2016-03-14

Chronique de la ronde 4 du Montcalm V (saison 2015-2016)

Chronique de la ronde 4 du Montcalm V (saison 2015-2016)

La situation se précise après ce jeudi (10 mars 2016), où avait lieu l'avant-dernière ronde de notre Montcalm V. Par son gain contre le meneur du tournoi, Claude Lessard, Réjean Plante a pris une sérieuse option pour la victoire finale, mais celle-ci n'est pas encore acquise, car parfois Caïssa est bien capricieuse et se plaît à abandonner ceux qui avaient précédemment ses faveurs. Plusieurs scénarios restent donc possibles pour la fin du tournoi (voir les notes de l'arbitre infra), et si certains sont sûrs de se qualifier pour le championnat fermé par la course au championnat, pour d'autres, en revanche, la dernière ronde sera déterminante. On ne lâche pas !


Menu




Abandons

Deux joueurs nous ont quittés avant cette quatrième ronde, Stéphane Beaudoin (2158) et Sébastien Chabot (1235), tandis que Claude Lessard, pourtant deuxième au classement, ne reviendra pas en cinquième ronde, ce qui porte à six le nombre d'abandons :

  • Réjean Tremblay (2171)
  • Stéphane Beaudoin (2158)
  • Claude Lessard (1997)
  • Benoit Garneau (1850)
  • Martin Lescarbeau (1690)
  • Sébastien Chabot (1235)



Repos et exemptions (aussi appelés « byes » en anglais)


Comme pour tous les tournois suisses, il n'est plus question dans les deux dernières rondes que d'exemptions, c'est-à-dire de « byes » à zéro point. Deux joueurs, donc, n'ont pas « pointé » (ou « ne se sont pas pointés ») cette semaine :

  • D. Lamontagne (1809)
  • A. Ripoll (1652)



Résultats

Onze parties se sont déroulées à cette ronde, et la seule vraie surprise a été la défaite de Dominic Dubé (1884) avec les blancs face à Jason Hines (1420). On notera tout de même également la victoire de Bertrand Auger (1921) face à Juan-Mauricio Betancourt (2038) et celle de Marc Paré (1703), qui, malgré sa courte expérience, a réussi à l'emporter face à Paul Cummins (1805).


#1 : R. Plante (2134)     [1-0]     C. Lessard (1997)
#2 : B. Auger (1921)     [1-0]     J. Betancourt (2038)
#3 : M. Sarra-Bournet (1898)     [0-1]     G. Gaulin (1995)
#4 : M. Fecteau (1915)     [1-0]     K. Bahadi (1900)
#5 : M. Paré (1703)     [1-0]     P. Cummins (1805)
#6 : P. Gingras (1785)     [0-1]     G. Lapierre (1892)
#7 : Dom. Dubé (1884)     [0-1]     J. Hines (1420)
#8 : D. Cournoyer (2026)     [1-0]     K. Lacerte (1469)
#9 : Dan. Dubé (1942)     [1-0]     S. Stoyanova (1453)
#10 : É. Dumont (1652)     [1-0]     S. Yergeau (1151)
#11 : P. Lê-Huu (1244)     [0-1]     F. Couture (1156)
D. Lamontagne (1809)     [0]     Exemption
A. Ripoll (1652)     [0]     Exemption

Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club (cliquez ici).





Classement

Au classement général, Réjean Plante est seul en tête à une ronde de la fin, suivi par un groupe de trois joueurs à un demi-point, dont l'un a abandonné. Voyez, sous le tableau, le détail des possibilités établi par notre arbitre, Gaétan Lapierre, pour le classement final du tournoi et l'éventuelle qualification d'un joueur pour le championnat fermé du club.

  • 3,5 sur 4 :
    • Réjean Plante (2134) ;
  • 3 sur 4 :
    • Claude Lessard (1997) ;
    • Gaétan Gaulin (1995) ;
    • Bertrand Auger (1921) ;
  • 2,5 sur 4 :
    • Juan-Mauricio Betancourt (2038) ;
    • Martin Fecteau (1915) ;
    • Gaétan Lapierre (1892) ;
    • Marc Paré (1703) ;
    • Jason Hines (1420) ;
  • 2 sur 2 :
    • Réjean Tremblay (2171) ;
  • 2 sur 3 :
    • Danny Lamontagne (1809) ;
  • 2 sur 4 :
    • Dominic Cournoyer (2026) ;
    • Daniel Dubé (1942) ;
    • Khalid Bahadi (1900) ;
    • Marc Sarra-Bournet (1898) ;
    • Paul Cummins (1805) ;
    • Éric Dumont (1652) ;
  • 1,5 sur 3 :
    • Arthur Ripoll (1652) ;
  • 1,5 sur 4 :
    • Dominic Dubé (1884) ;
    • Philippe Gingras (1785) ;
  • 1 sur 3 :
    • Stéphane Beaudoin (2158) ;
  • 1 sur 4 :
    • Kevin Lacerte (1469) ;
    • Stela Stoyanova (1453) ;
    • François Couture (1156) ;
    • Samuel Yergeau (1151) ;
  • 0,5 sur 1 :
    • Martin Lescarbeau (1690) ;
  • 0 sur 1 :
    • Benoît Garneau (1850) ;
  • 0 sur 4 :
    • Pascal Lê-Huu (1244) ;

Les résultats sont aussi sur le site du club (cliquez ici).


Arbitre


NOTES DE L'ARBITRE

  1. Plante ne peut se "double qualifier" mais s`il termine premier seul ou au bris d`égalité alors la place de qualification pour le championnat invitation sera remplacée par un 5e joueur issu de la "COURSE" au championnat (selon le pointage retenu selon les règles de la "Course").

    Les autres joueurs ne peuvent se qualifier par ce tournoi si Plante finit premier.


  2. Aucun joueur à 2.5/4 ou moins ne peut se qualifier.

    Si Plante gagne ou annule il a à 4.0/5 le meilleur bris d`égalité. Dans ce cas  il élimine la place de qualification en terminant 1er; et, de plus, la place de qualification dans le championnat invitation sera remplacé par un 5e joueur issu de la "COURSE au championnat".

    Si Gaulin gagne et que Auger ne gagne pas alors Gaulin se qualifie à 4.0/5 .

    Si Gaulin et Auger gagnent alors Auger se qualifie puisqu`il a alors le meilleur bris d`égalité des joueurs à 4.0/5 (car, sous cette hypothèse, Plante termine à 3.5/5).



Gaétan Lapierre, arbitre, le 11 mars 2016  03h28 a.m.




Appariements prévus pour la ronde 5


Arbitre


APPARIEMENTS PRÉVUS POUR LA RONDE # 5 (Jeudi 17 mars 2016)
POUR LES MENEURS DU TOURNOI (3.0/4 ou plus)

#1 : G. Gaulin   -NBN   3,0/4    vs    R. Plante   NBNB   3,5/4
#2 : M. Fecteau NBNB 2,5/4 vs B. Auger BNNB 3,0/4


Gaétan Lapierre, arbitre, le 10 mars 2016  23h59


Mise à jour

Martin Fecteau abandonne le tournoi ("Ne peut être là ce jeudi").

Conséquemment, l`appariement du 1er échiquier demeure inchangé mais, comme Bertrand Auger a déjà joué contre Betancourt (2.5/4) et contre Lapierre (2.5/4), le prochain coté disponible à 2.5/4 est Marc Paré 1703/5.

LES APPARIEMENTS MODIFIÉS SONT DONC:

#1 : G. Gaulin   -NBN   3,0/4    vs    R. Plante   NBNB   3,5/4
#2 : B. Auger BNNB 3,0/4 vs M. Paré -BNB 2,5/4

  • Paré doit égaliser alors que Auger est à une ronde d`alternance.
  • Auger va terminer 3-2 et Paré 2-2 en termes de B et de N.


Gaétan Lapierre, arbitre, le 15 mars 2016  22h52
(418) 688-0961 (rés./avec répondeur)(Avant 18h00 le jeudi)
gaetan.lapierre@hotmail.com




Parties

  • Au premier échiquier se jouait une partie décisive, entre Réjean Plante et Claude Lessard, le meneur du tournoi. L'ouverture, une Reti acceptée (2...dxc4) a mené les deux joueurs à une position complètement égale, avant que peu à peu n'améliore sa position et ne cause des problèmes de placement aux noirs, malgré leur apparent avantage d'espace. Au 14e coup, les blancs auraient pu tirer plein parti de leur avantage positionnel en jouant 14. Cxd5 (Cxd5 15. d4!), mais ont préféré jouer plus sûr et, trois coups plus tard, c'étaient eux qui possédaient le centre.

    Pour accroître cet avantage, les blancs se sont lancés dans une série d'échanges par 21. Cxc6 Cxc6 22. Fd7 Ted8 23. Fxc6 bxc6, mais la structure de pions qui en a résulté, censée être défavorable aux noirs à cause des pions doublés, ne l'était pas tant que ça car le fou blanc de cases blanches était bien moins actif que son homologue noir.

    L'avantage blanc diminuant, Réjean a décidé de forcer les choses en poussant ses pions à l'aile-roi par 24. h4, 25. g4 et 26. f4. L'effet escompté s'est produit car Claude, peut-être à cause de la pression, a commis une imprécision par 26...g6, permettant le bon 27. g5 : il est alors impossible de fermer la position par 27...f5 du fait de 28. Ff6+ (gagnant une qualité par enfilade), et l'échange 27...fxg5 28. hxg5 laissant les blancs dans une meilleure position du fait de la colonne semi-ouverte 'h'.

    La position des noirs aurait sans doute pu tenir avec une défense précise, mais Claude a joué le douteux 31...Fe7 : l'idée était sans doute de se débarrasser du pion h7 pour prendre le pion g5, ce qui a été fait dans la partie (32. Txh7 Fxg5), mais il y avait là un « effet d'horizon », car deux demi-coups plus tard (33. Txd7 Rxd7), les blancs avaient le très fort 34. Tg1, qui a contraint Claude à l'abandon.

    Au final, donc, une partie assez typique du style de nos deux habitués du Montcalm, mais où Claude, moins inspiré que d'habitude, s'est, semble-t-il, un peu trop laissé envahir par un Réjean expansionniste, qui a bien su profiter de l'erreur adverse pour convertir sa domination spatiale en victoire.



    Plante - Lessard

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)



  • Au deuxième échiquier, Bertrand Auger avait les blancs contre celui qui est bien parti pour être le prochain nouvel expert à Québec s'il continue ainsi, Juan-Mauricio Betancourt. Celui-ci n'a plus besoin, en effet, que de dix parties pour avoir une cote définitive et est toujours au-dessus des 2000 ! Son titre d'expert serait donc mérité, mais ce soir, il rencontrait un autre expert qui s'est montré plus expert sur le plan positionnel.

    Auger - Betancourt



    (Position après 22. gxf4)

    Ce soir, cependant, Bertrand a fort bien joué une position qu'il affectionne, issue d'une ouverture Reti, avec les deux fous blancs en fianchetto et attaquant le centre à distance. La position après le 22e coup blanc montre bien le dispositif choisi par chaque camp, et l'avantage potentiel des blancs grâce à la plus grande efficacité de leurs fous à la fois sur la diagonale a1-h8 par la batterie avec la dame et sur la diagonale h1-a8 grâce au mauvais placement du fou noir de cases blanches.

    C'est dans ces conditions que Juan-Mauricio a commis une première imprécision par 22...Cf8?, tentative de recycler le cavalier en e6, ce qui sera fait par 24...Ce6. Cette manœuvre, néanmoins, ne marchait pas et donnait en fait l'avantage aux blancs. Même le placement du fou de cases noires en g7 pour contester la diagonale a1-h8 aux blancs n'était pas efficace, que les blancs refusassent l'échange comme ils l'ont fait ou l'acceptassent. Bertrand a choisi de garder la tension, et face à la menace du cavalier blanc qui se rapprochait par 25. Cg3, Juan-Mauricio devait tenter de bloquer, ce qu'il a fait par 26...f5?, coup qui permettait en fait aux blancs d'occuper la grande diagonale. Dès lors, le loup était dans la bergerie et l'infiltration des pièces blanches dans le roque noir ne pouvait plus être arrêtée par les pièces noires paralysées.

    Du grand Bertrand, toujours redoutable quand il joue ce genre de position !



    Auger - Betancourt

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)



  • Au troisième échiquier, pendant ce temps, Marc Sarra-Bournet a utilisé la variante Grand prix contre la sicilienne de son adversaire du jour, Gaétan Gaulin. Les blancs ont assez vite perdu un pion, cependant, en poussant vite 7. f5 pour contrarier le roque adverse. L'idée était bonne, mais après 9. Fg5 le gambit devenait perte pure et simple après le simple 9...h6.

    Sarra-Bournet - Gaulin



    (Position après 13...d5)

    Le plan d'attaque choisi ensuite par Marc, 11. De1 et 12. Dg3, était séduisant mais malheureusement ne débouchait sur rien de concret, tandis que Gaétan se développait et gagnait de l'espace. Pour réagir, Marc a alors pris en f5, permettait à Gaétan de pousser 13...d5 et de réduire le fou blanc de cases blanches au silence. Contre cela, Marc a courageusement pris les devants et sacrifié le fou pour avoir une forte attaque ! Hélas ! cette tentative pleine de panache se heurtait au fait que le roque noir était bien défendu, et les blancs se ainsi retrouvés avec une pièce nette en moins.

    La suite en a été une longue lutte de Marc ne ménageant pas ses efforts pour tenter de rattraper son retard, mais, malgré des tentatives intéressantes des blancs, Gaétan, qui était dans une position de force, a augmenté méthodiquement son avantage pour l'emporter. Un beau combat !



    Sarra-Bournet - Gaulin

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)



  • Fecteau - Bahadi



    (Position après 18...Cc3)

    Dans l'anglaise symétrique qui a opposé à l'échiquier 4 Martin Fecteau à Khalid Bahadi, la position est longtemps restée égale, jusqu'au 18e coup où Khalid a infiltré son cavalier en c3 par 18...Cc3 pour boucher la colonne 'c' contrôlée par une tour blanche. C'est dans ce genre de position qu'on mesure combien le développement des pièces est important, car 18...Cc3 a été en quelque sorte forcé par le fait que le fou c8 n'avait pas été sorti comme il aurait dû l'être par 16...Fg4 ou 16...Fb7 et bloquait par conséquent la tour a8, qui aurait dû contrôler elle aussi la colonne. Ce blocage a permis à Martin d'échanger en c3 et d'attaquer à loisir le pion ainsi isolé.

    Ce pion est tombé sur 23. Txc3, coup qui a même permis aux blancs de doubler leurs tours avec tempo ! Dans cette position difficile, Khalid a offert un second pion par 24...Fc4?, et Martin disposait alors de deux pions passés liés à l'aile-dame, autrement d'une position quasiment gagnante. C'est vers l'aile-dame que Khalid s'est alors tourné, mais l'offre d'un troisième pion par 31...g5, pour générer de l'attaque, n'a pas suffi à compliquer suffisamment la position, et Martin l'a emporté une dizaine de coups plus tard. Une partie intéressante, qui montre l'importance du développement même dans les positions en apparence calmes. Bravo, Martin !



    Fecteau - Bahadi

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)



  • Au cinquième échiquier, Paul Cummins affrontait Marc Paré. Ce dernier est loin d'être un nouveau venu, comme je l'avais écrit précédemment, mais un fort joueur que les plus anciens d'entre nous connaissent pour avoir joué contre lui à la fin des années 70. Il avait battu, à l'époque, les plus forts joueurs de Québec et même fait nulle contre Jean Hébert (voir la partie en cliquant ici), excusez du peu ! Marc, donc, est de retour aux échecs, au Montcalm après avoir disputé le tournoi du Carnaval en février dernier, ce qui est une excellente nouvelle. D'après le témoignage de ceux qui le connaissent, il ne devrait pas rester longtemps à sa cote actuelle qui est déjà de 1700.

    Mais revenons à la partie. Ironie du sort pour Paul : cette sicilienne a transposé de l'Alapin dans le gambit Smith-Morra, qui lui avait si bien réussi à une époque (voir ici, ou encore ) mais lui a coûté le point ici.

    Paré - Cummins



    (Position après 11. Cxc3)

    En effet, la prise 11...dxc3, transposant dans le gambit, était une erreur qui donnait un bon développement aux blancs, sans même qu'ils n'aient un pion de retard. Au contraire, la position noire était paralysée par le e5, qui était comme une épine dans son armure. Le beurre et l'argent du beurre pour les blancs, en somme.

    Il s'en fallait de beaucoup, cependant, que la partie ne fût finie, et les deux camps se sont beaucoup activés pendant encore une vingtaine de coups, les blancs profitant du blocage noir pour infiltrer un cavalier en g5 (27. Cg5), miner le roque blanc en poussant le pion 'h' (24. h4 et 29. h5) et placer la dame en h3. La position noire était alors peu enviable, et sans doute Paul aurait-il dû à un moment ou à un autre pousser f5 pour se dégager (par exemple 30...f5), même si la suite paraissait difficile à évaluer.

    Toujours est-il que Marc a parfaitement exécuté son attaque et atteignait ensuite une position gagnante grâce à la faiblesse des noirs sur les cases noires et à la mauvaise coordination des pièces noires. La perte d'un fou au 38e coup n'arrangeait rien, et Paul a dû rendre les armes quelques coups plus tard, malgré un ultime baroud d'honneur par 43. Dc1+, qui ne fonctionnait pas du fait du retour de la dame par 44. Dd1.

    Une belle partie, où l'on sent bien que Paul n'a pas pu jouer le jeu actif de pièces qu'il affectionne, et où le jeu tactique ne lui a pas permis de faire jouer son expérience face à un adversaire qui s'est révélé plus fort qu'il ne l'escomptait sans doute. Bravo à Marc pour cette belle partie si bien menée !



    Paré - Cummins

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)



  • Au neuvième échiquier, Daniel Dubé avait les blancs contre Stela Stoyanova, et a profité d'une gaffe de celle-ci, 9...Df6??, pour l'emporter assez facilement.



    Dubé (Daniel) - Stoyanova

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)





À jeudi prochain pour la dernière ronde de notre tournoi !



--Arthur


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.10"]
[Round "4"]
[Board "1"]
[White "Plante, Réjean"]
[Black "Lessard, Claude"]
[WhiteElo "2134"]
[BlackElo "1997"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "67"]
[MontcalmGameNumber "2667"]

1. Nf3 d5 2. c4 dxc4 3. Qa4+ Nc6 4. Qxc4 e5 5. Nc3 Be6 6. Qa4 Qd7 7. d3 Bc5
8. e3 f6 9. Be2 Nb4 10. Qxd7+ Bxd7 11. O-O Ne7 12. a3 Nbd5 13. Bd2 O-O 14.
Rac1 Nxc3 15. Bxc3 Bd6 16. d4 exd4 17. Nxd4 Rfe8 18. Rfd1 a6 19. Bc4+ Kf8
20. Be6 Bc6 21. Nxc6 Nxc6 22. Bd7 Red8 23. Bxc6 bxc6 24. h4 c5 25. g4 Ke7
26. f4 g6 27. g5 fxg5 28. hxg5 Ke6 29. Kg2 Rd7 30. Kf3 Rf8 31. Rh1 Be7 32.
Rxh7 Bxg5 33. Rxd7 Kxd7 34. Rg1
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.10"]
[Round "4"]
[Board "2"]
[White "Auger, Bertrand"]
[Black "Betancourt, Juan-Mauricio"]
[WhiteElo "1921"]
[BlackElo "2038"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "69"]
[MontcalmGameNumber "2668"]

1. Nf3 Nf6 2. g3 d6 3. Bg2 g6 4. b4 Bg7 5. Bb2 c5 6. bxc5 dxc5 7. c4 O-O 8.
O-O Nc6 9. d3 Bg4 10. Nbd2 Qd7 11. Re1 Rad8 12. Rb1 Qc7 13. Qb3 b6 14. Bc3
e5 15. h3 Bf5 16. Qb2 Rfe8 17. Rbd1 Nd4 18. Nh2 Nd7 19. Ndf1 Bh6 20. e3 Nc6
21. f4 exf4 22. gxf4 Nf8 23. Ng4 Bxg4 24. hxg4 Ne6 25. Ng3 Bg7 26. Ne4 f5
27. Nf6+ Bxf6 28. Bxf6 Rd7 29. gxf5 gxf5 30. Bd5 Kf7 31. Bg5 Rxd5 32. Qf6+
Kg8 33. cxd5 Nxg5 34. Qxg5+ Kh8 35. Qf6+
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.10"]
[Round "4"]
[Board "3"]
[White "Sarra-Bournet, Marc"]
[Black "Gaulin, Gaétan"]
[WhiteElo "1898"]
[BlackElo "1995"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "96"]
[MontcalmGameNumber "2669"]

1. e4 c5 2. Nc3 Nc6 3. f4 d6 4. Nf3 g6 5. Bc4 Bg7 6. d3 e6 7. f5 exf5 8.
O-O Nge7 9. Bg5 h6 10. Bxe7 Nxe7 11. Qe1 O-O 12. Qg3 a6 13. exf5 d5 14.
fxg6 dxc4 15. Ne4 Nxg6 16. c3 Bf5 17. Nxc5 Bxd3 18. Rad1 Qd5 19. Nxd3 cxd3
20. h4 Rad8 21. a3 Rfe8 22. Rf2 Re3 23. Rfd2 Rde8 24. h5 Ne5 25. Rf1 Nxf3+
26. gxf3 R8e5 27. Rg2 Rg5 28. Qb8+ Kh7 29. Qf4 Re2 30. Rxg5 Qxg5+ 31. Qxg5
hxg5 32. Rd1 Rxb2 33. Rxd3 Kh6 34. Rd7 f5 35. c4 b6 36. Rd3 Kxh5 37. Rd5 f4
38. Rd7 Bf8 39. Rd3 Ra2 40. Rb3 Rxa3 41. Rb2 Rxf3 42. Rh2+ Kg4 43. Rh8 Bc5+
44. Kg2 Rc3 45. Rh7 f3+ 46. Kh2 Rc2+ 47. Kh1 Rc1+ 48. Kh2 Bd6#
{Les noirs matent.} 0-1

[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.10"]
[Round "4"]
[Board "4"]
[White "Fecteau, Martin"]
[Black "Bahadi, Khalid"]
[WhiteElo "1915"]
[BlackElo "1900"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "84"]
[MontcalmGameNumber "2670"]

1. Nf3 g6 2. c4 c5 3. Nc3 Nf6 4. g3 Bg7 5. Bg2 Nc6 6. O-O O-O 7. d3 d6 8.
a3 Nd7 9. Rb1 Rb8 10. Bd2 a6 11. b4 Nd4 12. Nxd4 cxd4 13. Na2 b5 14. cxb5
axb5 15. Nc1 Nb6 16. Nb3 Na4 17. Na5 Rb6 18. Rc1 Nc3 19. Bxc3 dxc3 20. d4
Qc7 21. Qd3 Bf5 22. e4 Be6 23. Rxc3 Qa7 24. Rfc1 Bc4 25. Nxc4 bxc4 26. Rxc4
Ra6 27. R1c3 e6 28. b5 Ra5 29. Rb4 Rb8 30. Bf1 h5 31. h4 g5 32. hxg5 Qe7
33. Qe3 d5 34. Rbb3 dxe4 35. Qxe4 Ra4 36. Rc4 Rxc4 37. Bxc4 Rd8 38. g6 Rxd4
39. gxf7+ Qxf7 40. Qe2 Rd6 41. Rd3 Rb6 42. Rd8+ Bf8
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.10"]
[Round "4"]
[Board "5"]
[White "Paré, Marc"]
[Black "Cummins, Paul"]
[WhiteElo "1703"]
[BlackElo "1805"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "87"]
[MontcalmGameNumber "2671"]

1. e4 c5 2. c3 Nf6 3. e5 Nd5 4. d4 cxd4 5. Qxd4 e6 6. Bc4 Nc6 7. Qe4 Nb6 8.
Bb3 d5 9. Qe2 Be7 10. Nf3 d4 11. O-O dxc3 12. Nxc3 a6 13. Bf4 Nd7 14. Rfd1
Qc7 15. Rac1 Nc5 16. Bc2 O-O 17. a3 Rd8 18. b4 Rxd1+ 19. Nxd1 Nd7 20. Qe4
Nf8 21. Bb1 Bd7 22. Ne3 Rd8 23. Nc4 Qb8 24. h4 b5 25. Ncd2 Rc8 26. Rd1 Nd8
27. Ng5 Bc6 28. Qd3 g6 29. h5 Nb7 30. Re1 Rd8 31. Qh3 Bxg5 32. Bxg5 Rd7 33.
Nf3 Nd8 34. Bh6 Bxf3 35. Qxf3 f5 36. exf6 Rd5 37. Bxf8 Rxh5 38. Bc5 Kf7 39.
g3 Nb7 40. Be7 Qc8 41. Rd1 a5 42. Be4 Nd8 43. Rxd8 Qc1+ 44. Qd1
{Les noirs abandonnent.} 1-0





[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.10"]
[Round "4"]
[Board "9"]
[White "Dubé, Daniel"]
[Black "Stoyanova, Stela"]
[WhiteElo "1942"]
[BlackElo "1453"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "42"]
[MontcalmGameNumber "2666"]

1. e4 c5 2. Nf3 Nc6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 g6 5. Nc3 Bg7 6. Be3 a6 7. Bc4 e6 8.
O-O d6 9. f4 Qf6 10. Nxc6 bxc6 11. Qxd6 e5 12. fxe5 Qxd6 13. Bxf7+ Ke7 14.
exd6+ Kxd6 15. Rad1+ Kc7 16. Bf4+ Kb7 17. Na4 Bg4 18. Rd3 Rf8 19. Rb3+ Kc8
20. Nb6+ Kd8 21. Rd3+ Ke7
{Les noirs abandonnent.} 1-0





Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire