2014-11-09

Chronique de la ronde 5 du Montcalm II (saison 2014-2015)

Chronique de la ronde 5 du Montcalm II (saison 2014-2015) CHRONIQUE PRÉ-MONTCALM # 3
===========================
par: Gaétan Lapierre, arbitre et secrétaire-trésorier

Le MONTCALM # 3 - 2014 sera UN SYSTÈME SUISSE DE 5 RONDES en une seule section (avec des prix de classes) et aura lieu du 13 NOVEMBRE AU 11 DÉCEMBRE 2014 au club d`échecs Montcalm.

L`INSCRIPTION SUR PLACE aura lieu au club d`échecs Montcalm jeudi le 13 novembre 2014 de 17h45 à 18h30 (6h30 p.m.).
(Il sera aussi possible de s`y inscrire avant 18h15 jeudi le 20 novembre 2014 en commencant le tournoi avec un BYE de 0.5 point (0.5/1).

A 23h00 jeudi le 06 novembre 2014 les dix-sept (17) joueurs suivants étaient OFFICIELLEMENT INSCRITS ET SERONT APPARIÉS:

  • BADEAUX Yan
  • BELZIL Claude (reste 10$ à payer au club)
  • BERGERON Marc
  • BLUTEAU Yvon
  • BOULIANNE Gabriel
  • CHABOT Sébastien
  • CHEVALIER Jean
  • CUMMINS Paul
  • DUMONT Éric
  • GAGNON Stéphane (reste 18$ à payer au club)
  • GENEST Dominic 
  • HINES Jason
  • LAPIERRE Gaétan
  • LE-HUU Pascal
  • PELLETIER Daniel
  • RIPOLL Arthur
  • THÉRIAULT Francis

===============================================

De plus, les 12 joueurs suivants ont déclarés "PROBABLE" pour jouer dans ce tournoi:
  • BONNEAU Daniel
  • BOURASSA André
  • CALAFATEANU Vlad
  • COTÉ Jean-Francois
  • DUBÉ Daniel
  • GINGRAS Philippe<
  • LAFOND-GROLEAU Philippe
  • LAMONTAGNE Danny
  • LEBLANC-LEGAULT Masthieu
  • MAY Oliver
  • MAY Phillip
  • PLANTE Réjean (une I.G. à utiliser)

===============================================

Enfin, les 2 joueurs suivants ont déclaré "PEUT-ÊTRE ?" pour jouer dans ce tournoi:
  • AUGER Bertrand
  • HÉBERT André jr

===============================================

Et 5 joueurs ont déclaré "NE PAS JOUER" dans ce tournoi:
  • ABRAN David (ira au Montcalm # 4)
  • BENDER Karl
  • BOURDEAU Yvan (ira au Montcalm # 4)
  • COTÉ Frédéric
  • PELLETIER Sophie

===============================================

Les autres membres du club d`échecs Montcalm NE SE SONT PAS PRONONCÉS QUANT À LEURS INTENTIONS.

En tout, le club d`échecs Montcalm a actuellement un TOTAL DE 55 MEMBRES.

===============================================

Gaétan Lapierre, arbitre, le 07 novembre 2014  00h41 a.m.



**********************************************************************
  • Ça y est, Caïssa a rendu son verdict et désigné les vainqueurs du Montcalm II !
    Presque pas de surprise à signaler, car dans toutes les sections, le meneur de la ronde 4 a fini par remporter le tournoi, sauf dans la section F, où Sophie Pelletier, qui a réalisé un superbe parcours, a perdu in extremis et a dû céder la dernière partie et le titre à Jason Hines.
    Par ailleurs, dans les sections A et C, le même scénario s'est produit : le meneur s'est fait rattraper par son poursuivant (qu'il avait battu quelques rondes plus tôt) en n'obtenant pas mieux que la nulle en dernière ronde, tandis que le poursuivant l'emportait. Dans ces deux sections, on a donc deux vainqueurs à 4 sur 5.
    Terminons par le remarquable score de Yan Badeaux, seul à remporter sa section par 4,5 en 5. Bravo à lui !

  • Les gagnants de prix (une inscription gratuite par gagnant) :
    • A : Réjean PLANTE et Marc BERGERON (4/5) ;
    • B : David ABRAN (4/5) ;
    • C : Arthur RIPOLL et Paul CUMMINS (4/5) ;
    • D : Yan BADEAUX (4,5/5) ;
    • E : Dominic GENEST (4/5) ;
    • F : 
      • 1er prix :Jason HINES (4/5) ;
      • Meilleur -1299 : Sophie PELLETIER (3,5/5) ;

    TOTAL : 9 Gagnants d`une inscription gratuite
    ======  ================================
    (valide pour un prochain tournoi des jeudis soirs de la saison 2014-2015).

    --------------------------------------------------------------------------------------
    Mise à jour : Lors du Montcalm # 1, qui a eu lieu du 04 septembre au 02 octobre 2014 et était aussi un tournoi système suisse de 5 rondes en une seule section avec des prix de classes, il y avait eu un total de 39 joueurs et les prix annoncés ont été un 1er prix et cinq prix de classes (avec de 5 à 8 joueurs par classe), soit -1900, -1750, -1600, -1400, -1300.
    Finalement neuf inscriptions gratuites furent remises en prix).

    La distribution des cotes d`appariement (et les indices de cotes) détermineront les points de coupures pour déterminer les prix de classes à gagner.
    --------------------------------------------------------------------------------------

  • Menu :

  • Section A : résultats
    • Finalement, l'un des scénarios que nous évoquions la semaine passée s'est réalisé, puisque Marc Bergeron a rattrapé au dernier moment Réjean Plante, pour finir premier ex æquo de la section. Bravo à eux deux, qui ont laissé leurs poursuivants immédiats deux points derrière !

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#1 : R. Plante (2026)     [1/2-1/2]     D. Bonneau (2000)
#2 : M. Bergeron (1956)     [1-0]     G. Gaulin (1989)
#3 : P. Marquis (1985)     [1/2-1/2]     D. Lamontagne (1906)


  • Section A : classement
    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 4 sur 5 :
        • Réjean Plante (2026) ;
        • Marc Bergeron (1956) ;
      • 2 sur 5 :
        • Daniel Bonneau (2000) ;
        • Paul Marquis (1985) ;
      • 1,5 sur 5 :
        • Gaétan Gaulin (1989) ;
        • Danny Lamontagne (1906) ;

  • Section A : parties
    • Au premier échiquier, l'affrontement entre Réjean Plante et Daniel Bonneau peut nous laisser sur notre faim : dans cette est-indienne, à peine était-on sorti de l'ouverture que la nulle a été signée. Il est vrai que les tours venaient de s'échanger et que la situation était assez bloquée pour que la nulle (à moins d'une erreur de la part de l'un ou l'autre joueur) soit le résultat logique.
      Réjean et Daniel seront donc les seuls joueurs invaincus sur l'échiquier de la section (si l'on omet la défaite par forfait de Daniel).
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Plante-Bonneau


    • Joue-la comme Marc !

      Les noirs viennent de donner échec par 24...Txd1+. Comment les blancs doivent-ils reprendre et surtout, pourquoi (trouvez la suite gagnante) ?


      Au deuxième échiquier, Marc Bergeron se devait à tout prix de l'emporter sur Gaétan Gaulin avec les blancs, pour avoir une chance de rattraper Réjean dans la dernière longueur. Et il y est parvenu ! Voyons comment :
      dans une ouverture anglaise, devenue une néo-catalane puis une semi-Tarrasch, les deux joueurs ont joué solide. Marc a placé ses deux fous en fianchetto, tandis que ceux de Gaétan visaient l'aile-dame. La partie est longtemps restée indécise, mais Gaétan a commencé à prendre un léger avantage par le gain d'un pion au 23e coup du fait d'une imprécision de Marc : 23. Fc2? donnait le pion c5, alors que sur 23. Td2, les blancs perdaient certes le pion, mais regagnaient le pion b7 en bout de ligne (23...Fxc5 24. Fxc5 Dxc5 25. Txd7 Fxd7 26. Fxb6).
      C'est alors que Gaétan a gaffé deux coups plus tard en donnant une pièce sèche : après 24. Fxc5, il fallait tout simplement reprendre par 24. Dxc5 et non tenter l'intermezzo 24...Txd1+??, car après 25. Dxd1, le fou c5 n'est plus prenable sous peine de perdre la dame (25...Dxc5?? 26. Dd8+ Df8 27. Fh7+ et la dame est perdue).
      Gaétan a dû se contenter de prendre le pion a2, mais bien que l'avantage purement matériel de Marc fût réduit (un fou contre deux pions), sa paire de fous était trop forte dans cette position ouverte et Gaétan a dû se résoudre à abandonner un peu plus tard.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Bergeron-Gaulin


    • Pendant ce temps, au troisième échiquier, les deux derniers de la section se rencontraient, Paul Marquis contre Danny Lamontagne. Contre l'habituelle ouverture anglaise de Paul, Danny a choisi la symétrie du système Botvinnik, et jusqu'au vingtième coup, tout était égal, jusqu'à la structure des pions. Paul s'est toutefois montré plus entreprenant, et en poussant les pions du centre, a réussi à ouvrir les lignes. Danny contrôlait bien la situation, mais a voulu se montrer trop offensif au 28e coup avec 28...Dg5?, au lieu de la simple reprise du pion par 28...Dxd6. Paul avait alors le très fort 29. Tc7!, qui infiltre la 7e rangée. Paul ne l'a cependant pas vu, et a préféré échanger les dames par 29. Df4. Ce n'est qu'après qu'il a mis les tours sur la 7e rangée, mais il était alors trop tard : les noirs résistaient et la partie s'est conclue sur le partage du point.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Marquis-Lamontagne




  • Section B : résultats
    • Deux victoires blanches et une nulle dans la section B. Rien que des belles parties, comme vous pourrez le constater.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#4 : D. Abran (1835)     [1-0]     G. Boulianne (1819)
#5 : D. Dubé (1806)     [1-0]     Y. Bluteau (1756)
#6 : A. Bourassa (1801)     [1/2-1/2]     O. May (1811)


  • Section B : classement
    • David Abran, seul meneur la semaine dernière, remporte ainsi en solo la section B avec une performance de 2039 ! Bravo également à Daniel Dubé, qui signe une performance à 1965 !

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 4 sur 5 :
        • David Abran (1835) ;
      • 3,5 sur 5 :
        • Daniel Dubé (1806) ;
      • 2,5 sur 5 :
        • Oliver May (1811) ;
      • 2 sur 5 :
        • André Bourassa (1801) ;
      • 1,5 sur 5 :
        • Gabriel Boulianne (1819) ;
        • Yvon Bluteau (1756) ;

  • Section B : parties
    • Victoire éclair de Daniel Dubé face à Yvon Bluteau. Quand on connaît la solidité d'Yvon, qui jouait là une défense qu'il connaît parfaitement, la défense Owen, on peut juger de l'exploit !
      La principale erreur d'Yvon aura été de roquer sous le feu des pièces ennemies (11...O-O??), sous-estimant le danger, mais plus tôt, la prise du pion par 9...Fxd5 était déjà en fait extrêmement risquée.

      Joue-la comme Daniel D. !

      Pour contrer l'attaque blanche, les noirs ont dû se résoudre à affaiblir leur roque par 12...g6, attaquant en même temps la dame blanche. Quel est le meilleur meilleur moyen de continuer l'attaque ? [Indice : c'est un mat en treize coups...]
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Dubé-Bluteau


    • Très belle partie entre David Abran et Gabriel Boulianne.
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Abran-Boulianne


  • Section C : résultats
    • Tous les résultats possibles étaient là : une victoire blanche, une victoire noire et une nulle. À noter la superbe partie d'attaque de Marc Sarra-Bournet sur Éric Dumont grâce à une belle attaque de mat où Marc a sacrifié un fou en h2.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#7 : X. Aubin-Charron (1734)     [1/2-1/2]     P. Cummins (1743)
#8 : É. Gaudreau (1749)     [0-1]     A. Ripoll (1744)
#9 : M. Sarra-Bournet (1737)     [1-0]     É. Dumont (1707)


  • Section C : classement
    • Même scénario dans la section C que dans la section A : le meneur (Paul Cummins) ne parvient qu'à faire nulle, tandis que son poursuivant (moi-même) gagne et le rejoint. Bilan : deux vainqueurs sur la première marche du podium.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 4 sur 5 :
        • Arthur Ripoll (1744) ;
        • Paul Cummins (1743) ;
      • 2 sur 5 :
        • Marc Sarra-Bournet (1737) ;
        • Xavier Aubin-Charron (1734) ;
        • Eric Dumont (1707) ;
      • 1 sur 5 :
        • Eric Gaudreau (1749) ;

  • Section C : parties
    • J'affrontais, quant à moi, Éric Gaudreau, qui avait les blancs, à l'échiquier 8. Éric a très bien joué l'ouverture, et je dois avouer qu'à certains moments, j'avais l'impression de ne rien comprendre à la position et de n'être qu'un sparring partner de mon adversaire, tant sa compréhension de la position était supérieure à la mienne.
      Après le huitième coup d'Éric, par exemple, je ne savais plus trop quoi jouer car mon fou de cases blanches, s'il était chassé par h3 et g4, ne pouvait pas se réfugier en g6, car j'avais fortement affaibli cette case par 7...h6. C'est pourquoi je l'ai troqué contre un cavalier en f3 (coup recommandé par l'ordinateur), mais que faire après ? Le meilleur, rétrospectivement, aurait été 9...Fd6, pour contester son fou et pouvoir roquer, mais j'ai préféré 9...Cd7 pour contrôler une fois de plus la case e5.
      Quoi qu'il en soit, après la poussée 10. e4, j'ai eu l'impression que toutes mes pièces étaient mal placées, et j'ai bien vite vu que je ne pourrais éviter d'avoir un pion doublé en c. Je me suis consolé en me disant que j'aurais la colonne b et qu'en poussant c5, j'éviterais les pions doublés, quitte à avoir trois îles de pions contre deux à mon adversaire.
      Éric m'a cependant simplifié la tâche en échangeant le fou en d6 (14. Fxd6) et en prenant le pion en c5 (15. dxc5), après quoi ma position m'est apparue beaucoup plus confortable, même si j'avais en permanence vingt minutes de retard à la pendule. Après 16...Re7, j'avais l'espoir un peu naïf qu'Éric ne verrait pas que sa dame n'avait plus de cases (par exemple, 17. O-O? Tc8!), mais il a joué le meilleur coup, 17. Cd4, et j'ai proposé l'échange des dames. Éric a encore une fois joué le meilleur coup et j'ai essayé de placer mes tours sur les colonnes ouvertes, comme il se doit.
      C'est alors que j'ai gaffé par 20...Da4? . Ce coup visait à attaquer le pion a2 et à prendre le pion b2 si les blancs défendaient a2. Sauf que ça ne marche pas, car les noirs doivent toujours protéger c6 pour éviter une fourchette. 21. b3 aurait donc été une parade tout à fait valable, qui m'aurait forcé à jouer 21...Dd7, perdant du temps. Au lieu de cela, 20...d5 était bien meilleur.
      Les gaffes entraînant les bourdes, 22...Rf8 donnait ensuite un pion aux blancs gratuitement et mettait mon roi en grand danger. Éric a peut-être, cependant, sous-estimé mes possibilités défensives, car j'ai pu ramener mon cavalier en défense, puis ma dame, croquant deux pions au passage. Sur 29...Tc4, Éric, au lieu de 30. Te4, aurait dû jouer 30. f4!, qui menait à une ligne très peu claire : 30...Txf4 31. Ce7+ Cxe7 32. Dxf4, et les blancs ont une tour contre un cavalier et deux pions... La ligne choisie par Éric (30. Te4), au contraire, forçait des échanges et me laissait avec un pion de plus.
      J'ai proposé l'échange des dames par 35...Db5, et la suite logique aurait dû être : 36. Dxb5 axb5 37. Ta6 d5 38. Td6 Tc8 39. Txd4 Tc4 et les noirs gardent le pion de plus. Tout cela avait de bonnes chances de finir par la nulle, mais Éric a gaffé en me donnant la dame. C'est de valeur, car il avait très bien manœuvré jusque là, et méritait autant que moi, surtout plus, de gagner cette partie.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Gaudreau-Ripoll




  • Section D : résultats
    • Dans la section D, seul Vlad Calafateanu parvient à s'imposer face à son adversaire, tandis que les quatre autres joueurs ont signé la nulle.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#10 : P. Gingras (1572)     [1/2-1/2]     Y. Badeaux (1498)
#11 : V. Calafateanu (1676)     [1-0]     K. Bender (1627)
#12 : S. Gagnon (1549)     [1/2-1/2]     F. Thériault (1620)


  • Section D : classement
    • Sans surprise, Yan Badeaux remporte la section, quoiqu'il n'ait pas, pour la première fois, gagné. Félicitations, Yan, pour cette incroyable victoire !

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 4,5 sur 5 :
        • Yan Badeaux (1498) ;
      • 3 sur 5 :
        • Vlad Calafateanu (1676) ;
        • Philippe Gingras (1572) ;
      • 2,5 sur 5 :
        • Francis Thériault (1620) ;
      • 1,5 sur 5 :
        • Stéphane Gagnon (1549) ;
      • 0,5 sur 5 :
        • Karl Bender (1627) ;

  • Section E : résultats
    • Défaite-surprise du meneur, Dominic Genest, face à Philippe Lafond-Groleau, tandis que Mathieu Leblanc-Legault battait Lucas Bernatchez. Yvan Bourdeau, enfin, a vaincu Daniel Pelletier.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#13 : D. Genest (1494)     [0-1]     P. Lafond-Groleau (1480)
#14 : L. Bernatchez (1433)     [0-1]     M. Leblanc-Legault (1467)
#15 : Y. Bourdeau (1436)     [1-0]     D. Pelletier (1413)


  • Section E : classement
    • Malgré sa défaite, Dominic Genest, remporte seul la section. Chapeau !

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 4 sur 5 :
        • Dominic Genest (1494) ;
      • 3 sur 5 :
        • Philippe Lafond-Groleau (1480) ;
        • Mathieu Leblanc-Legault (1467) ;
      • 2,5 sur 5 :
        • Yvan Bourdeau (1436) ;
      • 2 sur 5 :
        • Lucas Bernatchez (1433) ;
      • 0,5 sur 5 :
        • Daniel Pelletier (1413) ;

  • Section F : abandons
    Hormis Raphaël Desbiens, qui avait abandonné le tournoi après la troisième ronde, tous étaient au rendez-vous pour cette dernière ronde.

  • Section F : résultats
    • Quatre victoires noires et une victoire blanche dans le suisse ! Sophie Pelletier, qui menait la section, s'est fait rattraper au dernier moment par Jason Hines.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#16 : S. Pelletier (1192)     [0-1]     J. Hines (1238)
#17 : C. Belzil (1395)     [0-1]     P. Lê-Huu (1330)
#18 : P. May (1285)     [0-1]     S. Chabot (1299)
#19 : N. Teurtrie (1190)     [0-1]     J.-F. Côté (1250)
#20 : F. Côté (1144)     [1-0]     J. Chevalier (1384)
R. Desbiens (1328)     [0]     Exemption


  • Section F : classement
    • Grâce à sa victoire, c'est Jason Hines qui finit premier et remporte seul la section F. Sophie Pelletier finit deuxième.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 4 sur 5 :
        • Jason Hines (1238) ;
      • 3,5 sur 5 :
        • Sophie Pelletier (1192) ;
      • 3 sur 4 :
        • Pascal Lê-Huu (1330) ;
      • 3 sur 5 :
        • Sébastien Chabot (1299) ;
        • Jean-François Côté (1250) ;
      • 2,5 sur 5 :
        • Claude Belzil (1395) ;
        • Phillip May (1285) ;
        • Frédéric Côté (1144) ;
      • 1 sur 3 :
        • Raphaël Desbiens (1328) ;
      • 1 sur 5 :
        • Jean Chevalier (1384) ;
        • Norbert Teurtrie (1190) ;



À jeudi prochain, donc, pour un nouveau tournoi, le Montcalm III, tournoi à système suisse comme tous ceux dont le numéro est impair. Venez nombreux, amenez vos amis ! Il y a des joueurs de toutes les forces et nous serons ravis d'accueillir tout le monde !


--Arthur


[Event "Montcalm 2"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.06"]
[Round "5"]
[White "Plante, Réjean"]
[Black "Bonneau, Daniel"]
[Result "1/2-1/2"]
[WhiteElo "2026"]
[BlackElo "2000"]

1. d4 Nf6 2. c4 g6 3. g3 Bg7 4. Bg2 O-O 5. Nc3 d6 6. e4 Nc6 7. Nge2 e5 8.
d5 Nd4 9. Nxd4 exd4 10. Nb5 Nxe4 11. O-O Nf6 12. Nxd4 Bg4 13. Qd3 Qd7 14.
Re1 Rfe8 15. Bd2 a6 16. b3 Re5 17. f4 Rxe1+ 18. Rxe1 Re8 19. Rxe8+
{Nulle.} 1/2-1/2

[Event "Montcalm 2"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.06"]
[Round "5"]
[White "Bergeron, Marc"]
[Black "Gaulin, Gaétan"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1956"]
[BlackElo "1989"]

1. c4 Nf6 2. g3 e6 3. Nf3 d5 4. b3 Be7 5. Bb2 O-O 6. Bg2 c5 7. e3 Nc6 8.
O-O dxc4 9. bxc4 Qc7 10. Nc3 Rd8 11. Qe2 a6 12. Rac1 e5 13. Nd5 Nxd5 14.
cxd5 Rxd5 15. d4 exd4 16. exd4 Rd8 17. Rfd1 Be6 18. dxc5 Rxd1+ 19. Rxd1 Rd8
20. Nd4 Nxd4 21. Bxd4 h6 22. Be4 Rd7 23. Bc2 Bxc5 24. Bxc5 Rxd1+ 25. Qxd1
Bxa2 26. Qd3 g6 27. Qd6 Qxd6 28. Bxd6 Bd5 29. f4 f5 30. Kf2 Kf7 31. Ke3 Ke6
32. Bf8 h5 33. Kd4 Bg2 34. Bb3+ Kf6 35. h4 b6 36. Bd6 Bf3 37. Bc7 b5 38.
Bd8+ Kg7 39. Kc5
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 2"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.06"]
[Round "5"]
[White "Marquis, Paul"]
[Black "Lamontagne, Danny"]
[Result "1/2-1/2"]
[WhiteElo "1985"]
[BlackElo "1906"]

1. c4 Nf6 2. Nc3 c5 3. g3 g6 4. Bg2 Bg7 5. e4 Nc6 6. Nge2 d6 7. O-O O-O 8. d3 e6 9. h3 a6 10. Be3 Qc7 11. a3 Rb8 12. Rb1 b5 13. cxb5 axb5 14. b4 cxb4 15. axb4 Bd7 16. Qd2 Rfd8 17. Rfc1 Rdc8 18. d4 Qd8 19. f4 e5 20. fxe5 dxe5 21. d5 Ne7 22. d6 Nc6 23. Nd5 Nxd5 24. exd5 Nd4 25. Nxd4 exd4 26. Bxd4 Bxd4+ 27. Qxd4 Bf5 28. Ra1 Qg5 29. Qf4 Qxf4 30. gxf4 Rc4 31. Re1 Rd8 32. Re7 Rxd6 33. Raa7 Rxf4 34. Rxf7 Rxb4 35. Rg7+ Kh8 36. Rxh7+ Kg8 37. Rhb7 Rd8 38. d6 Rd4 1/2-1/2

[Event "Montcalm 2"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.06"]
[Round "5"]
[White "Dubé, Daniel"]
[Black "Bluteau, Yvon"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1806"]
[BlackElo "1756"]

1. e4 b6 2. d4 Bb7 3. Bd3 e6 4. Nc3 c5 5. d5 Nf6 6. Nge2 Be7 7. O-O exd5 8. Nxd5 Nxd5 9. exd5 Bxd5 10. Nf4 Bb7 11. Re1 O-O 12. Qh5 g6 13. Nxg6 fxg6 14. Bxg6 hxg6 15. Qxg6+ Kh8 16. Re5 1-0


[Event "Montcalm 2 (rotation, section C) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.06"]
[Round "5"]
[White "Gaudreau, Éric"]
[Black "Ripoll, Arthur"]
[WhiteElo "1743"]
[BlackElo "1744"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "72"]

1. Nf3 Nc6 2. d4 d5 3. Bf4 Nf6 4. e3 a6 5. Bd3 Bg4 6. Nbd2 e6 7. c3 h6 8.
Qc2 Bxf3 9. Nxf3 Nd7 10. e4 dxe4 11. Bxe4 Bd6 12. Bxc6 bxc6 13. Qe4 c5 14.
Bxd6 cxd6 15. dxc5 Nxc5 16. Qc6+ Ke7 17. Nd4 Qd7 18. Qf3 Rhc8 19. O-O Rab8
20. Rab1 Qa4 21. b4 Nd7 22. Rfe1 Kf8 23. Nxe6+ Kg8 24. Nd4 Ne5 25. Qg3 Qxa2
26. Nf5 Ng6 27. h4 Qc2 28. Qg4 Qxc3 29. h5 Rc4 30. Re4 Rxe4 31. Qxe4 Qe5
32. Qg4 Ne7 33. Nxe7+ Qxe7 34. Qc4 Qb7 35. Ra1 Qb5 36. Rd1 Qxc4
{Les blancs abandonnent.} 0-1



Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire