2016-03-21

Chronique de la ronde 5 du Montcalm V (saison 2015-2016)

Chronique de la ronde 5 du Montcalm V (saison 2015-2016)

Et de trois ! Par sa victoire obtenue en dernière ronde contre Gaétan Gaulin, Réjean Plante décroche sa troisième victoire de tournoi de l'année, après le Montcalm I et le Montcalm IV. Bravo à lui !

Réjean prolonge ainsi une impressionnante série d'invincibilité, avec 24 victoires sans défaite, la dernière remontant à la première ronde du championnat fermé de l'an passé. Réjean, encore invaincu cette année et champion sortant, prolongera-t-il cette série pour remporter un second titre ? La réponse dans quelques semaines, car dans l'intervalle se jouera le Montcalm VI.


Note sur la qualification : comme annoncé précédemment par notre arbitre (cliquez ici pour voir la note), le Montcalm V, pourtant tournoi de qualification, ne qualifiera personne puisque c'est le champion sortant, Réjean Plante, qui l'a emporté. Les cinq autres qualifiés seront donc sélectionnés par le classement de la course au championnat.

Ajoutons, pour être complet, que Réjean est en fait triplement qualifié :

  • en tant que champion sortant ;
  • en tant que vainqueur du Montcalm V ;
  • en tant que premier de la course au championnat (cela peut changer après le Montcalm VI, mais il restera au moins parmi les six premiers).
Mais être qualifié, même haut la main, n'implique pas devenir champion du club. Dominic Cournoyer en a fait la douloureuse expérience l'an passé, lui qui avait brillamment remporté les Montcalm IV, V et VI, avant de finir 4e ex æquo au Championnat fermé. Rien n'est encore acquis donc !


Menu :




Abandons

En dernière ronde, les abandons sont toujours plus nombreux car ce qui serait repos ou exemption dans les autre rondes devient abandon en cinquième ronde. On ne s'étonnera donc pas de relever quatre nouveaux abandons cette semaine :

  • Claude Lessard (1997)
  • Martin Fecteau (1915)
  • Gaétan Lapierre (1892)
  • François Couture (1156)

Ces joueurs rejoignent donc ceux qui avaient abandonné auparavant, à savoir :

  • Réjean Tremblay (2171)
  • Stéphane Beaudoin (2158)
  • Benoit Garneau (1850)
  • Martin Lescarbeau (1690)
  • Sébastien Chabot (1200)




Résultats

Parmi les résultats de cette semaine, on relèvera, outre la victoire importante de Réjean Plante au premier échiquier, le retour en force de Marc Paré (1703), qui s'est imposé face à Bertrand Auger (1921) et la belle victoire d'Éric Dumont (1652) face à Dominic Dubé (1884), ainsi que les nulles obtenues par Kevin Lacerte (1469) face à Philippe Gingras (1785) et par Stella Stoyanova (1453) face à l'auteur de ces lignes.

La victoire de Jason Hines (1420) face à Juan-Mauricio Betancourt (2038) est la plus impressionnante pour l'écart des cotes, mais il s'agit d'une victoire par forfait.


#1 : G. Gaulin (1995) [0-1] R. Plante (2134)
#2 : B. Auger (1921) [0-1] M. Paré (1703)
#3 : J.-M. Betancourt (2038) [0-1d] J. Hines (1420)
#4 : M. Sarra-Bournet (1898) [0-1] D. Cournoyer (2026)
#5 : D. Lamontagne (1809) [1/2-1/2] Dan. Dubé (1942)
#6 : K. Bahadi (1900) [1-0] P. Cummins (1805)
#7 : É. Dumont (1652) [1-0] Dom. Dubé (1884)
#8 : K. Lacerte (1469) [1/2-1/2] P. Gingras (1785)
#9 : S. Stoyanova (1453) [1/2-1/2] A. Ripoll (1652)
#10 : S. Yergeau (1151) [1-0] P. Lê-Huu (1244)

Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club (cliquez ici).





Classement

Au classement final, Réjean Plante remporte seul l'or avec 4,5 sur 5 (une nulle seulement, en première ronde face à Paul Cummins). Le podium est complété par Marc Paré et Jason Hines, qui finissent tous deux à un point derrière.

  • 4,5 sur 5 :
    • Réjean Plante (2134) ;
  • 3,5 sur 5 :
    • Marc Paré (1703) ;
    • Jason Hines (1420) ;
  • 3 sur 4 :
    • Claude Lessard (1997) ;
  • 3 sur 5 :
    • Dominic Cournoyer (2026) ;
    • Gaétan Gaulin (1995) ;
    • Bertrand Auger (1921) ;
    • Khalid Bahadi (1900) ;
    • Éric Dumont (1652) ;
  • 2,5 sur 4 :
    • Martin Fecteau (1915) ;
    • Gaétan Lapierre (1892) ;
    • Danny Lamontagne (1809) ;
  • 2,5 sur 5 :
    • Juan-Mauricio Betancourt (2038) ;
    • Daniel Dubé (1942) ;
  • 2 sur 2 :
    • Réjean Tremblay (2171) ;
  • 2 sur 4 :
    • Arthur Ripoll (1652) ;
  • 2 sur 5 :
    • Marc Sarra-Bournet (1898) ;
    • Paul Cummins (1805) ;
    • Philippe Gingras (1785) ;
    • Samuel Yergeau (1151) ;
  • 1,5 sur 5 :
    • Dominic Dubé (1884) ;
    • Kevin Lacerte (1469) ;
    • Stela Stoyanova (1453) ;
  • 1 sur 3 :
    • Stéphane Beaudoin (2158) ;
  • 1 sur 4 :
    • François Couture (1156) ;
  • 0,5 sur 1 :
    • Martin Lescarbeau (1690) ;
  • 0 sur 1 :
    • Benoît Garneau (1850) ;
  • 0 sur 5 :
    • Pascal Lê-Huu (1244) ;

Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).




Parties

  • Au premier échiquier, Gaétan Gaulin avait les blancs contre Réjean Plante, et d'emblée les noirs ont réussi à mettre la pression sur le camp blanc en visant son point faible, à savoir le pion 'c' : les blancs ne pouvaient le défendre par b3, puisque le pion 'b' protégeait le cavalier, lequel ne pouvait quitter la case c3 faute de case où aller. Réjean a cependant donné un petit répit aux noirs par 13. Db4, moins fort que 13. Txd1+, qui aurait maintenu la pression.

    Réjean visait en fait à redéployer le cavalier f6 en e5 via d7, ce dont Gaétan aurait pu profiter pour dégager le cavalier par 14. Cd5!, gagnant le fou noir de cases blanches si les noirs avaient pris le cavalier. Gaétan, cependant, a choisi de préparer la poussée c5 à la place, ce qui l'a mené dans une position inférieure après que Réjean a eu refusé de prendre le pion, se le réservant pour plus tard.

    Au 18e coup, donc, les blancs étaient donc un peu coincés, et ont préféré échanger les tours, ce qui a en fait permis à Réjean de gagner le pion a2 par 20...Fxa2. Dès lors, la situation était très difficile pour Gaétan, qui devait trouver les coups les plus précis pour défendre. 25. Dc2, qui laissait flotter le fou e3, était par exemple une erreur dont Réjean a fort bien profité par 25...Cc4, contre quoi 26. Fc1, censé protéger le fou e3 et le pion b2, ne marchait pas en raison de 26...Fxb2 (si 27. Fxb2, alors 27...Ce3 gagne la dame sur une fourchette). Réjean, cependant, ne l'a pas vu et a gagné de manière plus sûre en poussant ses pions 'a' et 'b'.

    Une belle victoire, facile en apparence, mais résultant en fait d'une forte pression exercée sur les faiblesses adverses. Du grand Réjean !



    Gaulin - Plante

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] ou sur QuébecÉchecs [cliquez là].)



  • Au deuxième échiquier, Bertrand Auger rencontrait Marc Paré, contre qui il est possible qu'il ait joué il y a quarante ans de cela, puisque tous deux jouaient déjà à Québec au mitan des années 70.

    Toujours est-il que leur rencontre a donné une partie très animée, où les deux rois, retranchés à l'aile-roi, se sont retrouvés assez découverts autour du 30e coup, avec des chances égales pour l'un et l'autre camp au 33e coup. C'est alors Marc qui fera la première imprécision par 33...gxf5, qui laissait Bertrand prendre par 34. Cxf5! (si 34...Txf5, alors 35. Dh6+ Rg8 36. Dg6+ et les blancs récupèrent une tour). Bertrand a cependant préféré 35. Rg2, pour préparer Th1, mais Marc aurait pu tout simplement prendre un pion par 35...Dxd5+, avec un gros avantage. Sans les deux joueurs étaient-ils alors en crise de temps, car Marc a à son tour laissé passer l'occasion, préférant compliquer par 35...f4, après quoi les noirs avaient quand même un avantage. Les coups suivants ont ensuite été parfaitement joué, mais 37. d6? était trop risqué, et laissait Marc ouvrir les lignes sur la dame noire par 37...fxg3. La seule défense était alors l'acrobatique 38. Dg4!, gardant la case g3 pour le roi. Bertrand a cependant joué 38. Dxg3?, qui donne aux noirs un mat en cinq, que Marc avait commencé à exécuter quand Marc a abandonné.

    Une très belle bataille, dans laquelle les imprécisions s'expliquent sans doute par le manque de temps surtout, mais qui montre que Marc et Bertrand n'ont rien perdu de leur pugnacité !



    Auger - Paré

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)



  • Pendant ce temps, à l'échiquier 4, se livrait une partie fleuve (96 coups !) entre Marc Sarra-Bournet et Dominic Cournoyer. Comme Dominic l'a bien analysé après la partie, c'est Marc qui avait l'avantage au début de la partie car le gambit tenté par Dominic dans sa scandinave fétiche n'a pas tenu ses promesses.

    Au 14e coup, en effet, le retard d'un pion était encore là mais les compensations n'y étaient plus, les blancs étant certes déroqués mais ayant un certaine facilité à développer leurs pièces tout en repoussant les pièces ennemies. Au 20e coup, après l'échange du pion 'e' faible, l'avantage était définitivement acquis.

    Dominic, néanmoins, a habilement manœuvré, malgré le matériel réduit, pour remonter son léger retard, si bien que le pion était récupéré au 37e coup par une série d'échanges en d6. Après cette liquidation, on se retrouvait dans une finale avec un cavalier et des pions de part et d'autre, Dominic ayant un avantage de structure (deux îlots contre trois). Dans cette finale difficile à calculer, c'est Marc qui déviera le premier de la bonne marche à suivre et devra bientôt sacrifier un cavalier et un pion pour faire dame.

    La finale avec des dames sur l'échiquier était alors délicate, surtout en crise de temps, mais Dominic n'a pas flanché, évitant les « dames folles » offertes par son adversaire (80. Df1+ et 87. De3+) pour finalement l'emporter. Quel combat !



    Sarra-Bournet - Cournoyer

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)



  • Partie très animée à l'échiquier 6.



    Bahadi - Cummins

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] ou sur QuébecÉchecs [cliquez là].)



  • Au neuvième échiquier, j'avais les noirs contre Stella Stoyanova, et je savais d'avance que je devais me méfier puisque notre précédente et seule rencontre s'était terminé par une victoire au temps pour Stella dans une position nulle.

    J'avais donc fait attention pour prendre ce qui me semblait être un bon départ, en échangeant au 11e coup un fou contre un cavalier pour créer à mon adversaire des pions doublés sur la colonne 'e'. Il me semblait que tôt ou tard, le pion e5 allait tomber ou, avant lui, le pion b2 dès que le fou c1 serait parti pour protéger e5. Et c'est bien ce qui s'est produit : j'avais calculé qu'après 17...Dxb2, la nécessité de protéger le cavalier c3 qui flottait empêcherait une riposte comme 18. Tab1 suivi de 19. Txb7. Je n'avais pas anticipé, toutefois, la fulgurante réponse de Stella qui me laissa sans voix.



    Joue-la comme Stella !
    (Position après 17...Dxb2)
    Les blancs viennent de perdre le pion b2 et doivent défendre le cavalier c3. Quelle est la meilleure riposte ?

    Cliquez sur le bouton pour voir la solution.



    Après ce revirement, la situation devenait compliquée, mais 21...f6 me paraissait avantageux car ce coup forçait l'échange du pion 'e' et donc brisait quelque peu l'élan blanc. Sur 22. Df6, j'avais même un gros avantage en prenant en e5... pourvu que ce fût du pion et non du cavalier. Or 22...Cxe5 m'a malheureusement paru plus logique car il me semblait que l'échange des pièces ne pouvait que m'avantager. Je n'avais pas vu l'excellent 24. g4, néanmoins, qui me forçait à rendre la pièce et me laissait sans bon coup de défense. J'ai alors mis 24 minutes pour jouer 24...Db6, coup dont je n'étais pas convaincu, et je me demandais comment j'allais pouvoir m'en tirer. Heureusement, Stella, de son côté, a aussi un peu compliqué et a préféré 25. Rxe5 au direct gxf5, bien plus efficace.

    Stella gardait cependant un bon avantage, mais celui-ci s'est envolé quelques coups plus tard sur l'échange 30. Fxc6 bxc6, qui laissait les deux camps dans une position égale... à condition de ne pas faire d'erreurs. Or, des erreurs, nous en avons fait tous deux, si bien que nous avons convenu de partager le point au 52e coup d'une lutte épuisante.



    Stoyanova - Ripoll

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] ou sur QuébecÉchecs [cliquez là].)





N'oubliez pas que jeudi prochain, le 24 mars, commence le Montcalm VI. Venez nombreux !



--Arthur


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.17"]
[Round "5"]
[Board "1"]
[White "Gaulin, Gaétan"]
[Black "Plante, Réjean"]
[WhiteElo "1995"]
[BlackElo "2134"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "84"]
[MontcalmGameNumber "2673"]
[QuebecEchecsMessageNumber "70199"]

1. Nf3 Nf6 2. d4 g6 3. g3 Bg7 4. Bg2 c5 5. O-O O-O 6. c4 cxd4 7. Nxd4 Nc6
8. Nc3 Qa5 9. Nxc6 dxc6 10. e4 Rd8 11. Qe2 Bg4 12. f3 Be6 13. Rd1 Qb4 14.
Bf1 Nd7 15. Be3 Ne5 16. Qf2 b6 17. c5 b5 18. Rxd8+ Rxd8 19. Rd1 Rxd1 20.
Nxd1 Bxa2 21. Kg2 Bc4 22. Bxc4 Qxc4 23. Qd2 h5 24. Nf2 Qe6 25. Qc2 Nc4 26.
Bc1 a5 27. b3 Ne5 28. Bd2 b4 29. Nd3 Qd7 30. Nxe5 Bxe5 31. Be1 Qd4 32. Bf2
Qb2 33. Qd1 Bc3 34. h4 e5 35. Kf1 a4 36. bxa4 b3 37. Qd8+ Kg7 38. g4 Qc1+
39. Kg2 b2 40. g5 b1=Q 41. Qf6+ Kg8 42. Qd8+ Kh7
{Les blancs abandonnent.} 0-1

[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.17"]
[Round "5"]
[Board "2"]
[White "Auger, Bertrand"]
[Black "Paré, Marc"]
[WhiteElo "1921"]
[BlackElo "1703"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "78"]
[MontcalmGameNumber "2675"]

1. Nf3 d5 2. g3 Nf6 3. Bg2 e6 4. O-O Be7 5. c4 O-O 6. d4 b6 7. Ne5 Bb7 8.
Qa4 Ne4 9. Nc3 Nxc3 10. bxc3 f6 11. Ng4 Bc6 12. Qc2 dxc4 13. e4 Qd7 14. a4
Bb7 15. Rd1 Nc6 16. Bh3 Na5 17. d5 Qe8 18. Ne3 e5 19. Be6+ Kh8 20. Qe2 Bc5
21. Nf5 Rd8 22. h4 g6 23. Nh6 Bc8 24. Bxc8 Rxc8 25. Be3 Bxe3 26. Qxe3 Nb3
27. Ra2 Nc5 28. a5 Nd3 29. axb6 axb6 30. Ra7 Qd8 31. h5 f5 32. hxg6 hxg6
33. exf5 gxf5 34. Kg2 f4 35. Qf3 Qg5 36. Rh1 Kg7 37. d6 fxg3 38. Qxg3 Rxf2+
39. Kh3 Nf4+
{Les blancs abandonnent.} 0-1


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.17"]
[Round "5"]
[Board "4"]
[White "Sarra-Bournet, Marc"]
[Black "Cournoyer, Dominic"]
[WhiteElo "1898"]
[BlackElo "2026"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "192"]
[MontcalmGameNumber "2674"]

1. e4 d5 2. exd5 Nf6 3. d4 Nxd5 4. c4 Nf6 5. Nc3 e5 6. dxe5 Qxd1+ 7. Kxd1 Ng4
8. Be3 Nxe3+ 9. fxe3 Na6 10. Nf3 Bg4 11. Be2 O-O-O+ 12. Ke1 Nb4 13. Rd1 Bc5 14.
Nd4 Bxe2 15. Kxe2 Rhe8 16. Nf3 f6 17. Rxd8+ Kxd8 18. Rd1+ Kc8 19. a3 Nc6 20. b4
Be7 21. exf6 Bxf6 22. Nd5 Bb2 23. Rd3 g6 24. Rb3 Bg7 25. h3 Nd8 26. Rd3 Ne6 27.
Kf2 Bb2 28. g3 c6 29. Nf4 Ng7 30. Ng5 h6 31. Nf7 Rf8 32. Nd6+ Kc7 33. Kg2 g5
34. Ne2 Rd8 35. c5 Be5 36. Nc3 Bxd6 37. cxd6+ Rxd6 38. Rxd6 Kxd6 39. Kf3 Ke5
40. Kg4 b6 41. h4 gxh4 42. gxh4 c5 43. bxc5 bxc5 44. Kf3 c4 45. e4 a6 46. Ke3
Ne6 47. Na4 Nf4 48. Kf3 h5 49. Nc5 Ng6 50. Nxa6 Nxh4+ 51. Kg3 Ng6 52. Kf3 h4
53. Nb4 c3 54. Nc6+ Kd6 55. Nb4 Kc5 56. Nc2 Kc4 57. a4 Kb3 58. a5 Kxc2 59. a6
Ne5+ 60. Ke2 Nc6 61. e5 Kb2 62. e6 c2 63. a7 Nxa7 64. e7 c1=Q 65. e8=Q Qc4+ 66.
Kf2 Nb5 67. Kg2 Qg4+ 68. Kh1 Nc3 69. Qb8+ Kc2 70. Kh2 Kd3 71. Qd6+ Ke2 72. Qe5+
Ne4 73. Qb2+ Nd2 74. Qb5+ Kf2 75. Qc5+ Kf1 76. Qf8+ Qf3 77. Qg7 Qf4+ 78. Kh3
Nf3 79. Qg2+ Ke1 80. Qf1+ Kd2 81. Qf2+ Kd3 82. Kg2 Qg4+ 83. Kf1 h3 84. Qe2+ Kd4
85. Qf2+ Ke4 86. Qe2+ Kf4 87. Qe3+ Kf5 88. Qc5+ Ne5 89. Qf8+ Kg5 90. Qg7+ Kf4
91. Qf8+ Qf5 92. Qh6+ Kg3+ 93. Ke1 h2 94. Qg7+ Ng4 95. Qc3+ Qf3 96. Qc7+ Kg2
{Les blancs abandonnent.} 0-1


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.17"]
[Round "5"]
[Board "6"]
[White "Bahadi, Khalid"]
[Black "Cummins, Paul"]
[WhiteElo "1900"]
[BlackElo "1805"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "100"]
[MontcalmGameNumber "2676"]
[QuebecEchecsMessageNumber "70244"]

1. e4 c5 2. Nf3 d6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nf6 5. Nc3 a6 6. Bc4 e6 7. Bb3 Be7 8.
Bg5 Nc6 9. O-O Qc7 10. Re1 Nxd4 11. Qxd4 Bd7 12. Rad1 Bc6 13. Bxf6 gxf6 14.
Rd3 Rg8 15. Nd5 Bxd5 16. exd5 e5 17. Qh4 Qa5 18. Rc3 Rg6 19. Qxh7 Bf8 20.
Re4 b5 21. Qh3 Qd8 22. Rc6 Rh6 23. Qd3 f5 24. Re3 f4 25. Rf3 Qa5 26. c3 Be7
27. Qe4 Ra7 28. Rc8+ Bd8 29. Rxf4 Rc7 30. Rxc7 Qxc7 31. Rg4 Rh8 32. Qf5 a5
33. a4 b4 34. Rc4 Qe7 35. cxb4 axb4 36. h3 Rh4 37. g3 Rh6 38. Rc8 Qd7 39.
Qxd7+ Kxd7 40. Rb8 Rxh3 41. Rxb4 f5 42. Bd1 Rh6 43. Rc4 Bb6 44. b4 Rg6 45.
a5 Bd4 46. Kg2 Rg8 47. Ba4+ Kd8 48. b5 Rg6 49. b6 f4 50. Rxd4 exd4
{Les noirs abandonnent.} 1-0




[Event "Montcalm 5"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.03.17"]
[Round "5"]
[Board "9"]
[White "Stoyanova, Stela"]
[Black "Ripoll, Arthur"]
[WhiteElo "1453"]
[BlackElo "1652"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "104"]
[MontcalmGameNumber "2672"]
[QuebecEchecsMessageNumber "70198"]

1. Nf3 Nf6 2. c4 c6 3. g3 e6 4. d3 d5 5. cxd5 exd5 6. Bg2 Bc5 7. d4 Bd6 8.
O-O O-O 9. Nc3 Bg4 10. Ne5 Bf5 11. f3 Bxe5 12. dxe5 Nfd7 13. e4 dxe4 14.
fxe4 Be6 15. Qh5 Qa5 16. Bf4 Qb6+ 17. Kh1 Qxb2 18. Nd5 cxd5 19. exd5 g6 20.
Qg5 Bf5 21. Rae1 f6 22. Qh6 Nxe5 23. Bxe5 fxe5 24. g4 Qb6 25. Rxe5 Qf6 26.
Re6 Qg7 27. Qxg7+ Kxg7 28. gxf5 gxf5 29. d6 Nc6 30. Bxc6 bxc6 31. Kg1 Kf7
32. Re7+ Kf6 33. Rxh7 Rfd8 34. Rh6+ Ke5 35. Re1+ Kd5 36. d7 c5 37. Rf6 a5
38. Rxf5+ Kc6 39. Rc1 Kxd7 40. Rcxc5 a4 41. Ra5 Ke6 42. Rxa8 Rxa8 43. Rf2
Ke5 44. Kg2 Rg8+ 45. Kf3 Rh8 46. Re2+ Kf5 47. Ke3 Ke5 48. Kd3+ Kd5 49. Kc3
Kc5 50. Rg2 Rh3+ 51. Kb2 Kc4 52. Rg4+ Kb5
{Nulle.} 1/2-1/2









Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire