • Résumé des résultats:
        #4 : Y. Bluteau (#6, 1769) [0-1] R. Plante (#1, 1977)
        #5 : G. Lapierre (#2, 1929) [1-0] V. Oliver (#9, 1711)
        #6 : J. Perreault (#8, 1728) [0-1] D. Dubé (#3, 1846)
        #7 : G. Boulianne (#4, 1806) [1/2-1/2] A. Ripoll (#11) 1670
        #8 : É. Dumont (#10, 1691) [1/2-1/2] P. Cummins (#5, 1801)
        #9 : K. Bender (#12, 1647) [1-0] C. Belzil (#23, S/C)
        #10 : F. Thériault (#14, 1537) [1-0] N. Teurtrie (#18, 1135)
        #11 : S. Chabot (#16, 1307) [0-1] V. Calafateanu (#21, S/C)
        #12 : V. Vial (#22, S/C) [1-0] J.-F. Coté (#17, 1214)
        F. Coté (#16, 1307) [1-0] Bye non-sollicité
        A. Bourassa (#7, 1738) [1/2] Bye sollicité
        A. Hébert Jr (#13, 1624) [1/2] Bye sollicité
        Y. Badeaux (#15, 1480) [1/2] Bye sollicité
        M.-A. Lauzier (#19, 1039) [1/2] Bye sollicité

      • Le classement (toujours provisoire) est donc:
        • 2 sur 2 :
          • R. Plante
          • G. Lapierre
          • D. Dubé
        • 1,5 sur 2 :
          • G. Boulianne
          • P. Cummins
          • A. Bourassa
          • É. Dumont
          • A. Ripoll
        • 1 sur 2 :
          • Y. Bluteau
          • J. Perreault
          • V. Oliver
          • K. Bender
          • F. Thériault
          • F. Coté
          • V. Calafateanu
          • V. Vial
        • 0,5 sur 2 :
          • M.-A. Lauzier
        • 0 sur 2 :
          • S. Chabot
          • J.-F. Coté
          • N. Teurtrie
        • 0 sur 1 :
          • C. Belzil

      • À l'échiquier 4, Yvon Bluteau avait les blancs contre Réjean Plante. Yvon a ouvert du pion du roi, Réjean a répondu par la sicilienne classique avec 2...e6. Yvon a alors opté pour une attaque solide, avec le petit roque, les deux fous en e3 et d3, la poussée f4 pour affaiblir le roque adverse, Df3 et g4. Réjean, quant à lui, s'est parfaitement défendu, et a même pris l'avantage après le fautif 24. Ce4. Exploitant parfaitement cette imprécision, Réjean a en effet gagné un pion par 25...Db4, qui menaçait à la fois en b2 et e4. Dès lors, le roi blanc était très exposé et la supériorité du fou sur le cavalier dans ce genre de position se faisait très nettement sentir. En conséquence, Yvon a choisi de maintenir à tout prix son cavalier en e4 pour bloquer le fou, mais le remède était peut-être pire que le mal car cela l'a contraint à céder deux nouveaux pions. Il a alors suffi Réjean de forcer les échanges pour convertir aisément son avantage en victoire. Somme toute, une victoire très pragmatique de la part de Réjean, qui donne l'impression d'une grande facilité mais demandait une bonne technique pour tirer profit des erreurs adverses. La partie aurait fort bien pu, toutefois, tourner différemment sans les imprécisions d'Yvon, qui est loin d'avoir démérité !


        (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

        % PARTIE 4


      • Ma partie, enfin, s'est jouée à l'échiquier 7. Pour ma quatrième rencontre avec Gabriel Boulianne, j'avais pour la quatrième fois les noirs, et ai dû pour la troisième fois me défendre contre une espagnole.
        Revenu à la défense Bird pour changer un peu, j'ai bénéficié d'un cadeau inattendu au 13e coup, où Gabriel m'a offert un pion par 13. e5?. En fait, il n'avait pas envisagé que je pouvais le reprendre de la dame et garder le pion après l'échange des dames (13...dxe5 perd le fou sur la fourchette 14. Ce4!). Mais un pion de plus ne signifie pas victoire, et celui-là était difficile à garder. Je pense, cependant, que Gabriel a dû manquer un coup quelque part car le matériel s'est échangé peu à peu sans que j'aie perdu le pion supplémentaire, avec une position tout sauf fragile. Mais par la suite, Gabriel, bien qu'en forte pression de temps (Zeitdruck), a joué parfaitement le milieu de jeu, alors que j'ai commis pour ma part une imprécision au 35e coup avec l'échec 35...Tb2+, qui m'a fait perdre le pion. Après cela, nous avons continué une vingtaine de coups, chacun attendant en vain l'erreur de l'autre, mais c'est finalement le résultat logique qui est arrivé : nulle.

        (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

        % PARTIE 5






    • Pour les résultats complets, reportez-vous, comme d'habitude, au site du Montcalm (cliquez ici).

À jeudi prochain pour la ronde 3 !

--Arthur


% PGN 1
[Event "Montcalm Fermé"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.01"]
[Round "2"]
[White "Biakolo, Lima"]
[Black "Bonneau, Daniel"]
[WhiteElo "2040"]
[BlackElo "1996"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "125"]

1. e4 c5 2. Nf3 d6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nf6 5. Nc3 g6 6. Be2 Bg7 7. h4 h5 8.
f3 Nc6 9. Be3 Nxd4 10. Bxd4 O-O 11. Qd2 Be6 12. O-O-O Qa5 13. Kb1 Rfc8 14.
Nd5 Qxd2 15. Nxf6+ Bxf6 16. Rxd2 Bxd4 17. Rxd4 Rc7 18. f4 Rac8 19. c3 Kg7
20. Rf1 Rc5 21. Bd3 Bg4 22. Re1 R8c6 23. Rd5 e5 24. Rxc5 Rxc5 25. g3 Kf6
26. Kc2 Bd7 27. b4 Rc7 28. Kb2 b6 29. c4 Ke7 30. b5 a5 31. bxa6 Bc8 32. Rd1
Ra7 33. f5 Bxa6 34. Be2 Bb7 35. fxg6 fxg6 36. Bd3 Ra8 37. Rf1 Rf8 38. Rxf8
Kxf8 39. Kc3 Ke7 40. Kb4 Bc6 41. Be2 Kd8 42. Bf3 Kc7 43. a4 Bd7 44. Bd1 Kc6
45. Be2 Bh3 46. Bf3 Bf1 47. Bd1 Bg2 48. Bc2 Bh1 49. Bd3 Bf3 50. Bc2 Be2 51.
Bb1 Kc7 52. Kc3 Kd7 53. Bd3 Bxd3 54. Kxd3 Kc6 55. Kc2 Kc7 56. Kb3 Kb7 57.
Kc3 Kc7 58. Kd3 Kc6 59. Kc2 Kc7 60. Kb3 Kb7 61. Ka3 Kc7 62. Kb4 Kc6 63. Kb3 Kc7
{Nulle.} 1/2-1/2

% PGN 2
[Event "Champ. fermé Montcalm"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.01"]
[Round "2"]
[White "Sarra-Bournet, Marc"]
[Black "Auger, Bertrand"]
[WhiteElo "1955"]
[BlackElo "1969"]
[Result "0-1"]
[ECO "C03"]
[PlyCount "80"]

1. e4 e6 2. d4 d5 3. Nd2 Be7 4. Bd3 c5 5. Ngf3 Nc6 6. dxc5 Nf6 7. O-O O-O 8. c3
e5 9. exd5 Qxd5 10. Qe2 Bg4 11. Ne4 Rad8 12. Nxf6+ Bxf6 13. Be4 Qe6 14. Be3 Rd7
15. Qc2 g6 16. Ng5 Qe7 17. Bxc6 bxc6 18. Ne4 Bg7 19. Nd6 Be6 20. c4 f5 21. Rad1
f4 22. Bc1 f3 23. Qe4 fxg2 24. Qxg2 Bf5 25. Qxc6 Bh3 26. Rfe1 Qh4 27. f3 Re7
28. Qd5+ Kh8 29. Re4 Qh5 30. Re3 Qg5+ 31. Kf2 Qg2+ 32. Ke1 Qf1+ 33. Kd2 Qf2+
34. Re2 Bh6+ 35. Kd3 Rxf3+ 36. Qxf3 Qxf3+ 37. Kc2 Qxe2+ 38. Bd2 Bg4 39. Rg1
Qxd2+ 40. Kb3 Qe3+ 0-1

% PGN 3
[Event "Montcalm Fermé"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.01"]
[Round "2"]
[White "Gaulin, Gaétan"]
[Black "Lessard, Claude"]
[WhiteElo "2033"]
[BlackElo "2004"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "143"]

1. d4 Nf6 2. c4 c5 3. d5 b5 4. cxb5 a6 5. b6 Qxb6 6. Nc3 g6 7. e4 d6 8. Nf3
Bg4 9. Be2 Bxf3 10. Bxf3 Bg7 11. O-O Nbd7 12. Rb1 O-O 13. Be3 Qb7 14. Qd2
Rfc8 15. Be2 Qb4 16. f3 Rcb8 17. Rfc1 h5 18. h4 Ne5 19. Nd1 Qa4 20. b3 Qd7
21. Nb2 Qd8 22. Nc4 Nfd7 23. f4 Nxc4 24. Bxc4 Nf6 25. Qd3 Ng4 26. Kf1 a5
27. g3 a4 28. Bg1 axb3 29. Bxb3 Rb4 30. Rc4 Rab8 31. Rbc1 Qa5 32. Rxb4 Qxb4
33. Rc4 Qa3 34. Ke2 Qb2+ 35. Qc2 Qa1 36. Qc1 Qf6 37. Qd2 Re8 38. Rc1 Rb8
39. Rc4 Rb6 40. Qc2 Kh7 41. Qd3 Qa1 42. Qd1 Qf6 43. Qc2 Rb7 44. Qd3 Nh6 45.
Kf1 Ra7 46. Kg2 Qa1 47. Qd2 Rb7 48. Qc1 Qf6 49. Qd2 e6 50. dxe6 Qxe6 51.
Qd3 Qe7 52. Rc2 Ng4 53. Bf2 Rb4 54. Rc4 Rb8 55. Rc2 Re8 56. Bd5 Nf6 57. Re2
Rc8 58. Qc4 Rb8 59. Bxf7 Rb4 60. Qe6 Qxe6 61. Bxe6 Nxe4 62. Bg1 Nc3 63. Rd2
Rb6 64. Be3 Bf6 65. f5 Be5 66. fxg6+ Kxg6 67. Bc4 Ne4 68. Bd3 Rb4 69. a3
Ra4 70. Bc2 Rc4 71. Bd3 Ra4 72. Bc2
{Nulle.} 1/2-1/2

% PGN 4
[Event "Montcalm Fermé"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.01"]
[Round "2"]
[White "Bluteau, Yvon"]
[Black "Plante, Réjean"]
[WhiteElo "1769"]
[BlackElo "1977"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "64"]

1. e4 c5 2. Nf3 e6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nf6 5. Bd3 d6 6. O-O Be7 7. Be3 Nbd7
8. Nd2 O-O 9. f4 a6 10. Qf3 Nc5 11. g4 Nxd3 12. cxd3 Nd7 13. Qg3 Nc5 14.
Bf2 e5 15. Ne2 exf4 16. Nxf4 Bg5 17. d4 Ne6 18. Nxe6 fxe6 19. Be3 Bxe3+ 20.
Qxe3 Bd7 21. Rxf8+ Qxf8 22. Rf1 Qe7 23. e5 Bc6 24. Ne4 dxe5 25. dxe5 Qb4
26. Re1 Qxb2 27. g5 Qxe5 28. Qd3 Bxe4 29. Rxe4 Qxg5+ 30. Kh1 Rc8 31. Rc4
Rxc4 32. Qxc4 Qd5+
{Les blancs abandonnent.} 0-1

% PGN 5
[Event "Montcalm 7 (section B) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.05.01"]
[Round "2"]
[White "Boulianne, Gabriel"]
[Black "Ripoll, Arthur"]
[WhiteElo "1806"]
[BlackElo "1670"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "114"]

1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5 Nd4 4. Nxd4 exd4 5. Bc4 Qh4 6. Qf3 Qf6 7. Qe2
Bc5 8. d3 Ne7 9. a3 a6 10. Nd2 d6 11. h3 Be6 12. Bxe6 fxe6 13. e5 Qxe5 14.
Qxe5 dxe5 15. Nf3 Bd6 16. O-O h6 17. Re1 Ng6 18. Bd2 c5 19. c3 Kd7 20. b4
b6 21. Rab1 Rab8 22. a4 cxb4 23. cxd4 exd4 24. Bxb4 e5 25. Bxd6 Kxd6 26.
Rb4 Rb7 27. g3 Rhb8 28. Nd2 b5 29. Ne4+ Ke7 30. f4 bxa4 31. Rxa4 Rb1 32.
Rxb1 Rxb1+ 33. Kf2 exf4 34. Rxa6 fxg3+ 35. Nxg3 Rb2+ 36. Kf3 Ne5+ 37. Ke4
Nd7 38. Kxd4 Rb4+ 39. Ke3 Nf6 40. Nf5+ Kf7 41. Nd6+ Kg6 42. Ne4 Rb1 43.
Nxf6 gxf6 44. Kf4 Rd1 45. Rd6 Rh1 46. Kg3 Kf5 47. Rd5+ Ke6 48. Rd4 Ke5 49.
Re4+ Kd5 50. Rf4 Ke5 51. Re4+ Kf5 52. Re8 Rd1 53. Rd8 Re1 54. Rd5+ Ke6 55.
Rd8 Re3+ 56. Kg2 Kf5 57. Rd5+ Kg6
{Nulle.} 1/2-1/2



Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire