2014-11-30

Chronique de la ronde 3 du Montcalm III (saison 2014-2015)

Chronique de la ronde 3 du Montcalm III (saison 2014-2015)
  • Après la troisième ronde de Montcalm III, nous voilà déjà dans la deuxième moitié du tournoi, où les choses sérieuses vont commencer. Après un grand nombre de surprises survenues dans les premières rondes, il n'est pas trop tard encore pour que ceux qui ont pris un mauvais départ se rattrapent dans la dernière ligne droite. Encore faut-il faire vite !

  • Menu :
  • Annonce :
    RABAIS PROLONGÉ SUR L'INSCRIPTION DE L'OPEN DE JANVIER 2015
    =====================================================
    Le comité exécutif du club d'échecs Montcalm a décidé de PROLONGER JUSQU'AU JEUDI 11 DÉCEMBRE 2014 INCLUSIVEMENT LE RABAIS DE 15$ SUR LES INSCRIPTIONS POUR L'OPEN DES 9-10-11 JANVIER 2015 SI C'EST PAYÉ AU CLUB D'ÉCHECS MONTCALM ou à son arbitre Gaétan Lapierre AU PLUS TARD JEUDI LE 11 DÉCEMBRE 2014.

    Nous vous attendons donc pour ce tournoi annoncé dans la revue ÉCHECS+
    de novembre-décembre 2014.

    Ho Ho Ho ...

    La direction.
    Club d'échecs Montcalm.

    Par: Gaétan Lapierre, le 28 novembre 2014  00h48 a.m.
    _____________________________________________________


  • Repos et exemptions (aussi appelés « byes » en anglais)
    Aux repos déjà annoncés de longue date s'est ajouté celui d'André Bourassa, qui a également demandé une exemption pour la semaine prochaine. Les appariements ont de ce fait été changés (et moi qui m'étais préparé pour affronter Éric Dumont !!). Cinq joueurs, donc, ont pris un repos cette semaine :
    • A. Bourassa (1785) ;
    • P. Cummins (1843) ;
    • G. Boulianne (1782) ;
    • D. Pelletier (1358) ;
    • J. Hines (1328) ;
    Ce sont donc 28 joueurs qui s'affrontaient cette semaine.

  • Résultats
    • Aucune surprise n'est à signaler cette semaine, hormis peut-être la défaite de Vlad Calafateanu (1611) contre Mathieu Leblanc-Legault (1454) : c'est la troisième défaite d'affilée pour Vlad dans ce tournoi, tandis que Mathieu quitte la zone désespérante des « zéro sur ... ».

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
    #1 : J. Bleau (1914)     [1-0]     D. Lamontagne (1893)
    #2 : M. Sarra-Bournet (1737)     [1-0]     M. Bergeron (2038)
    #3 : D. Bonneau (1978)     [1/2-1/2]     O. May (1809)
    #4 : Y. Bluteau (1737)     [1-0]     A. Ripoll (1816)
    #5 : R. Plante (2074)     [1-0]     É. Dumont (1702)
    #6 : L. Foucreault (1557)     [0-1]     G. Lapierre (1949)
    #7 : D. Cournoyer (1942)     [1-0]     Y. Badeaux (1580)
    #8 : D. Dubé (1946)     [1-0]     S. Gagnon (1518)
    #9 : L. Bernatchez (1415)     [1/2-1/2]     F. Thériault (1595)
    #10 : V. Oliver (1694)     [1-0]     J. Chevalier (1307)
    #11 : S. Chabot (1290)     [0-1]     D. Genest (1540)
    #12 : P. May (1277)     [0-1]     P. Lê-Huu (1356)
    #13 : J.-F. Côté (1272)     [1-0]     C. Belzil (1333)
    #14 : V. Calafateanu (1611)     [0-1]     M. Leblanc-Legault (1454)
    A. Bourassa (1785)     [1/2]     Repos sollicité
    P. Cummins (1843)     [1/2]     Repos sollicité
    G. Boulianne (1782)     [1/2]     Repos sollicité
    D. Pelletier (1358)     [1/2]     Repos sollicité
    J. Hines (1328)     [1/2]     Repos sollicité


  • Classement
    • Au classement général, les choses se sont clarifiées en tête : seuls John Bleau et Marc Sarra-Bournet ont encore une coche parfaite, à 3 en 3. L'un d'eux deux est certainement de trop à cette place, et il faudra qu'ils se rencontrent la semaine prochaine pour déterminer qui...
      Derrière, cependant, André Bourassa et Yvon Bluteau suivent de près, mais ils ne rencontreront pas la semaine prochaine puisqu'on sait qu'André ne sera pas des nôtres jeudi prochain. Yvon devrait donc rencontrer un des neuf joueurs à 2 sur 3.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 3 sur 3 :
        • John Bleau (1914) ;
        • Marc Sarra-Bournet (1737) ;
      • 2,5 sur 3 :
        • André Bourassa (1785) ;
        • Yvon Bluteau (1737) ;
      • 2 sur 3 :
        • Réjean Plante (2074) ;
        • Daniel Bonneau (1978) ;
        • Gaétan Lapierre (1949) ;
        • Daniel Dubé (1946) ;
        • Dominic Cournoyer (1942) ;
        • Danny Lamontagne (1893) ;
        • Paul Cummins (1843) ;
        • Oliver May (1809) ;
        • Gabriel Boulianne (1782) ;
      • 1,5 sur 3 :
        • Marc Bergeron (2038) ;
        • Arthur Ripoll (1816) ;
        • Eric Dumont (1702) ;
        • Vance Oliver (1694) ;
        • Francis Thériault (1595) ;
        • Dominic Genest (1540) ;
        • Lucas Bernatchez (1415) ;
        • Pascal Lê-Huu (1356) ;
        • Jean-François Côté (1272) ;
      • 1 sur 3 :
        • Yan Badeaux (1580) ;
        • Laurent Foucreault (1557) ;
        • Stéphane Gagnon (1518) ;
        • Mathieu Leblanc-Legault (1454) ;
        • Jean Chevalier (1307) ;
      • 0,5 sur 3 :
        • Daniel Pelletier (1358) ;
        • Claude Belzil (1333) ;
        • Jason Hines (1328) ;
        • Sébastien Chabot (1290) ;
        • Phillip May (1277) ;
      • 0 sur 3 :
        • Vlad Calafateanu (1611) ;

  • Parties
    • Au premier échiquier, donc, John Bleau jouait avec les blancs contre Danny Lamontagne.
      La partie, d'abord bien engagée pour Danny, a tourné court sur une erreur de Danny au 15e coup : alors que son cavalier était menacé, Danny a pensé pouvoir menacer la dame avant de tasser son cavalier, mais John a répliqué par le terrible 15...Dc2, qui menace bien sûr 16...Dxh7#. Retenons donc ce principe général, que je me suis maintes fois formulé : avant de répondre à une menace par une autre menace, tourne sept fois ta main autour de l'échiquier pour être vraiment sûr que l'adversaire ne peut pas déplacer la pièce menacée en créant une autre menace.
      Toutefois, la partie n'était pas tout à fait finie après la bourde de Danny, car le jeu de John, qui visait avant tout à tout échanger pour augmenter l'avantage, s'est alors montré plus imprécis. Après 21. Txc3?, le retard de Danny avait beaucoup diminué, alors que 21. Cxc3! aurait gardé aux blancs un très net avantage. Danny s'est donc accroché et pouvait espérer voir ses efforts récompensés, jusqu'à 27...Tad8 (au lieu de 27...Txf2+), où John reprenait une très large avance. John a en effet effectué ensuite la meilleure manœuvre : échanger en d2 et pousser a4 pour disloquer les trois pions liés des colonnes b et c.
      Il n'a plus ensuite lâché l'avantage, pour l'emporter au terme de ce semi-marathon de 56 coups.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Bleau-Lamontagne




    • Au deuxième échiquier, duel de Marc : Marc Sarra-Bournet a dû faire face à la défense française de Marc Bergeron. Et ce sont d'abord les blancs qui ont pris l'avantage, dès le dixième coup, après le pourtant naturel 10...Cxf6. Étonnamment, d'après nos amis de silicium (et non de silicone), la bonne suite pour les noirs était 10...cxd4! 11. exd7+ Fxd7 12. cxd4 e4 13. Ce5 Cxe5 14. dxe5 Fb5, et les noirs ont d'excellentes compensations pour la pièce perdue.
      Après 10...Cxf6, cependant, les blancs ont joué les meilleurs coups et ont gardé un gros avantage jusqu'à 15. Fg5 (au lieu de 15. Fd2!). La position était alors redevenue égale... jusqu'au coup suivant, 16. Fxd8?, qui aurait dû signer leur perte après 16...Fxb4+ ! Les blancs étaient alors pratiquement perdus, et les noirs auraient eu un mat en sept coups qui aurait mérité un prix de beauté s'ils avaient joué le très simple et très fort 19...Td8+. Il était encore temps de le jouer un coup après, mais après 20...g5?, un coup trop compliqué pour être honnête, l'avantage noir est beaucoup moins net.
      C'est alors qu'au milieu de cette mêlée, au moment où l'on s'y attendrait le moins, l'attaque noire s'est brusquement essoufflée bien que le roi blanc fût au milieu des pièces ennemies. Le tournant de la partie a certainement été 26. Rb3, coup après lequel le roi blanc n'a plus subi aucune attaque, alors que la reine blanche s'en donnait à cœur joie contre le monarque noir, devenu soudain beaucoup plus exposé que son homologue. L'erreur défensive majeure des noirs a alors été 30...Rc6, qui rapprochait beaucoup trop dangereusement le roi des cavaliers blancs. Dès lors, les blancs n'ont pas failli et ont su convertir cette position gagnante en victoire.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Sarra-Bournet -- Bergeron




    • Au troisième échiquier, Daniel Bonneau avait les blancs contre Oliver May. Malheureusement, ce dernier est parti avec la copie-carbone, ce qui fait que je ne peux vous retranscrire la partie. En voici cependant un bref résumé.
      Acte I : Oliver sacrifie une pièce pour se lancer dans une très forte attaque contre le roque blanc.
      Acte II : Daniel stoppe l'attaque, stabilise la position et se retrouve avec une pièce de plus, contre des pions.
      Acte III : Oliver, loin de se rendre, pousse ses pions et parvient in extremis à arracher la nulle à Daniel.
      Un grand soulagement pour Oliver, donc, et une grande déception pour Daniel, mais que chacun se console en regardant le verre comme à moitié plein plutôt qu'à moitié vide : une nulle vaut mieux qu'une défaite !



    • Juste à côté, donc, j'affrontais Yvon Bluteau avec les noirs à l'échiquier 4.
      Disons-le honnêtement, quoi qu'en disent les machines, je suis passé complètement à côté de la partie et ai gaffé bien avant 29...Fxf2, coup joué en grand Zeitnot et qui me condamnait à cause de 30. Tf1! trouvé immédiatement par Yvon.
      Avant ce funeste 29e coup, donc, les machines donnent une évaluation toujours égale, alors que j'ai senti ma situation se dégrader très nettement après 14...e5?, qui est paradoxalement le coup que j'ai mis le plus de temps à jouer (un quart d'heure!). Avant 14...e5, j'avais l'impression d'avoir une foule de bons coups à ma disposition, alors qu'après, j'ai eu au contraire l'impression de subir une très forte pression des pièces blanches.
      Alors, est-ce que je me trompe complètement dans l'évaluation de cette partie ? Je pense que 14...e5 trahit surtout mon échec à suivre un plan cohérent contre le camp adverse. Tandis que jusqu'alors, je bloquais solidement la grande diagonale blanche par mes pions et jouais à l'aile-dame contre les pièces d'Yvon, voilà que soudain, j'ai percé au centre, me créant une énorme faiblesse en e5 sur laquelle Yvon avait toute facilité pour appuyer. Ce brusque changement d'approche aurait au moins dû être précédé d'un vidage complet de la diagonale (par b6 et Tc8, par exemple), pour que ce soit cohérent : je te donne la diagonale, mais elle ne te servira à rien.
      Mais comme on le sait, l'absence de plan ne contrarie pas l'ordinateur, tant s'en faut, du moment que les pertes matérielles sont modérées. C'est là, je crois, ce qui explique nos différences d'appréciation.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Bluteau-Ripoll




    • Au cinquième échiquier, Réjean Plante jouait contre Éric Dumont. Si Éric a parfaitement joué les quarante (!) premiers coups, 41...b5 est une impatience qui lui a coûté cher. Ce coup offrait en effet un pion passé aux blancs, lequel est devenu cinq coups plus tard une paire de pions passés liés. Dès lors, la technique de Réjean a fonctionné à plein pour remporter sans problème la partie.
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Plante-Dumont




    • Très belle partie d'attaque au sixième échiquier entre Daniel Dubé et Stéphane Gagnon.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Dubé-Gagnon




    • Au onzième échiquier, Dominic Genest a confirmé ses progrès en battant, sans coup férir, Sébastien Chabot avec les noirs.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Chabot-Genest








À jeudi prochain, donc, pour la pénultième ronde !


--Arthur


[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.27"]
[Round "3"]
[White "Bleau, John"]
[Black "Lamontagne, Danny"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1914"]
[BlackElo "1893"]

1. d4 Nf6 2. Nf3 d5 3. e3 c6 4. b3 e6 5. Bb2 Bb4+ 6. c3 Be7 7. Bd3 Nbd7 8. Nbd2 a5 9. O-O O-O 10. c4 c5 11. Rc1 a4 12. Bb1 axb3 13. Qxb3 b6 14. Ne5 Nxe5 15. dxe5 dxc4 16. Qc2 g6 17. exf6 Bxf6 18. Bxf6 Qxf6 19. Ne4 Qe5 20. Qc3 Qxc3 21. Rxc3 Rd8 22. f3 Bb7 23. Kf2 Bxe4 24. fxe4 Rd2+ 25. Kf3 b5 26. Rcc1 e5 27. Rf2 Rad8 28. Rxd2 Rxd2 29. a4 bxa4 30. Rxc4 a3 31. Ra4 Rb2 32. Bd3 Rb3 33. Bc4 Rc3 34. Ra8+ Kg7 35. Bd5 c4 36. Ra4 f5 37. g3 Rc2 38. Bxc4 Rc3 39. h4 h6 40. Bd5 fxe4+ 41. Kxe4 g5 42. hxg5 hxg5 43. g4 Kf6 44. Ra7 Kg6 45. Kf3 Kf6 46. Ke2 Rc5 47. Be4 Rc3 48. Kd2 Rb3 49. Ra6+ Ke7 50. Bc2 Rb4 51. Bd1 Rb2+ 52. Kc1 Ra2 53. Bc2 Rb2 54. Rxa3 Rb5 55. Bf5 Rb6 56. Ra7+ Kf6 1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.27"]
[Round "3"]
[White "Sarra-Bournet, Marc"]
[Black "Bergeron, Marc"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1737"]
[BlackElo "2038"]

1. e4 e6 2. d4 d5 3. Nd2 Nf6 4. e5 Nfd7 5. f4 c5 6. c3 Nc6 7. Ne2 Qb6 8.
Nf3 f6 9. f5 fxe5 10. fxe6 Nf6 11. dxe5 Ng4 12. Qxd5 Nb4 13. cxb4 Bxe6 14.
Qe4 O-O-O 15. Bg5 c4 16. Bxd8 Bxb4+ 17. Nc3 Qf2+ 18. Kd1 Qxb2 19. Bh4 Qxa1+
20. Nb1 g5 21. Bxc4 Rd8+ 22. Kc2 Ne3+ 23. Qxe3 Bxc4 24. Qxa7 gxh4 25. Qa4
Bd3+ 26. Kb3 Bc3 27. Nxc3 Qxh1 28. Qa8+ Kc7 29. Qa5+ b6 30. Qa7+ Kc6 31. e6
Qxg2 32. Ne5+ Kd6 33. Nxd3 Qc6 34. Qf7 b5 35. Qf4+ Ke7 36. Qg5+ Ke8 37.
Qg8+ Ke7 38. Qxh7+
{Les noirs abandonnent.} 1-0


[Event "Montcalm 3 (suisse) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.27"]
[Round "3"]
[White "Bluteau, Yvon"]
[Black "Ripoll, Arthur"]
[WhiteElo "1737"]
[BlackElo "1816"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "69"]

1. d4 d5 2. Nf3 e6 3. g3 c5 4. Bg2 Nf6 5. O-O cxd4 6. Nxd4 Bc5 7. Nb3 Be7
8. Nc3 O-O 9. a4 a5 10. Nb5 Bd7 11. Qd3 Nc6 12. c3 Ne5 13. Qc2 Nc4 14. N3d4
e5 15. Nf5 Bc5 16. b3 Bxb5 17. axb5 Nd6 18. Nxd6 Qxd6 19. h3 b6 20. Bg5 Nd7
21. Rad1 Nf6 22. Qf5 Qe6 23. Qc2 Rad8 24. Kh2 h6 25. Bxf6 gxf6 26. Qd2 d4
27. cxd4 Rxd4 28. Qxh6 Rxd1 29. Rxd1 Bxf2 30. Rf1 Bxg3+ 31. Kxg3 f5 32.
Qg5+ Qg6 33. Rxf5 Qxg5+ 34. Rxg5+ Kh7 35. Rxe5
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.27"]
[Round "3"]
[White "Plante, Réjean"]
[Black "Dumont, Éric"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "2074"]
[BlackElo "1702"]

1. c4 c5 2. Nf3 Nf6 3. g3 g6 4. d4 cxd4 5. Nxd4 Bg7 6. Bg2 Qb6 7. Nc3 Nc6
8. Nc2 d6 9. O-O O-O 10. b3 Ne5 11. h3 Bd7 12. Be3 Qc7 13. Nd4 a6 14. Rc1
Rac8 15. Qd2 Nc6 16. Nd5 Qd8 17. Nb6 Nxd4 18. Bxd4 Rc7 19. Rfd1 Bc6 20. f3
Nh5 21. Bf2 Nf6 22. e4 Qb8 23. Be3 Nd7 24. Nd5 Bxd5 25. exd5 Qc8 26. a4 Nc5
27. Rb1 Qf5 28. a5 Qe5 29. Kf2 Qc3 30. Bd4 Qxd2+ 31. Rxd2 Rfc8 32. Be3 Bc3
33. Ra2 Bb4 34. Bf1 f5 35. Bd2 Bxd2 36. Rxd2 Kf7 37. b4 Nd7 38. Rd4 Ne5 39.
Rc1 Kf6 40. f4 Nd7 41. Re1 b5 42. cxb5 Rc2+ 43. Kf3 R8c3+ 44. Re3 Rxe3+ 45.
Kxe3 axb5 46. Bxb5 Nb8 47. Rc4 Rb2 48. Rc8 Rxb4 49. Rxb8 Rb3+ 50. Kd4 Rxg3
51. a6 Ra3 52. Kc4 Rxh3 53. Ba4 Rh4 54. a7 Rxf4+ 55. Kb5 Rd4 56. Bb3 Rd3
57. Kc4 Rd2 58. a8=Q Re2 59. Rf8+ Kg5 60. Qa1 Re4+ 61. Kd3 Rf4 62. Qc1 Kg4
63. Bd1+ Kg3 64. Qe3+
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.27"]
[Round "3"]
[White "Dubé, Daniel"]
[Black "Gagnon, Stéphane"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1946"]
[BlackElo "1518"]

1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bc4 Nf6 4. d3 Bc5 5. c3 O-O 6. O-O d5 7. exd5 Nxd5 8. b4 Be7 9. b5 Na5 10. Nxe5 Qd6 11. Re1 Bf6 12. Ba3 c5 13. bxc6 Qc7 14. Bxf8 Nxc4 15. dxc4 Bxe5 16. Qxd5 Bxh2+ 17. Kh1 Be6 18. Qh5 Qf4 19. Qxh2 Qxf2 20. Na3 bxc6 21. Bd6 Qb2 22. Qg3 Rd8 23. Be5 g6 24. Rad1 Rxd1 25. Rxd1 f6 26. Bxf6 Kf7 27. Rf1 Bf5 28. Qd6 Qe2 29. Qe7+ Qxe7 30. Bxe7 Kxe7 31. Rd1 Kf6 32. c5 Kg5 33. Rd4 Bg4 34. Rd6 h5 35. Rxc6 Kf5 36. Rd6 g5 37. Rd4 1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.27"]
[Round "3"]
[White "Chabot, Sébastien"]
[Black "Genest, Dominic"]
[Result "0-1"]
[WhiteElo "1290"]
[BlackElo "1540"]

1. d4 d5 2. Nf3 Nf6 3. c4 e6 4. Bf4 c6 5. a3 Nbd7 6. e3 Be7 7. Be2 dxc4 8. O-O b5 9. a4 Bb7 10. b3 cxb3 11. Qxb3 a6 12. axb5 cxb5 13. Nc3 O-O 14. Nb1 Rc8 15. Nbd2 Nd5 16. Ne4 Nxf4 17. exf4 Bxe4 18. Nd2 Bd5 19. Qh3 Nf6 20. f3 Qb6 21. Kh1 Qxd4 22. Rfd1 Rc2 23. Ne4 Qxa1 24. Rxa1 Rxe2 25. g4 Nxe4 26. fxe4 Bxe4+ 27. Kg1 Bc5+ 28. Kf1 Bg2+ 29. Qxg2 Rxg2 30. Kxg2 Ra8 31. h4 a5 32. h5 b4 33. Rd1 Kf8 34. Rd7 Ke8 35. Rc7 Be7 36. Kf3 a4 37. Ke4 a3 38. g5 a2 39. Rc1 a1=Q 40. Rxa1 Rxa1 41. Kd3 Rf1 42. Kc2 Rxf4 43. Kb3 e5 44. g6 fxg6 45. hxg6 hxg6 0-1



Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire