2014-04-04

Chronique de la ronde 3 du Montcalm 6 (saison 2013-2014)

Chronique de la ronde 3 du Montcalm 6 (saison 2013-2014)
  • Est-ce l'effet du printemps ? s'interrogeait Denis, qui nous faisait l'amitié de passer nous voir hier. Toujours est-il que les joueurs étaient fort inspirés hier soir et se sont affrontés dans des parties plutôt courtes (à l'exception d'une), mais très intenses, avec des fortunes diverses.
    Le classement pour la course au championnat se précise donc, même s'il reste quelques incertitudes pour les dernières places. Nul doute que les joueurs tangents voudront donner encore plus dans les rondes à venir pour arracher leur qualification !


  • Menu :
  • SECTION A
    • Le groupe de nos six joueurs est maintenant scindé en trois, mais mathématiquement, tous peuvent encore briguer la première place.

    • Résumé des résultats:
      • D. Bonneau (1995) 1/2-1/2 G. Gaulin (2021)
      • P. Marquis (2021) 1-0 C. Lessard (2071)
      • L. Biakolo (2014) 0-1 B. Auger (1914)

    • Le classement (toujours provisoire) est donc:
      • 2,5 sur 3 :
        • G. Gaulin
        • D. Bonneau
      • 1,5 sur 3 :
        • P. Marquis
        • B. Auger
      • 0,5 sur 3 :
        • L. Biakolo
        • C. Lessard

    • Au premier échiquier, si la partie s'est conclue sur la nulle, on ne peut pas dire qu'il n'y ait pas eu de combat. En effet, Daniel Bonneau, face à l'Ouest-indienne de Gaétan Gaulin, a choisi de roquer du côté opposé à celui de son adversaire pour pouvoir lancer une attaque à l'aile-roi. La situation est longtemps restée incertaine, mais Daniel a toujours conservé un petit avantage, qui s'est transformé en gros avantage après 20...hxg6, qui ouvre la colonne 'h' aux tours adverses (20...Cxg6 était nettement préférable). Cet avantage blanc s'est même amplifié après les échanges de tours des coups suivants et après 22...Dc6?, avant de s'évaporer sur un coup qui semble pourtant naturel, 23. Rc1 : les blancs perdent en fait un précieux tempo à mettre ainsi leur roi à l'abri, au lieu de continuer l'attaque par 23. Th3 et d'attendre d'être échec pour jouer Rc1. Les noirs ont alors proposé l'échange des dames, accepté par les blancs, et se sont emparés d'un pion pour avoir à leur tour un (microscopique) avantage. Même s'il restait encore des pièces sur l'échiquier, aucun des deux camps ne pouvait vraiment essayer de forcer le résultat, et le pion a été logiquement partagé. Un bon résultat pour les deux joueurs qui conservent la tête de leur section !

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 1


    • À l'échiquier 2, dans l'anglaise qui a opposé Claude Lessard et Paul Marquis, les deux camps ont eu des développements assez similaires, avec petit roque, fou en fianchetto du côté roi et pion 'h' avancé de deux cases. Peut-être les blancs avaient-ils un peu plus d'espace à l'aile-dame, mais la position restait complètement égale. Les premiers échanges ne se sont faits qu'au 13e coup (!), et pour avoir la paire de fous, Paul a concédé un pion, dans l'idée que le pion supplémentaire des noirs, avancé en d3 et isolé, était condamné à tomber tôt ou tard.
      On notera que la tour noire de a8 est longtemps restée en prise, mais Paul s'est bien gardé de la prendre à cause de ses faiblesses sur les cases blanches : la dame, placée en a8, aurait contrôlé à merveille cette diagonale ouverte menant tout droit au roi adverse. Cette diagonale a cependant été bouchée au 12e coup, où Claude a poussé 12...e4, alors que, d'après lui, 12...d5 était gagnant pour les noirs, mais c'est le genre de subtilités que l'ordinateur n'est pas capable de voir.
      Quoi qu'il en soit, ce sont les blancs qui ont pris progressivement l'avantage, en capturant successivement les pions 'g' et 'h' qui protégeaient le roque noir, puis les pions c4 et d3 avec une reine suractive. Sur le point de perdre une pièce, les noirs préfèrent abandonner. Quel combat !
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 2


    • À l'échiquier 3, c'est une française qui s'est jouée entre Lima Biakolo et Bertrand Auger, et si Lima a choisi la variante Tarrasch (3. Cd2), Bertrand a opté pour la variante « Fort-Knox » (Fd7 puis Fc6), qui a depuis longtemps ses faveurs. Le début de partie a donc été très prudent, même si les blancs ont gagné beaucoup d'espace à l'aile-dame en poussant leurs pions. Lima a ensuite monté une batterie Fc1+Dd3, braquée sur le roque adverse mais peu efficace en raison des cavaliers postés en défense en g6 et f6. Bertrand a en revanche profité de la situation pour infliger à Lima des pions doublés sur son roque (14...Fxf3!. Si 14. Dxf3, 14...Dxd4). Les noirs ont alors utilisé cette faiblesse en faisant vire-volter leur cavalier vers le roque blanc, et leur avantage a grandi jusqu'au 24e coup, où 24...Dh5! aurait été très mauvais pour les blancs. Bertrand a malgré tout gardé un certain avantage, jusqu'à 32...Dxa3? : il était meilleur de jouer 32...Da4, qui empêchait complètement l'infiltration de la dame noire par la case d2. Après 32...Dxa3, la situation est redevenue parfaitement égale, jusqu'à ce que Lima gaffe par 34. Fxf2??, au lieu de 34. Rg1, car après 34...Dxf3+, Lima préfère abandonner devant le mat en un qui s'en vient.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 3




  • SECTION B
    • Nos six joueurs :
    • Résumé des résultats :
      • P. Cummins (1812) 0-1 D. Dubé (1833) 1-0
      • Y. Bluteau (1790) 1/2-1/2 A. Bourassa (1748)
      • G. Boulianne (1765) 1-0 A. Ripoll (1700)

    • Au classement, deux groupes, comme dans la section A, mais l'écart est moins important:
      • 2,5 sur 3 :
        • D. Dubé
      • 2 sur 3 :
        • A. Bourassa
      • 1,5 sur 3 :
        • P. Cummins
        • G. Boulianne
      • 1 sur 3 :
        • Y. Bluteau
      • 0,5 sur 2 :
        • A. Ripoll

    • À l'échiquier 4, Daniel Dubé a choisi la scandinave et sa variante à la mode, 3...Dd6, pour surprendre Paul Cummins, qui avait les blancs. Au onzième coup, Paul avait le choix entre les deux roques, et a choisi le grand, ce qui s'est révélé une erreur sur le long terme car Daniel a eu toutes les facilités pour lancer ses fantassins et ses chevaliers à l'attaque du château du monarque adverse. Mais les murailles de ce dernier étaient plus solides qu'on pouvait le croire à première vue... à condition qu'on se défende un minimum. En effet, Paul, persuadé d'avoir une attaque décisive, a laissé le pion 'a' saper les fondations de sa forteresse, sans pouvoir de son côté mener véritablement son assaut jusqu'au bout. En effet, après 24. Dh6+ Rg8 25. Rxe7, les blancs menaçaient certes de mat par Cf6, mais cette menace n'a jamais pu se concrétiser car Daniel n'a laissé aucun répit au roi paulinien, le mettant échec jusqu'à ce qu'il contrôlât la case f6 pour empêcher le mat. 32. Te5, dont le but était d'empêcher ce contrôle, a été une subtilité qui coûte cher car ce coup a rendu l'avantage des noirs écrasant (le plus réaliste, dans cette position désespérée, était de ramener la reine en défense). Les noirs ont donc fini par avoir un mat en quatre, avec 35...Df3+ 36. Te2 Dxe2+ 37. Rg1 De1+ 38. Rh2 Dh1#. Daniel ne l'a pas vu, mais qu'importe, son avantage était si important que Paul n'a eu qu'à rendre les armes. Bref, Paul n'est pas passé loin d'avoir une attaque décisive, mais a sans doute manqué de réalisme dans la défense. Bravo à Daniel, qui prend la tête de la section par cette victoire !


      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 4


    • La partie de l'échiquier 5, André Bourassa contre Yvon Bluteau, a été la dernière à s'achever, et les joueurs ont fini avec moins de dix minutes à la pendule (et même deux minutes pour Yvon), dans une position délicate où la moindre erreur pouvait être fatale. Je n'ai pas la partie mais je vous livre la position finale car elle illustre une finale qu'il peut être utile de se rappeler : le cavalier suffit dans cette position pour empêcher la promotion du pion, même si le roi adverse est là pour soutenir l'avancée de ce dernier.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 5


    • À l'échiquier 6, enfin, j'avais les noirs contre Gabriel Boulianne, et notre partie illustre parfaitement le thème « sacrifice spéculatif contre défense héroïque ». Après avoir réfléchi un long quart d'heure, j'ai en effet tenté le sacrifice 10...Fxh2+, sans avoir trouvé de ligne décisive mais en considérant qu'il offrait de bonnes chances pratiques. J'ai alors eu à ma disposition de forts coups d'attaque, et je ne peux que féliciter Gabriel d'avoir défendu parfaitement pour éviter tous les pièges que je lui tendais. Sa seule erreur, peut-être, est 17. Fe3 au lieu de 17. Fxg5, qui me permet d'égaliser dans la suite que j'ai suivie jusqu'au 20e coup. Là, il aurait fallu que j'échangeasse les dames par 20...Dxd2+ pour me retrouver dans une position égale après 21. Fxd2 Fxd3 22. cxd3 Cxf3. Mais je n'ai même pas vu cette suite et me suis rendu compte après coup que 20...Dxf3 me laisse dans une position toujours aussi inférieure. 21...Cf1?? est une catastrophe puisqu'un mat en dix coups s'en vient.
      Bref, puisque théoriquement, ce sacrifice était mauvais et que pratiquement, il offrait des chances mais a échoué en pratique, la conclusion s'impose : j'aurais dû sagement faire le petit roque et continuer une partie normale. Bravo en tout cas à Gabriel pour son sang-froid dans la défense !
      (cliquez ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      % PARTIE 6




  • SECTION C
    • Dans la section C, deux parties seulement se sont disputées ce jeudi, Éric Dumont ayant accepté de reporter sa partie contre Vance Oliver à la demande de ce dernier. Nos six joueurs n'étaient donc que quatre, et les deux parties ont été décisives.
    • Les résultats:
      • V. Oliver (1665) R-r É. Dumont (1695) [partie reportée à la demande de Vance]
      • A. Jr Hébert (1603) 1-0 Y. Badeaux (1521)
      • F. Thériault (1588) 0-1 K. Bender (1635)

    • Le classement (très provisoire) est donc:
      • 3 sur 3 :
        • A. Jr Hébert
      • 2 sur 2:
        • V. Oliver
      • 1 sur 2:
        • É. Dumont
      • 1 sur 3:
        • K. Bender
        • Y. Badeaux
      • 0 sur 3:
        • F. Thériault

  • SECTION D
    • Dans le suisse, qui compte maintenant neuf joueurs, quatre parties décisives se sont jouées, et le classement en a été fort changé, puisque ce sont maintenant Pascal Lê-Huu et Sébastien Chabot (qui semble renouer avec le succès) qui mènent à présent.

    • Les résultats:
      • D. Pothier (1424) 0-1 P. Lê-Huu (1320)
      • S. Chabot (1155) 1-0 J. Hines (1237)
      • F. Coté (974) 0-1 J.-F. Coté (1183)
      • N. Teurtrie (S/C) 0-1 Y. Bourdeau (1454)
      • Marc-André Lauzier (S/C) 1/2 bye sollicité

    • Voici le classement du suisse (on notera que les deux meneurs, s'étant déjà affrontés en première ronde, ne pourront plus se rencontrer et devront donc lutter à distance pour emporter le tournoi):
      • 2,5 sur 3 :
        • P. Lê-Huu
        • S. Chabot
      • 2 sur 3 :
        • D. Pothier
        • J.-F. Coté
      • 1,5 sur 3 :
        • Y. Bourdeau
      • 1 sur 3 :
        • J. Hines
        • F. Coté
        • M.-A. Lauzier
      • 0,5 sur 3 :
        • N. Teurtrie


  • Pour les résultats complets, reportez-vous, comme d'habitude, au site du Montcalm (cliquez ici).

À jeudi prochain pour la ronde 4 !

--Arthur


[Event "Montcalm 6 (section A)"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.04.04"]
[Round "3"]
[White "Bonneau, Daniel"]
[Black "Gaulin, Gaétan"]
[WhiteElo "1995"]
[BlackElo "2021"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "59"]

1. d4 Nf6 2. Nf3 e6 3. c4 b6 4. a3 Bb7 5. Nc3 d5 6. cxd5 Nxd5 7. Bd2 Be7 8.
Qc2 O-O 9. e4 Nxc3 10. Bxc3 Nd7 11. O-O-O Qc8 12. h4 Rd8 13. Rh3 c5 14. d5
exd5 15. exd5 Nf8 16. Rg3 g6 17. h5 Bd6 18. Ne5 Bxe5 19. Bxe5 Rxd5 20. hxg6
hxg6 21. Bc4 Rxd1+ 22. Kxd1 Qc6 23. Kc1 Qe4 24. Qxe4 Bxe4 25. Rh3 Nh7 26.
Bxf7+ Kxf7 27. Rxh7+ Ke6 28. Bc3 Bxg2 29. Kd2 Rd8+ 30. Ke3
{Nulle sur proposition des blancs.} 1/2-1/2

[Event "Montcalm 6 (section A)"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.04.04"]
[Round "3"]
[White "Marquis, Paul"]
[Black "Lessard, Claude"]
[WhiteElo "2021"]
[BlackElo "2071"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "69"]

1. c4 e5 2. Nc3 Nc6 3. g3 g6 4. Bg2 Bg7 5. e3 d6 6. Nge2 h5 7. h4 Be6 8. d3
Nf6 9. b4 O-O 10. b5 Na5 11. Qa4 b6 12. Bd2 e4 13. Nf4 exd3 14. Nxe6 fxe6
15. O-O d5 16. cxd5 exd5 17. Rad1 Nb7 18. Nxd5 Ng4 19. Qe4 Ne5 20. Nf4 Rb8
21. Ne6 Nc5 22. Nxc5 bxc5 23. f4 Ng4 24. Qxg6 c4 25. Qxh5 Nf6 26. Qc5 Qe8
27. Qxc4+ Kh8 28. Qxd3 Rxb5 29. Rb1 Rh5 30. Bf3 Rh6 31. e4 Qg6 32. Bg2 Ng4
33. f5 Ne5 34. fxg6 Nxd3 35. Rxf8+
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 6 (section A)"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.04.04"]
[Round "3"]
[White "Biakolo, Lima"]
[Black "Auger, Bertrand"]
[WhiteElo "2014"]
[BlackElo "1914"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "68"]

1. e4 e6 2. d4 d5 3. Nd2 dxe4 4. Nxe4 Bd7 5. Nf3 Bc6 6. Bd3 Nd7 7. O-O Ngf6
8. Ng3 Be7 9. b3 O-O 10. Bb2 Nd5 11. c4 Nf4 12. Bb1 Nf6 13. Bc1 Ng6 14. Qd3
Bxf3 15. gxf3 c5 16. dxc5 Qc7 17. a3 Rfd8 18. Qe2 Bxc5 19. Ne4 Bd4 20. Ra2
Nh5 21. Be3 Nhf4 22. Qc2 Qe5 23. Qc1 Nh3+ 24. Kh1 Ngf4 25. Rd2 f5 26. Ng3
Bc3 27. Rxd8+ Rxd8 28. Rd1 Ba5 29. Rxd8+ Bxd8 30. Qd2 Bc7 31. Qd4 Qa5 32.
b4 Qxa3 33. Qd7 Nxf2+ 34. Bxf2 Qxf3+
{Les blancs abandonnent.} 0-1

[Event "Montcalm 6 (section B)"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.04.04"]
[Round "3"]
[White "Cummins, Paul"]
[Black "Dubé, Daniel"]
[WhiteElo "1833"]
[BlackElo "1812"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "70"]

1. e4 d5 2. exd5 Qxd5 3. Nc3 Qd6 4. Bc4 Nf6 5. Qe2 a6 6. h3 g6 7. Nf3 Bg7
8. d4 O-O 9. Be3 b5 10. Bb3 Bb7 11. O-O-O Nc6 12. Rhe1 Na5 13. g3 Nxb3+ 14.
axb3 Nd5 15. Nxd5 Bxd5 16. Bf4 Qc6 17. Rd3 b4 18. Ne5 Qb5 19. Ng4 a5 20.
Qe3 a4 21. Bh6 axb3 22. Kd2 bxc2 23. Bxg7 Kxg7 24. Qh6+ Kg8 25. Rxe7 c1=Q+
26. Kxc1 Ra1+ 27. Kd2 Rd1+ 28. Kxd1 Qxd3+ 29. Kc1 Qc4+ 30. Kd2 Qxd4+ 31.
Ke1 Qxb2 32. Re5 Qa1+ 33. Kd2 Qc3+ 34. Ke2 Bf3+ 35. Kf1 Bxg4
{Les blancs abandonnent.} 0-1

[Event "Montcalm 6 (section B) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.04.04"]
[Round "3"]
[White "Boulianne, Gabriel"]
[Black "Ripoll, Arthur"]
[WhiteElo "1765"]
[BlackElo "1700"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "55"]

1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5 f5 4. exf5 e4 5. Bxc6 dxc6 6. Ne5 Nf6 7. O-O
Bxf5 8. Nc3 Bd6 9. d4 exd3 10. Nxd3 Bxh2+ 11. Kxh2 Ng4+ 12. Kg3 h5 13. Re1+
Kf8 14. Bf4 h4+ 15. Kf3 Qd4 16. Qd2 g5 17. Be3 Nh2+ 18. Ke2 Qg4+ 19. f3
Qxg2+ 20. Kd1 Qxf3+ 21. Kc1 Nf1 22. Bc5+ Kg7 23. Qxg5+ Bg6 24. Re7+ Qf7 25.
Rxf7+ Kxf7 26. Ne5+ Ke6 27. Qxg6+ Kxe5 28. Qe4+
{Les noirs abandonnent.} 1-0



Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire