2014-04-29

Chronique de la ronde 1 du Championnat fermé et du Montcalm 7 (saison 2013-2014)

Chronique de la ronde 1 du Championnat fermé et du Montcalm 7 (saison 2013-2014)
  • Et le coup d'envoi de ce septième tournoi (le dernier de l'année, hélas !) a été donné ce jeudi par notre arbitre !
    Rappelons que la section A est le championnat du Club et qu'il s'agit d'un tournoi à rotation de six joueurs, tandis que la section B est un tournoi au système suisse de cinq rondes.
  • Menu :
  • SECTION A
    • Voici donc la liste des six qualifiés pour le championnat de notre club :
      • #1 : Lima BIAKOLO (1996, 18.6)
      • #2 : Daniel BONNEAU (2040, 17.4)
      • #3 : Bertrand AUGER (1969, 17.2)
      • #4 : Claude LESSARD (2004, 16.9)
      • #5 : Marc SARRA-BOURNET (1955, 16.6, vainqueur du tournoi de qualification)
      • #6 : Gaétan GAULIN (2033, 7.2, champion défendant)

    • La table d'appariements est la suivante :
      Tableau des appariements
      # d'appariement Ronde 1 Ronde 2 Ronde 3 Ronde 4 Ronde 5
      #1 B6 B2 N3 B4 N5
      #2 B5 N1 B6 B3 N4
      #3 B4 N5 B1 N2 B6
      #4 N3 N6 B5 N1 B2
      #5 N2 B3 N4 N6 B1
      #6 N1 B4 N2 B5 N3

      (C'est le tableau standard d'un tournoi rotation de 6 joueurs).

    • De toute évidence, la lutte sera serrée pour le titre, car chacun des six joueurs peut, je crois, prétendre gagner le titre et soulever, dans à peine quatre semaines, le trophée de champion !

    • Résumé des résultats de la première ronde :

      #1 : L. Biakolo (#1, 1996) 1-0 G. Gaulin (#6, 2033)
      #2 : D. Bonneau (#2, 2040) 1/2-1/2 M. Sarra-Bournet (#5, 1955)
      #3 : B. Auger (#3, 1969) (partie reportée à C. Lessard (#4, 2004)
      la demande de Auger)


    • Le classement (provisoire) est donc:
      • 1 sur 1 :
        • L. Biakolo
      • 0,5 sur 1 :
        • D. Bonneau
        • M. Sarra-Bournet
      • 0 sur 0 :
        • B. Auger
        • C. Lessard
      • 0 sur 1 :
        • G. Gaulin

    • Au premier échiquier, Lima Biakolo a réussi, dès cette première ronde, à faire vaciller sur son socle le champion en titre, Gaétan Gaulin, en lui infligeant une défaite avec les blancs.
      Ce résultat brut ne rend pas justice, cependant, à la qualité du combat qui s'est joué à ce premier échiquier. En effet, les deux joueurs ne se sont certainement pas contentés d'un jeu solide et défensif, mais ont au contraire joué véritablement pour le gain, occupant beaucoup d'espace sur l'échiquier pour envahir le camp adverse, sans commettre, malgré tout, aucune erreur... sauf à l'extrême fin, où Gaétan a relâché sa vigilance, permettant à Lima une combinaison gagnant une pièce.
    • Mais revenons au début : face à la sicilienne Najdorf de Gaétan, Lima a joué de manière énergique et pragmatique, poussant ses pions pour occuper l'espace. Au lieu du grand roque souvent joué dans ce genre de position, néanmoins, Lima a préféré pousser c4 pour défendre le pion avancé 'e5' et roquer du petit côté. Gaétan, quant à lui, a préféré garder son roi au centre en prévision de la finale.
      Lima a fort habilement profité de choix pour placer une tour en vis-à-vis du roi (22. Tae1), ce qui lui permis de manoeuvrer son cavalier (24. Cd4!) de sorte à menacer de gagner soit le pion b5, soit le pion d6, soit le pion g7. C'est du premier que le cavalier s'est emparé au 26e coup, créant ainsi une paire de pions passés liés qui avaient certainement de quoi faire peur aux noirs !
      En réalité, cependant, ces pions étaient arrêtables grâce au contre-jeu dont les noirs disposaient au centre et à l'aile-roi, et Gaétan l'a bien montré en s'emparant du pion 'a' au 43e coup.
      Mais coup de théâtre ! alors que le plus dur était fait, c'est sur une erreur très subtile (46...g5??, au lieu de 46...Rd7) que Gaétan doit s'incliner, puisqu'il n'a pas moyen de sauver la pièce :
      • 47...Rc5 ou 47...Rc7 perd sur 48. Txe6 ;
      • 47...Rd5 (pour protéger le cavalier) perd sur 48. Td6+ et 49. Txe6 ;
      • 47...Rd7 perd sur 48. Ce5+ : si 48...Rc7, 49. Txe6, et si 48...Re7, 49. Cc6+ qui gagne la tour par une fourchette.
      Bref, une victoire à l'arrachée après une partie épique !

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 1


    • Au deuxième échiquier, cependant, Daniel Bonneau affrontait Marc Sarra-Bournet avec les blancs. La partie a longtemps suivi le développement classique du gambit de la dame refusé, et Marc a réussi à obtenir une belle initiative après avoir échangé la paire de cavaliers qu'il venait d'installer en e4 et f3.
      La position blanche, cependant, restait solide et il paraissait difficile aux noirs de percer.
      Finalement, après avoir concentré toutes ses pièces contre le roque adverse et refusé plusieurs fois l'échange des dames, sans doute pour ne pas tomber dans une finale défavorable, Marc a choisi de sacrifier une tour en h2 pour avoir la nulle par échec perpétuel.
      Une bonne affaire pour Marc, le plus bas coté du championnat, face au plus haut coté, Daniel !
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 2


    • Mise à jour : je vous livre ici la partie entre Bertrand Auger et Claude Lessard, que Bertrand m'a fort aimablement envoyée par internet. Cette partie en retard de la première ronde s'est jouée dans la soirée du mercredi 7 mai 2014.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 3




  • SECTION B
    • La section B est une section au système suisse. 22 joueurs sont inscrits actuellement, mais si vous voulez nous rejoindre, il vous suffit de vous inscrire avant jeudi (le premier mai) à 18h15. Vous entrerez alors dans le tournoi avec 0,5 sur 1 pour la première ronde. N'hésitez pas : plus on est de fous, plus on rit !

    • Aucune nulle sur les 11 échiquiers de la section, et les résultats ont tous été conformes à ce que la cote pouvait laisser attendre. Comme nous sommes à la première ronde, cela donne une victoire pour les blancs aux échiquiers impairs et une victoire pour les noirs aux échiquiers pairs.

      #1 : R. Plante (#1, 1977) [1-0] K. Bender (#12, 1647)
      #2 : A. Hébert Jr (#13, 1624) [0-1] G. Lapierre (#2, 1629)
      #3 : D. Dubé (#3, 1846) [1-0] F. Thériault (#14, 1537)
      #4 : Y. Badeaux (#15, 1480) [0-1] G. Boulianne (#4, 1806)
      #5 : P. Cummins (#5, 1581) [1-0] S. Chabot (#16, 1307)
      #6 : J.-F. Coté (#17, 1214) [0-1] Y. Bluteau (#6, 1769)
      #7 : A. Bourassa (#7, 1738) [1-0] N. Teurtrie (#18, 1135)
      #8 : M.-A. Lauzier (#19, 1039) [0-1] J. Perreault (#8, 1728)
      #9 : V. Oliver (#9, 1711) [1-0] F. Coté (#20, 909)
      #10 : V. Calafateanu (#21, S/C) [0-1] É. Dumont (#10, 1691)
      #11 : A. Ripoll (#11, 1670) [1-0] V. Vial (#22, S/C)

    • Classement :
      • 1 sur 1 :
        • R. Plante
        • G. Lapierre
        • D. Dubé
        • G. Boulianne
        • P. Cummins
        • Y. Bluteau
        • A. Bourassa
        • J. Perreault
        • V. Oliver
        • É. Dumont
        • A. Ripoll
      • 0 sur 1 :
        • K. Bender
        • A. Hébert Jr
        • F. Thériault
        • Y. Badeaux
        • S. Chabot
        • J.-F. Coté
        • N. Teurtrie
        • M.-A. Lauzier
        • F. Coté
        • V. Calafateanu
        • V. Vial

    • À l'échiquier 4, Réjean Plante, dont nous saluons le retour pour ce dernier tournoi, affrontait Karl Bender avec les blancs. Face au gambit de la dame, Karl a soutenu son pion 'd5' par c6 et a placé son fou en fianchetto. Les premières imprécisions de Karl se situent autour du 15e coup. L'échange du fou de cases blanches contre un cavalier (15...Fxf3) avantageait en effet les blancs, de même la poussée 16...g5, affaiblissante pour les noirs mais pas pour les blancs dont le fou s'est très bien replacé en e3. Le fou noir, cependant, restait bloqué en g2 et la tentative, par 18...f5, d'ouvrir la diagonale ou de lancer une attaque sur le roque adverse n'a abouti qu'à la création d'un pion isolé en e6. C'est vers cette faiblesse que Réjean a alors implacablement tourné toutes ses forces pour empocher le pion au 26e coup. Un pion de plus ne signifie pas la victoire, néanmoins, et Karl gardait de bonnes ressources. Cependant, au lieu de prendre le fou e6, Karl a préféré envoyer son cavalier à la pêche aux pions, d'où il est revenu bredouille (27...Cb5 et 28...Cd6). La présence du fou blanc en e6 paralysait cependant le camp blanc, et Karl a fini par commettre une erreur défensive au 35e coup, où 35...Ff8? donne pratiquement la victoire aux blancs.
      Une victoire très convaincante de Réjean, qui marque de belle manière son retour au Montcalm !

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 4


    • Au 5e échiquier, André Hébert Jr avait les blancs contre l'expert Gaétan Lapierre. Comme à son habitude, André a choisi l'ouverture Bird (1. f4), à quoi Gaétan a répliqué par la poussée des pions 'd' et 'c'. Après un bon développement de part et d'autre, Gaétan a été le premier à percer au centre par 11...d4, pion qui est resté quatre coups au centre avant qu'André se décidât à le prendre. À ce moment, la mauvaise position du fou blanc de cases noires en a3 et la bonne position du cavalier noir en d4 ont donné un petit avantage aux noirs. Cet avantage est allé en augmentant, surtout après 17...Tab8, car André (qui jouait sans doute trop vite) n'a pas vu l'excellente manoeuvre de Gaétan, qui a profité du mauvais positionnement du fou en a3 et du cavalier en a4 pour gagner une pièce : 18. b5! cxb5 19. axb5 (si le cavalier va en c3, 20. b4 fait une fourchette ; s'il va en b2, comme dans la partie, le fou en perdu après 20. b4). Conclusion : il aurait fallu que les blancs jouassent Fb2 dès le 17e coup, au plus tard au 18e, pour ne pas se retrouver en très grande difficulté.
      Quoi qu'il en soit, après la perte du fou sur 21...bxa3, la position blanche est très critique, et la tentative d'attaque avec la dame à l'aile-roi a vite fait long feu : une fois sa position consolidée, Gaétan a conclu par le très fort 29...Cxf4!, qui, en menaçant la dame, gagne une qualité et un pion.

      [Note : Gaétan me signale que les erreurs de notation dans la partie viennent en partie du fait que l'échiquier était mal orienté (le roi blanc, par exemple, était en d8 et non en e1).]

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 5


    • Ma partie s'est jouée au dernier échiquier, où j'affrontais un nouveau-venu, Vincent Vial.
      Je dois avouer que j'ai été très favorablement impressionné par le niveau de mon adversaire, lequel, quoique n'ayant jamais joué en club mais seulement sur internet, a joué de manière très solide et n'a pas commis de véritable erreur.
      De mon côté, mon jeu dans l'ouverture a été assez passif, et lorsque mon adversaire a joué 5...Fg4, j'ai compris que mon fou était mal placé... J'ai alors repensé à cette forte parole de John Bleau, à propos d'une partie de Paul Cummins : « Swallow your pride ! (Ravale ta fierté !... et ramène ta pièce en arrière) » Paul avait en effet sorti sa dame de manière prématurée, et n'a pas pu se résoudre à perdre un tempo à la faire revenir en défense, choisissant la fuite en avant pour justifier cette erreur au lieu de la corriger. C'est là une erreur très courante chez les joueurs d'échecs, que j'ai moi-même mainte fois commise (la dernière fois contre André Bourassa).
      Je me suis donc, cette fois-ci, résolu à ramener mon fou en arrière pour jouer plus tranquillement (l'autre option était de jouer h3 puis g4, mais comme mon adversaire n'avait pas roqué, il aurait pu facilement garrocher ses pions contre mon roque affaibli).
      Bref, après une période de développement des pièces, le jeu de mon adversaire s'est fait un peu plus imprécis, et j'ai pu en profiter pour monter une attaque classique contre son grand roque en profitant de l'ouverture de la colonne qu'il m'avait opportunément concédée.
      Cependant, si à l'oeil nu l'attaque blanche paraît écrasante, j'ai eu bien du mal à la faire aboutir, et l'ordinateur, qui donne un avantage inférieur à un point, confirme l'excellente défense de Vincent.
      J'ai notamment beaucoup apprécié sa manoeuvre 28...Fh2+, qui visait à échanger son mauvais fou contre mon bon fou et qui montre bien que les noirs avaient bien compris les enjeux de la position. Après mon refus de l'échange, cependant, je pense que mon adversaire aurait dû, comme moi aupavant, ravaler sa fierté et ramener son fou en f4 où il était le plus efficace. Pour ne pas perdre un temps, mon adversaire a joué 29...Df4, et ce n'est qu'à ce moment que l'ordinateur attribue aux blancs un avantage significatif. Après 30. Fd3, en effet, mon attaque était très forte et j'aurais pu (et dû) jouer Dxh6 immédiatement (même si les deux coups de temporisation que j'ai joués n'ont pas dégradé ma position).
      Au lieu de 34...Dxd4, je suggérais 34...Da3, mais il semble que cela ne changeait rien à la donne. Une bien belle partie, en tout cas, où c'est certainement la petite expérience que j'ai acquise au cours de mes parties précédentes et non une qualité de jeu vraiment meilleure qui m'a permis de l'emporter.

      (cliquez ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 6






  • Pour les résultats complets, reportez-vous, comme d'habitude, au site du Montcalm (cliquez ici pour les résultats du championnat fermé et là pour les résultats du tournoi suisse).

À jeudi prochain pour la ronde 2 !

--Arthur


% PGN 1
[Event "Montcalm Fermé"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.04.24"]
[Round "1"]
[White "Biakolo, Lima"]
[Black "Gaulin, Gaétan"]
[WhiteElo "1996"]
[BlackElo "2033"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "93"]

1. e4 c5 2. Nf3 d6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nf6 5. Nc3 a6 6. f3 e5 7. Nb3 Be6 8.
Nd5 Nxd5 9. exd5 Bf5 10. Be3 Nd7 11. c4 h5 12. g3 Be7 13. Bd3 Bxd3 14. Qxd3
Rc8 15. O-O h4 16. g4 Bg5 17. Nd2 Bxe3+ 18. Qxe3 Qb6 19. Qxb6 Nxb6 20. b3
Ke7 21. f4 Nd7 22. Rae1 f6 23. Nf3 b5 24. Nd4 g6 25. cxb5 axb5 26. Nxb5 Rc5
27. a4 Rxd5 28. Rd1 Nb6 29. fxe5 dxe5 30. Rxd5 Nxd5 31. Rc1 f5 32. Rc6 Rg8
33. g5 Nf4 34. a5 e4 35. a6 e3 36. a7 Rd8 37. Nd6 Ra8 38. Ra6 Kd7 39. Nc4
Kc7 40. Nxe3 Kb7 41. Ra4 Nh3+ 42. Kg2 Nxg5 43. Rxh4 Rxa7 44. Rb4+ Kc6 45.
Kg3 Ne6 46. Nc4 g5 47. Rb6+
{Les noirs abandonnent.} 1-0

% PGN 2
[Event "Montcalm Fermé"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.04.24"]
[Round "1"]
[White "Bonneau, Daniel"]
[Black "Sarra-Bournet, Marc"]
[WhiteElo "2040"]
[BlackElo "1955"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "75"]

1. d4 d5 2. c4 e6 3. Nc3 Nf6 4. cxd5 exd5 5. Bg5 Be7 6. e3 O-O 7. Bd3 c6 8.
Qc2 Nbd7 9. Nf3 Re8 10. O-O h6 11. Bh4 Ne4 12. Bxe7 Qxe7 13. Rfc1 Ndf6 14.
Ne5 Ng4 15. Nxg4 Bxg4 16. Nxe4 dxe4 17. Bf1 Rad8 18. Qc5 a6 19. b4 Qf6 20.
Rab1 Rd5 21. Qc2 Rg5 22. Rb2 Bf3 23. g3 Rh5 24. Qd2 Rd8 25. Rc5 Rdd5 26.
Rxd5 cxd5 27. Qc3 Qf5 28. Rc2 Bg4 29. Qc7 Kh7 30. Qf4 Qg6 31. Qb8 Rxh2 32.
Kxh2 Qh5+ 33. Kg1 Bf3 34. Bg2 Bxg2 35. Kxg2 Qf3+ 36. Kh2 Qh5+ 37. Kg2 Qf3+
38. Kh2
{Nulle.} 1/2-1/2

% PGN 3
[Event "Champ. fermé Montcalm"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.05.07"]
[Round "1"]
[White "Auger, Bertrand"]
[Black "Lessard, Claude"]
[WhiteElo "1969"]
[BlackElo "2004"]
[Result "1-0"]
[ECO "A39"]

1. Nf3 c5 2. c4 Nf6 3. Nc3 Nc6 4. g3 g6 5. Bg2 Bg7 6. d4 cxd4 7. Nxd4 Qb6 8.
Nb3 d6 9. O-O O-O 10. Bg5 Be6 11. Nd5 Bxd5 12. cxd5 Ne5 13. Rc1 Rac8 14. Rc2
Qa6 15. Qb1 Rxc2 16. Qxc2 Nc4 17. Rc1 b5 18. Nd4 h6 19. Bxf6 Bxf6 20. Nc6 Qxa2
21. b3 Nb2 22. e4 a5 23. f4 a4 24. bxa4 bxa4 25. e5 dxe5 26. fxe5 Bg5 27. Rf1
Qa3 28. Kh1 Be3 29. Qe4 Bc5 30. g4 Qc3 31. e6 Nd3 32. exf7+ Kg7 33. Nxe7 Bxe7
34. Qxe7 a3 35. Be4 a2 36. Qe6 Ne5 37. Qf6+ Kh7 38. Bxg6+ Nxg6 39. Qxc3 1-0% PGN 4
[Event "Montcalm Fermé"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.04.24"]
[Round "1"]
[White "Plante, Réjean"]
[Black "Bender, Karl"]
[WhiteElo "1977"]
[BlackElo "1647"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "73"]

1. d4 d5 2. c4 c6 3. Nf3 g6 4. Nc3 Nf6 5. Bg5 Bg7 6. e3 Nbd7 7. Qc2 O-O 8.
Rd1 dxc4 9. Bxc4 Nb6 10. Be2 Bg4 11. O-O Nbd5 12. e4 Nxc3 13. bxc3 h6 14.
Bf4 Nh7 15. h3 Bxf3 16. Bxf3 g5 17. Be3 e6 18. e5 f5 19. exf6 Nxf6 20. Rfe1
Nd5 21. Bg4 Rf6 22. Bc1 Nc7 23. Re4 Qe8 24. Qe2 Qg6 25. Re1 Raf8 26. Bxe6+
Kh8 27. f3 Nb5 28. Bb2 Nd6 29. Re3 Re8 30. Bb3 Rxe3 31. Qxe3 Nf5 32. Qe4
Nh4 33. Qxg6 Nxg6 34. Bc2 Nf4 35. Re8+ Bf8 36. d5 cxd5 37. c4
{Les noirs abandonnent.} 1-0

% PGN 5
[Event "Montcalm Fermé"]
[Site "Québec"]
[Date "2014.04.24"]
[Round "1"]
[White "Hébert, André Jr"]
[Black "Lapierre, Gaétan"]
[WhiteElo "1624"]
[BlackElo "1929"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "58"]

1. f4 d5 2. Nf3 c5 3. e3 Nc6 4. b3 Nf6 5. Bb2 a6 6. Be2 e6 7. O-O Be7 8.
Ne5 Bd7 9. c4 O-O 10. Nxd7 Qxd7 {(10...Cxd7 sur la feuille de partie.)}
11. Nc3 d4 12. Na4 Qc7 13. Ba3 b6 14. g4
Rfd8 15. exd4 Nxd4 {(15...cxd4 ou 15...Cxd4 sur la feuille de partie.)}
16. g5 Nd7 17. Bf3 Rab8 18. Bg2 b5 19. cxb5 axb5 20. Nb2
b4 21. Qh5 {(21. Dh4 sur la feuille de partie.)}
bxa3 22. Nc4 g6 23. Qh6 Bf8 24. Qh4 Bg7 25. Rae1 Nf5 26. Qh3 Nb6
27. Ne5 Bxe5 28. Rxe5 Nd5 29. Be4 Nxf4
{Les blancs abandonnent.} 0-1

% PGN 6
[Event "Montcalm 5 (section A) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.04.24"]
[Round "1"]
[White "Ripoll, Arthur"]
[Black "Vial, Vincent"]
[WhiteElo "1670"]
[BlackElo "S/C"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "77"]

1. e4 e5 2. Nf3 d6 3. Bc4 h6 4. O-O Nf6 5. Nc3 Bg4 6. h3 Bh5 7. Re1 Nc6 8.
Be2 Bxf3 9. Bxf3 Nd4 10. b3 Qd7 11. a4 h5 12. Nd5 Nxd5 13. exd5 Qf5 14. Be4
Qf6 15. c3 Nf5 16. d4 g6 17. Qd3 O-O-O 18. Bb2 exd4 19. cxd4 Bg7 20. Red1
h4 21. Rac1 Bh6 22. Rc4 Rd7 23. Rb4 a6 24. Rc4 Bf4 25. b4 b6 26. Rc6 Kb7
27. Qc2 Ne7 28. Qc4 Bh2+ 29. Kh1 Qf4 30. Bd3 Qxf2 31. Rc1 Rc8 32. Kxh2 Qxb2
33. Qxa6+ Kb8 34. a5 Qxd4 35. axb6 Qxb6 36. Rxb6+ cxb6 37. Ra1 Kc7 38. Qa7+
Kd8 39. Qxb6+
{Les noirs abandonnent.} 1-0



Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire