2014-05-20

Chronique de la ronde 4 du Championnat fermé et du Montcalm 7 (saison 2013-2014)

Chronique de la ronde 4 du Championnat fermé et du Montcalm 7 (saison 2013-2014)
#1 : D. Bonneau (#2, 2040)     [1/2-1/2]     B. Auger (#3, 1969)
#2 : L. Biakolo (#1, 1996) [1/2-1/2] C. Lessard (#4, 2004)
#3 : G. Gaulin (#6, 2033)     [1-0]     M. Sarra-Bournet (#5, 1955)



    • Le classement (toujours provisoire) est donc:
      • 2,5 sur 3 :
        • B. Auger
      • 2 sur 3 :
        • L. Biakolo
      • 2,5 sur 4 :
        • G. Gaulin
      • 1,5 sur 4 :
        • D. Bonneau
        • M. Sarra-Bournet
      • 1 sur 4 :
        • C. Lessard

    • Au premier échiquier, Daniel Bonneau affrontait Bertrand Auger. Les enjeux de la partie étaient clairs : Daniel se devait de gagner s'il voulait conserver des chances de briguer le titre, alors qu'une nulle pouvait convenir à Bertrand.
      Daniel ayant ouvert du pion du roi, Bertrand, peut-être pour éviter une préparation, a quitté sa française fétiche au profit de la défense Alekhine. Au lieu de pousser e5, comme il est habituel, Daniel a joué 2. Cc3 et Bertrand a alors transposé dans une scandinave.
      Dans la configuration qui s'en est alors suivie, les blancs avaient la colonne 'd' semi-ouverte et les noirs la colonne 'c'. Bertrand, laissant alors son roi au centre, a poussé son pion 'h' pour affaiblir le roque adverse, tandis que Daniel jouait plutôt au centre pour avoir une meilleure structure de pions. De fait, au 23e coup, après le grand roque de Bertrand, nous voilà en finale de tours et pions, et les noirs se retrouvent avec un pion isolé. Rien de décisif, cependant, juste un très léger avantage que Daniel a tenté d'exploiter pour l'emporter, refusant même une offre de nulle dans une position objectivement égale. Cette persévérance aurait pu payer mais curieusement, alors que Bertrand lui offrait le pion 'a' au 70e coup, Daniel ne s'en pas saisi. Cela lui aurait pourtant conféré un certain avantage. Quelques coups plus tard, lorsque Daniel s'est emparé dudit pion, il était trop tard et les noirs pouvaient assurer la nulle, qui a été conclue au 79e coup.
      Une bonne opération pour Bertrand, qui confirme sa première place, une beaucoup moins bonne pour Daniel, qui perd de fait toute chance de gagner le titre.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 1


    • À l'échiquier deux, pendant ce temps, Lima Biakolo affrontait Claude Lessard. Dans une Caro-Kann variante d'avance, Claude a tout de suite attaqué le centre par 3...c5, au lieu du beaucoup plus fréquent 3...Ff5. Dans cette variante, les noirs sacrifient temporairement un pion, pour le regagner plus tard, mais Lima s'est accroché à ce pion, dans une configuration qui n'est pas sans rappeler, si l'on change les couleurs, la partie jouée la semaine dernière par le même Claude contre Marc Sarra-Bournet.
      Quoi qu'il en soit, par un jeu actif, alors que Lima avait bel et bien réussi à garder son pion d'avance, sa structure de pions et la position plus avancée du roi de Claude rendait de fait la position égale.
      Dès lors, tandis que Lima manoeuvrait surtout pour introduire ses cavaliers dans le camp ennemi, Claude, de son côté, jouait sur les pions pour se créer une paire de pions passés liés. Puis, après deux imprécisions (24. Rf2 et 25. Thb1), Lima s'est retrouvé dans une position difficile, ayant perdu un cavalier. Mais la partie n'était pas finie, car quelques coups plus tard, Claude gaffait par 29...Tf1?, qui, au lieu de forcer les échanges comme Claude l'escomptait, rend en fait la pièce.
      Dès lors, la position était égale, quoiqu'elle ne fût pas évidente à jouer, mais aucun des joueurs n'a commis d'erreur et la partie a fini en nulle.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 2


    • Au troisième échiquier, Marc Sarra-Bournet doublait les noirs et affrontait Gaétan Gaulin. Or -hasard ou préparation de Gaétan ?-, les cinq premiers coups ont été exactement les mêmes que dans sa partie de la semaine dernière (cliquez ici pour revoir la partie) ! Gaétan a toutefois divergé par rapport à la partie Lessard--Sarra-Bournet au 6e coup en jouant non 6. b3, mais 6. Cc3, le coup recommandé par l'ordinateur. Il s'en est alors suivi une passe tactique très pointue, après laquelle Gaétan s'est retrouvé dans une position clairement supérieure, le roi noir étant déroqué après 14...Dxc6+ et les blancs ayant un pion, puis deux de plus.
      Gaétan est ensuite parvenu à échanger les dames au 17e coup, et le plus dur était fait pour lui, même s'il restait encore du travail pour convertir cet avantage de deux pions en gain. Cependant, Gaétan, fort de son expérience, a fort bien su s'acquitter de cette tâche et renforcer progressivement son avantage pour atteindre la victoire.
      Une défaite pour laquelle Marc, qui a fait ce qu'il a pu après une erreur d'ouverture contre un adversaire mieux préparé, ne devrait pas avoir trop de regrets ! Et une très bonne opération pour Gaétan qui se remet dans la course pour défendre son titre !
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 3




  • SECTION B
    • Dans la section B, les blancs l'ont emporté sur presque tous les échiquiers : deux victoires noires (dont une au premier échiquier) et une nulle, 1-0 sur les huit échiquiers restants.



#4 : D. Dubé (#3, 1846) [0-1]     R. Plante (#1, 1977)
#5 : A. Ripoll (#11, 1670) [1-0]     P. Cummins (#5, 1801)
#6 : G. Lapierre (#2, 1929) [1-0]     V. Vial (#22, S/C)
#7 : Y. Bluteau (#6, 1769) [1-0]     V. Oliver (#9, 1711)
#8 : F. Thériault (#14, 1537) [1-0]     P. Lê-Huu (#25, 1354)
#9 : G. Boulianne (#4, 1806) [1/2-1/2]     É. Dumont (#10, 1691)
#10 : A. Bourassa (#7, 1738) [1-0]     K. Bender (#12, 1647)
#11 : J. Perreault (#8, 1728) [1-0]     F. Coté (#16, 1307)
#12 : A. Hébert Jr (#13, 1624) [1-0]     J. Chevalier (#24, 1426)
#13 : N. Teurtrie (#18, 1135) [0-1]     V. Calafateanu (#21, S/C)
#14 : C. Belzil (#23, S/C) [1-0]     J.-F. Coté (#17, 1214)
S. Chabot (#16, 1307) [1-0]         Bye non-sollicité
M.-A. Lauzier (#19, 1039) [0]     Bye sollicité

    • Abandon après la ronde 3 :
      • 1 sur 3 : Y. Badeaux (#15, 1480)
    • Abandons après la ronde 4 :
      • 2 sur 4 : V. Oliver (#9, 1711)
      • 1 sur 4 : J. Hines (#26, 1223)
    • Le classement (toujours provisoire) est donc:
      • 4 sur 4 :
        • R. Plante
      • 3,5 sur 4 :
        • A. Ripoll
      • 3 sur 4 :
        • D. Dubé
        • G. Lapierre
        • Y. Bluteau
        • F. Thériault
      • 2,5 sur 4 :
        • P. Cummins
        • A. Bourassa
        • J. Perreault
        • A. Hébert Jr
      • 2 sur 4 :
        • V. Oliver
        • V. Vial
        • G. Boulianne
        • É. Dumont
        • V. Calafateanu
      • 1,5 sur 4 :
        • F. Coté
        • K. Bender
        • P. Lê-Huu
      • 1 sur 4 :
        • J.-F. Coté
        • N. Teurtrie
        • S. Chabot
        • Y. Badeaux
        • J. Hines
        • J. Chevalier
      • 0,5 sur 4 :
        • M.-A. Lauzier
        • C. Belzil

    • Pour affronter Réjean Plante, c'est un système hyper-moderne qu'a choisi Daniel Dubé à l'échiquier 4 avec 1. b3, 2. Cf3 et 3. Fb2. Tandis que Daniel contrôlait ainsi le centre à distance, Réjean, plus classiquement, l'occupait avec ses pions. Ce n'est pas ce soir, cependant, que la querelle des classicistes contre les hyper-modernistes sera tranchée car aucun des deux camps n'avait d'avantage jusqu'au 20e coup, moment où Daniel a commis une première erreur par 20. Fxc5? . En effet, reprendre avec la tour, comme l'a fait Réjean, donnait un très clair avantage positionnel aux noirs, et 21...Ff6 leur donnait la qualité en prime ! Puis, les bourdes appellant les bourdes, comme c'est bien connu, Daniel a voulu tenter un intermezzo par 22. b4? face aux menaces noires, mais cela n'a servi qu'à donner une menace supplémentaire à son adversaire par 22...Th5.
      Dès lors, la messe était dite : Réjean, après avoir infiltré sa dame, possédait un avantage décisif qu'il ne s'est pas fait défaut de transformer en victoire, malgré une résistance remarquable de Daniel. Mais à l'impossible, nul n'est tenu, et l'avantage de Réjean était de fait trop important pour espérer la nulle.
      Dommage que Daniel ait gâché en si peu de coups une partie somme toute bien engagée, mais bravo à Réjean pour son exploitation minutieuse des erreurs adverses, causées sans doute en grande partie par les menaces qu'il a su créer contre le roque adverse !


      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 4


    • À l'échiquier voisin, je jouais avec les blancs contre Paul cummins. Face à la sicilienne Najdorf de Paul, je n'ai pas l'impression d'avoir joué avec grande précision, mais la position atteinte au sortir de l'ouverture m'a semblé riche de possibilités, et j'ai regretté de n'avoir pas plus de temps pour analyser tous les plans possibles plus en détail !
      Anecdote : il y a 52 semaines, le 16 mai 2013, j'affrontais également Paul à la ronde 4 du Montcalm 7 (cliquez ici pour revoir la partie), et j'avais gagné sur une erreur de Paul, car celui-ci avait échangé un cavalier contre trois pions, mais il s'était ensuite avéré que ces trois pion étaient difficilement défendables. C'est à cette partie que j'ai pensé au 12e coup, car j'avais moi aussi la possibilité de faire un tel échange (12. Cdxb5 axb5 13. Cxb5 Da5 14. Cxd6+ Fxd6 15. Dxd6 [les noirs ne peuvent pas alors prendre en a2 à cause de 16. Fb5 et 17. Fc5]). J'ai eu peur, toutefois, de ne pas parvenir à défendre mes pions a, b et c, et plus sagement, j'ai préféré échanger les cavaliers par 12. Cxb6.
      La suite est incertaine, chaque camp ayant ses forces et ses faiblesses, et j'ai profité de ce que Paul avait regroupé ses forces à l'aile-dame (Paul m'a dit, après la partie, que d'après lui, c'était ce que les noirs devaient faire dans la sicilienne : attaquer à l'aile-dame) pour lancer mes pions à l'attaque du roque blanc. 26...exf5 était une erreur défensive qui m'a facilité la tâche, car après 26...gxf5, j'aurais dû réfléchir à sacrifier sur f5 alors que j'avais 35 minutes de retard à la pendule sur Paul.
      Sinon, du point de vue purement objectif de l'échiquier, l'analyse rétrospective montre que le sacrifice de pion ne me donnait pas un avantage aussi grand que je le croyais. J'avais de fortes menaces (et je croyais même avoir gagné après 28. De5), mais Paul a parfaitement défendu, repoussant précisément toutes mes tentatives de forcer sa forteresse.
      Nous étions alors tous deux en pression de temps, et l'avantage n'a cessé d'osciller : j'ai commis une première imprécision par 37. Fc5, ayant oublié 37...Th4+! (37. Th3 était bien meilleur, de ce fait), mais Paul m'a rendu la politesse un peu plus tard Par 39...Tg4, qui me donne la colonne h. Cependant, Paul a repris l'avantage après 44. Df3 au lieu de 44. De6+, et j'étais perdant après son 44...f5!. Mais en manque de temps, Paul m'a pas vu 44...f3, qui m'aurait terrassé, et a préféré prendre le pion avancé e7. Dès lors, je n'ai eu qu'à échanger fou et tour pour obtenir une position nulle. J'ai ensuite fait avancer ma dame, mais constatant bien vite que je n'aurais que des échecs perpétuels, je m'apprêtais à proposer la nulle à Paul... lorsque celui-ci a commis l'ultime gaffe en parant un échec par 51...Df7??. Ce coup, en apparence anodin, perd en fait la partie du fait de 52. De5, qui menace 53. Th8+ et 53. Dxe8+.
      Bref, une partie épique et pleine de rebondissements, où je fus le veinard en ne commettant que l'avant-dernière gaffe et pas la dernière !

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 5


    • Superbe nulle de combat entre Gabriel Boulianne et Éric Dumont !

      (cliquez ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 6






  • Pour les résultats complets, reportez-vous, comme d'habitude, au site du Montcalm (cliquez ici).

À jeudi prochain pour l'ultime ronde !

--Arthur


% PGN 1 [Event "Montcalm Fermé"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.15"]
[Round "4"]
[White "Bonneau, Daniel"]
[Black "Auger, Bertrand"]
[WhiteElo "2040"]
[BlackElo "1969"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "158"]

1. e4 Nf6 2. Nc3 d5 3. exd5 Nxd5 4. Bc4 Nb6 5. Bb3 a5 6. Qf3 e6 7. a3 Bd7
8. Nge2 Bc6 9. Qg3 a4 10. Ba2 Qd6 11. O-O N8d7 12. d4 Qxg3 13. hxg3 h5 14.
Bf4 Bd6 15. Bxd6 cxd6 16. d5 Nxd5 17. Nxd5 exd5 18. Rad1 Nf6 19. Nf4 h4 20.
gxh4 Rxh4 21. Nxd5 Bxd5 22. Bxd5 Nxd5 23. Rxd5 O-O-O 24. f3 Rc4 25. Rf2 Rc5
26. Rfd2 Rxd5 27. Rxd5 Kd7 28. Ra5 Rc8 29. c3 Rc4 30. Kf2 Kc6 31. Ra8 b5
32. Ke3 Kd7 33. Rf8 Ke6 34. Rb8 Rc5 35. f4 g5 36. g3 gxf4+ 37. gxf4 f5 38.
Rb6 Kd5 39. Kd3 Ke6 40. Rb8 Kd5 41. Rf8 Ke6 42. Re8+ Kd7 43. Re2 Rc4 44.
Rf2 Re4 45. Kc2 Kc6 46. b3 Kc5 47. bxa4 bxa4 48. Kd3 d5 49. Rf1 d4 50.
cxd4+ Rxd4+ 51. Kc3 Rc4+ 52. Kd3 Kd5 53. Rf2 Re4 54. Rf1 Rd4+ 55. Ke3 Re4+
56. Kd3 Rc4 57. Rf2 Rc1 58. Re2 Ra1 59. Re5+ Kd6 60. Rxf5 Rxa3+ 61. Kd4 Ke6
{Les noirs proposent la nulle.}
62. Ra5 Ra1 63. Ke4 Re1+ 64. Kd3 Rd1+ 65. Ke2 Rd4 66. Ke3 Rb4 67. Kf3 Kf6
68. Kg4 Kg6 69. Ra6+ Kg7 70. Kg5 a3 71. Ra7+ Kg8 72. f5 Rb6 73. f6 Rb1 74.
Rxa3 Rg1+ 75. Kf5 Rf1+ 76. Ke5 Re1+ 77. Kf4 Rf1+ 78. Ke5 Re1+ 79. Kd4 Kf7
{Nulle.} 1/2-1/2

% PGN 2
[Event "Championnat fermé du club Montcalm"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.15"]
[Round "4"]
[White "Lessard, Claude"]
[Black "Biakolo, Lima"]
[Result "1/2-1/2"]
[WhiteElo "2004"]
[BlackElo "1996"]
[PlyCount "104"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 c5 4. dxc5 Nc6 5. Bb5 a6 6. Bxc6+ bxc6 7. b4 a5 8.
c3 g6 9. f4 Bg7 10. Nf3 Ba6 11. Nd4 Qc8 12. Qa4 axb4 13. Qxc6+ Qxc6 14.
Nxc6 bxc3 15. Nxc3 e6 16. Nd4 Ne7 17. Ncb5 Kd7 18. a4 f6 19. Nc7 fxe5 20.
Ndxe6 e4 21. Nxg7 Kxc7 22. Bb2 Kc6 23. Be5 Kd7 24. Kf2 Nc6 25. Rhb1 Nxe5
26. fxe5 Rhg8 27. Rb6 Rxg7 28. Rab1 Rf7+ 29. Ke3 Rf1 30. Rxa6 Rxa6 31. Rxf1
Rxa4 32. Rc1 Kc6 33. e6 g5 34. Rc2 h5 35. h3 h4 36. e7 Ra8 37. Kd4 Re8 38.
Rb2 Rxe7 39. Rb6+ Kc7 40. Kxd5 e3 41. Rb1 Rd7+ 42. Ke4 Rd2 43. Kxe3 Rxg2
44. Rf1 Rh2 45. Rf3 Rh1 46. Ke4 Kc6 47. Kd4 Rd1+ 48. Ke4 Kxc5 49. Rf5+ Kd6
50. Rxg5 Rh1 51. Rd5+ Ke6 52. Rd3 Rf1
{Nulle.} 1/2-1/2

% PGN 3
[Event "Championnat fermé du club Montcalm"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.15"]
[Round "4"]
[White "Gaulin, Gaétan"]
[Black "Sarra-Bournet, Marc"]
[WhiteElo "2033"]
[BlackElo "1955"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "99"]

1. Nf3 d5 2. c4 dxc4 3. e3 b5 4. a4 c6 5. axb5 cxb5 6. Nc3 Qb6 7. Nd4 Bd7
8. Qf3 Bc6 9. Nd5 Qb7 10. Nxb5 Bxd5 11. Qxd5 Nc6 12. Rxa7 Rxa7 13. Nxa7
Qxa7 14. Qxc6+ Kd8 15. Bxc4 e6 16. O-O Ne7 17. Qd6+ Qd7 18. Qxd7+ Kxd7 19.
d4 Nc6 20. Bd2 Bd6 21. Ra1 Rb8 22. b3 Rb7 23. h3 Nb4 24. Ra4 Nc2 25. Kf1
Na3 26. Ke2 h6 27. Kd3 h5 28. e4 f6 29. f4 Nxc4 30. Kxc4 Rc7+ 31. Kd3 g6
32. g3 f5 33. e5 Be7 34. Bb4 Rb7 35. Bxe7 Rxb3+ 36. Kc4 Rxg3 37. Bg5 Rxh3
38. Ra7+ Kc6 39. Ra6+ Kc7 40. Rxe6 Rh1 41. Rxg6 h4 42. Kd5 h3 43. Rg7+ Kc8
44. e6 h2 45. Rh7 Kb8 46. Bf6 Kc8 47. Rh8+ Kb7 48. e7 Re1 49. Rxh2 Kc7 50.
Rh8 {Les noirs abandonnent.} 0-1

% PGN 4
[Event "Montcalm 7 (section B)"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.15"]
[Round "4"]
[White "Dubé, Daniel"]
[Black "Plante, Réjean"]
[WhiteElo "1846"]
[BlackElo "1977"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "96"]

1. b3 Nf6 2. Nf3 c5 3. Bb2 Nc6 4. e3 d5 5. Bb5 Bd7 6. O-O e6 7. Bxc6 Bxc6
8. Ne5 Rc8 9. d3 Be7 10. Nd2 O-O 11. c4 b6 12. Nxc6 Rxc6 13. Qf3 Rd6 14. d4
cxd4 15. Bxd4 Nd7 16. cxd5 Rxd5 17. Rfd1 Qb8 18. Nb1 Rf5 19. Qc6 Nc5 20.
Bxc5 Rxc5 21. Qe4 Bf6 22. b4 Rh5 23. Nd2 Qxh2+ 24. Kf1 Bxa1 25. Nf3 Qh1+
26. Ke2 Qxg2 27. Rg1 Qh3 28. Rxa1 Qf5 29. Qxf5 Rxf5 30. Nd4 Rd5 31. Rc1 Rd7
32. Nc6 f6 33. b5 g5 34. Nd4 Re8 35. Rc6 Kf7 36. a4 h5 37. a5 bxa5 38. Ra6
Rxd4 39. exd4 Re7 40. Rxa5 Rd7 41. Ke3 f5 42. f4 gxf4+ 43. Kxf4 Rxd4+ 44.
Kg5 Rd7 45. Kxh5 Kf6 46. Kh6 Rd5 47. Rxa7 Rxb5 48. Kh5 Rb1
{Les blancs abandonnent.} 0-1

% PGN 5
[Event "Montcalm 7 (section B) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.05.15"]
[Round "4"]
[White "Ripoll, Arthur"]
[Black "Cummins, Paul"]
[WhiteElo "1670"]
[BlackElo "1801"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "111"]

1. e4 c5 2. Nf3 d6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nf6 5. Nc3 a6 6. f3 e6 7. Be3 b5 8.
Qd2 Bb7 9. Be2 Nc6 10. O-O Be7 11. Rad1 Qc7 12. Nxc6 Bxc6 13. Bf4 Qb6+ 14.
Kh1 b4 15. Nb1 Rd8 16. Bd3 O-O 17. Be3 Qb7 18. Qe2 Ra8 19. c4 bxc3 20. Nxc3
d5 21. e5 Nd7 22. f4 g6 23. Bd4 Bc5 24. Bb1 Rfb8 25. b3 Bf8 26. f5 exf5 27.
e6 Nb6 28. Qe5 f6 29. Qg3 Bg7 30. h4 Qe7 31. Rde1 Nc8 32. h5 Rb4 33. Qe3
Nd6 34. hxg6 hxg6 35. Rf3 Nb5 36. Nxb5 axb5 37. Bc5 Rh4+ 38. Kg1 Qc7 39.
Rh3 Rg4 40. Bd4 Re8 41. Qc3 Qd6 42. e7 b4 43. Qe3 f4 44. Qf3 f5 45. Qf2
Rxe7 46. Rxe7 Qxe7 47. Bxg7 Qxg7 48. Qb6 Be8 49. Qe6+ Kf8 50. Qd6+ Kg8 51.
Qxd5+ Qf7 52. Qe5 Rxg2+ 53. Kxg2 Bc6+ 54. Kh2 Qd5 55. Rh8+ Kf7 56. Rh7+
{Les noirs abandonnent.} 1-0

% PGN 6
[Event "Montcalm 7"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.05.15"]
[Round "4"]
[White "Boulianne, Gabriel"]
[Black "Dumont, Éric"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "B12"]
[WhiteElo "1806"]
[BlackElo "1691"]
[Annotator "Boulianne,Gabriel"]
[PlyCount "84"]
[EventDate "2014.04.24"]
[EventType "swiss"]
[EventRounds "5"]
[EventCountry "CAN"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 Bf5 4. h4 h5 5. Be2 g6 6. Nd2 Qb6 7. c3 Bg7 8. b3 Nh6 9. Ba3 Ng4 10. Nf1 Nd7 11. f3 Nh6 12. Qd2 f6 13. f4 Ng4 14. Nh2 fxe5 15. Nxg4 hxg4 16. fxe5 Bh6 17. Qd1 g3 18. Bd3 Bxd3 19. Qxd3 Nxe5 20. Qe2 O-O-O 21. Qxe5 Rdf8 22. Bc1 Qa5 23. b4 Qa4 24. Bxh6 Rxh6 25. Nf3 g5 26. O-O gxh4 27. Ng5 Rf2 28. Rxf2 gxf2+ 29. Kh2 h3 30. Qf5+ Kc7 31. Qxf2 hxg2+ 32. Kxg2 Rf6 33. Nf3 c5 34. dxc5 Qe8 35. Qg3+ Kc8 36. Qh3+ e6 37. Re1 Qg8+ 38. Kf2 Kd8 39. Qh2 Kc8 40. Re5 Qg6 41. Rg5 Rxf3+ 42. Kxf3 Qxg5 1/2-1/2


Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire