2014-11-16

Chronique de la ronde 1 du Montcalm III (saison 2014-2015)

Chronique de la ronde 1 du Montcalm III (saison 2014-2015)
  • Et c'est reparti pour un tour ! Ou plutôt, pour un tour...noi, car c'est un nouveau tournoi qui commençait cette semaine, le dernier de l'année civile, le Montcalm III. Comme tous les tournois de rang impair, c'est un suisse. Chacun a donc sa chance, venez défier les experts !

  • Menu :
  • Inscrits
    Ce tournoi sera-t-il sous le signe du 3 ? Toujours est-il ce Montcalm III accueillait ce jeudi 33 joueurs, et non des moindres !
    Il me fait plaisir de signaler que nous avons la joie de revoir parmi nous John Bleau, qui fait son grand retour au club dont il fut deux fois champion !
    Voici donc la liste des participants :
    • Réjean Plante (2074)
    • Marc Bergeron (2038)
    • Daniel Bonneau (1978)
    • Gaétan Lapierre (1949)
    • Daniel Dubé (1947)
    • Dominic Cournoyer (1942)
    • John Bleau (1914)
    • Danny Lamontagne (1893)
    • Paul Cummins (1843)
    • Arthur Ripoll (1816)
    • Oliver May (1809)
    • André Bourassa (1785)
    • Gabriel Boulianne (1782)
    • Yvon Bluteau (1737)
    • Marc Sarra-Bournet (1737)
    • Eric Dumont (1702)
    • Vance Oliver (1694)
    • Yan Badeaux (1580)
    • Vlad Calafateanu (1611)
    • Francis Thériault (1595)
    • Laurent Foucreault (1557)
    • Dominic Genest (1540)
    • Stéphane Gagnon (1518)
    • Mathieu Leblanc-Legault (1454)
    • Lucas Bernatchez (1415)
    • Daniel Pelletier (1358)
    • Pascal Lê-Huu (1356)
    • Claude Belzil (1333)
    • Jason Hines (1328)
    • Jean Chevalier (1307)
    • Phillip May (1277)
    • Jean-François Côté (1272)

  • Repos et exemptions (aussi appelés « byes » en anglais)
    Pas de repos cette semaine, bien sûr, mais certains joueurs ont déjà annoncé qu'ils prendraient des repos dans les rondes à venir :
    • Gabriel Boulianne prendra un repos aux rondes 2 et 3 ;
    • Paul Cummins prendra un repos à la ronde 3 ;
    • Oliver et Phillip May feront de même à la ronde 2, de même que Vance Oliver et Yvon Bluteau.

  • Résultats
    • Comme toujours, la première ronde des tournois suisses met aux prises des joueurs de force assez inégale, ce qui fait qu'on a peu de parties nulles. De fait, la seule partie nulle a été celle qui a opposé, au dernier échiquier, Jean-François Côté à Éric Dumont (j'ai vu la partie et je peux même vous dire qu'Éric a été chanceux de s'en tirer par le partage du point...).
      Les mieux classés doivent toutefois faire attention à ne pas rater la marche et à commencer le tournoi du bon pied. Sinon, gare à la surprise ! Et c'est une bien mauvaise surprise qui attendait notre arbitre, Gaétan Lapierre, qui a dû céder le point à Yan Badeaux ! Yan confirme ainsi son remarquable résultat du tournoi précédent, où il avait terminé, rappelons-le, premier de sa section avec le score de 4,5 sur 5 ! Quant à Gaétan, nul doute qu'il va se ressaisir une fois passée la presse de la première ronde, toujours plus lourde que les autres du point de vue de l'organisation.

    • Les résultats sont aussi sur le site du club (cliquez ici pour les voir).
    #1 : R. Plante (2074)     [1-0]     V. Oliver (1694)
    #2 : V. Calafateanu (1611)     [0-1]     M. Bergeron (2038)
    #3 : D. Bonneau (1978)     [1-0]     F. Thériault (1595)
    #4 : Y. Badeaux (1580)     [1-0]     G. Lapierre (1949)
    #5 : D. Dubé (1836)     [1-0]     L. Foucreault (1557)
    #6 : D. Genest (1540)     [0-1]     D. Cournoyer (1942)
    #7 : J. Bleau (1914)     [1-0]     S. Gagnon (1518)
    #8 : M. Leblanc-Legault (1454)     [0-1]     D. Lamontagne (1893)
    #9 : P. Cummins (1843)     [1-0]     L. Bernatchez (1415)
    #10 : D. Pelletier (1358)     [0-1]     A. Ripoll (1816)
    #11 : O. May (1809)     [1-0]     P. Lê-Huu (1356)
    #12 : C. Belzil (1333)     [0-1]     A. Bourassa (1785)
    #13 : G. Boulianne (1782)     [1-0]     J. Hines (1328)
    #14 : J. Chevalier (1307)     [0-1]     Y. Bluteau (1737)
    #15 : M. Sarra-Bournet (1737)     [1-0]     P. May (1277)
    #16 : J.-F. Côté (1272)     [1/2-1/2]     É. Dumont (1702)
    S. Chabot (1290)     [1/2]     Repos sollicité



  • Classement
    • Le classement que nous vous donnons ici est un peu différent de celui du site du club, car nous ne prenons pas en compte les repos annoncés pour les prochaines rondes.
    • Les résultats sont aussi sur le site du club (cliquez ici).
      • 1 sur 1 :
        • Réjean Plante (2074) ;
        • Marc Bergeron (2038) ;
        • Daniel Bonneau (1978) ;
        • Dominic Cournoyer (1942) ;
        • John Bleau (1914) ;
        • Danny Lamontagne (1893) ;
        • Paul Cummins (1843) ;
        • Daniel Dubé (1836) ;
        • Arthur Ripoll (1816) ;
        • Oliver May (1809) ;
        • André Bourassa (1785) ;
        • Gabriel Boulianne (1782) ;
        • Yvon Bluteau (1737) ;
        • Marc Sarra-Bournet (1737) ;
        • Yan Badeaux (1580) ;
      • 0,5 sur 1 :
        • Eric Dumont (1702) ;
        • Sébastien Chabot (1290) ;
        • Jean-François Côté (1272) ;
      • 0 sur 1 :
        • Gaétan Lapierre (1949) ;
        • Vance Oliver (1694) ;
        • Vlad Calafateanu (1611) ;
        • Francis Thériault (1595) ;
        • Laurent Foucreault (1557) ;
        • Dominic Genest (1540) ;
        • Stéphane Gagnon (1518) ;
        • Mathieu Leblanc-Legault (1454) ;
        • Lucas Bernatchez (1415) ;
        • Daniel Pelletier (1358) ;
        • Pascal Lê-Huu (1356) ;
        • Claude Belzil (1333) ;
        • Jason Hines (1328) ;
        • Jean Chevalier (1307) ;
        • Phillip May (1277) ;

  • Parties
    • Au premier échiquier, Réjean Plante affrontait Vance Oliver. Malgré la différence de cote, le moins qu'on puisse dire est que Vance a donné beaucoup de fil à retordre Réjean car cette partie a été la dernière à se conclure.
      La Réti est une ouverture polymorphe, dans laquelle beaucoup d'options et de transpositions sont possibles pour les deux camps. Dans la partie qui nous intéresse, c'est à une défense Est-Indienne que l'on aboutira, avec deux fianchetti à l'aile-roi.
      Vance a commis la première erreur par 9...Te8, qui cédait quelques coups plus tard le pion a7, dont Réjean n'a pas manqué de s'emparer (11. Fxa7). Puis, les blancs ont progressivement accru leur avantage, jusqu'à 18...Ce6, qui cédait un second pion et a augmenté encore l'avance de Réjean.
      C'est alors que la partie a pris une toute autre physionomie, puisque malgré son avance de deux pions, Réjean (comme il l'a lui-même reconnu) n'a pas réussi à jouer de manière convaincante et a peu à peu perdu son avantage en reculant. 22. Dc1 a permis à Vance une jolie combinaison, qu'il fallait voir, et à remis les deux joueurs à égalité... pas pour longtemps, toutefois, car 25...Fe6 au lieu de 25...Te8 redonnait l'avantage aux blancs par 26. Td8+.
      Mais alors que Réjean semblait ne plus laisser filer la partie, Vance a encore trouvé un coup surprenant, 36. Txe4!, qui rééquilibrait encore une fois la partie : si les blancs prenaient la tour, ils perdaient deux pièces mineures en échange.
      L'heure tournant, les deux joueurs étaient alors en Zeitnot et avaient du mal à trouver les meilleurs coups. Ainsi, 40. Tb7 était une erreur, qui aurait pu être sanctionnée par 40...Tc2! : les blancs perdaient le cavalier f2, ou s'exposaient à de terribles menaces de mat après Fxh3. Au lieu de cela, 40...Tc1+ donnait au contraire l'avantage aux blancs. 41...Tc2 est l'erreur de trop, due à la panique et au manque de temps, qui donnait une pièce de plus à Réjean sans compensation. La messe était dite et Vance devait bientôt coucher son roi. Une belle partie, pleine de rebondissements !
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs ou pour la voir sur le site du club.)





    • Au deuxième échiquier, Vlad Calafateanu avait la rude tâche d'affronter Marc Bergeron, et il s'en est sorti avec les honneurs, malgré le résultat, car il a obtenu des positions très prometteuses.
      Ainsi, au sortir de l'ouverture, une française Winawer variante d'échange, les blancs avaient un bel avantage d'espace et possédaient la paire de fous. Cependant, les noirs ont très rapidement trouvé du contre-jeu et ont renversé en quelques coups la situation en plaçant leurs cavaliers au centre, tandis que Vlad, ayant échangé son fou de cases noires, se retrouvait avec un fou quasi inactif. Marc a alors pu s'attaquer au pion arriéré c4 et s'en emparer sans coup férir par 19...Dxc4.
      Vlad ne s'est pas découragé cependant et a sacrifié la qualité pour obtenir un puissant pion passé sur la colonne d, protégé par son fou. L'idée était très séduisante, mais s'est avérée une erreur face à un adversaire aussi expérimenté que Marc. Celui-ci, en effet, a parfaitement exploité sa majorité à l'aile-dame pour se créer un pion passé soutenu par le roi et, en rendant la qualité au bon moment, l'emporter.
      Une bien belle partie, où l'expérience l'a emporté sur l'audace, mais qui ne doit surtout pas décourager les audacieux : ce n'est qu'ainsi que l'on apprend et c'est tout à l'honneur de Vlad que d'avoir tenté quelque chose au lieu d'attendre de perdre à coup sûr !

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs ou pour la voir sur le site du club.)





    • Au troisième échiquier, Daniel Bonneau était là à temps pour jouer, avec les pièces blanches, contre Francis Thériault. La stratégie choisie par Daniel était simple : ne prendre aucun risque mais s'assurer une meilleure position de sorte à gagner mécaniquement une fois les échanges de pièces faits. Du pur Karpov, dirais-je, et c'est un véritable plaisir que de voir Daniel accomplir lentement mais sûrement son plan, avec une attaque de minorité à l'aile-dame, et son résultat très clair au 20e coup : sans que les blancs aient forcé la position, les blancs ont une cible de choix, le pion arriéré en c6, et un avant-poste idéal pour leur cavalier, la case c5.
      Francis n'a pourtant pas démérité, et a réalisé de très belles manœuvres pour contrer la batterie blanche. Mais une autre menace se profilait, et au moment où celle-ci devenait visible, il était déjà trop tard. Les choses sont en effet allées très vite : infiltration de la tour sur la 7e rangée (22. Tb7) et doublement des tours (23. Tfb1), massage sur la colonne b (24. Db3)... des manœuvres archi-classiques mais toujours très fortes, qui finiront par faire craquer les noirs : 26...Tc7, puis 27...Cc8 sont des erreurs, mais pour avoir déjà subi ce rouleau-compresseur daniellien et succombé face à lui, je sais qu'il est très difficile d'y résister...
      Une belle leçon de stratégie dont nous devrions tous profiter, en tout cas !
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs ou pour la voir sur le site du club.)





    • Au quatrième échiquier, seule surprise de la ronde, Yan Badeaux l'emportant avec les blancs contre Gaétan Lapierre. Ce dernier, qui n'était assurément pas en grande forme, a donné dès l'ouverture un, puis deux pions (9...c5? puis 11...Dc7) à Yan, sans compensation. Durant tout le reste de la partie, Gaétan a dû alors courir après son adversaire, sans jamais pouvoir le rattraper. La bourde finale (62...Te7) témoigne de l'état d'extrême fatigue de notre expert, mais il ne faut rien retirer au mérite de Yan qui a su conserver de manière remarquable son avantage pour le convertir en point, et confirme ainsi tous les espoirs qu'on pouvait placer en lui au vu de ses résultats précédents !

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs ou pour la voir sur le site du club.)





    • Daniel Dubé, face à Laurent Foucreault, l'emportait dans un tout autre style, très dynamique, grâce au gambit de Belgrade !

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs ou pour la voir sur le site du club..)





    • Au dixième échiquier, enfin, j'étais opposé à Daniel Pelletier. Si, encore une fois, Caïssa m'a souri contre Daniel, je n'ai pas, cette fois-ci, frôlé la défaite, mais une chose est sûre : encore une fois, la position s'est avérée très complexe car malgré ma pression sur la colonne c à partir de 17...cxb4, les blancs avaient toujours, en cas de Dxc3, des ressources tactiques par Ce7+, faisant une fourchette avec ma tour. C'est pour les éliminer que j'ai joué 18...Ce5 et plus tard 21...Cg6, mais l'ordinateur n'aime ni l'un ni l'autre coup.
      Toujours est-il que Daniel a si bien joué qu'après mon 21e coup, je n'avais pas d'avantage.
      Daniel s'est alors fourvoyé en jouant 22. e5, une erreur puisque non seulement je gagnais une pièce et avait un très fort avantage, mais j'avais aussi un mat pas évident, qui a échappé heureusement pour moi à Daniel.
      Une partie très intéressante, en tout cas, où bien des variantes demandaient des calculs très précis malgré l'apparente supériorité des noirs.
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs ou pour la voir sur le site du club.)









À jeudi prochain, et n'oubliez qu'il n'est pas trop tard pour nous rejoindre !


--Arthur


[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.13"]
[Round "1"]
[White "Plante, Réjean"]
[Black "Oliver, Vance"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "2074"]
[BlackElo "1694"]
[PlyCount "105"]

1. Nf3 Nf6 2. c4 g6 3. Nc3 Bg7 4. d4 d6 5. g3 O-O 6. Bg2 Nbd7 7. O-O e5 8.
h3 Rb8 9. Be3 Re8 10. dxe5 dxe5 11. Bxa7 Ra8 12. Be3 Qe7 13. Qd2 Ra6 14.
Rfd1 Nf8 15. Rac1 Rd6 16. Qe1 Rxd1 17. Rxd1 c6 18. Qd2 Ne6 19. Nxe5 Nc5 20.
Nd3 Nce4 21. Nxe4 Nxe4 22. Qc1 Nxg3 23. fxg3 Qxe3+ 24. Qxe3 Rxe3 25. Nf4
Be6 26. Rd8+ Bf8 27. Kf2 Re5 28. b3 Kg7 29. e4 Bc5+ 30. Ke2 h5 31. Rb8 b6
32. Rb7 Bg1 33. Rc7 Bf5 34. Kf1 Bh2 35. Rxc6 Bxg3 36. Nd3 Rxe4 37. Rxb6 Re7
38. Nf2 Re3 39. Bd5 Rc3 40. Rb7 Rc1+ 41. Kg2 Rc2 42. Kxg3 h4+ 43. Kf3 Rc3+
44. Kg2 Rg3+ 45. Kh2 Re3 46. Rxf7+ Kh6 47. Ng4+ Bxg4 48. hxg4 Re2+ 49. Kh3
Re1 50. Kxh4 g5+ 51. Kh3 Re3+ 52. Bf3 Kg6 53. Rf5
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.13"]
[Round "1"]
[White "Calafateanu, Vlad"]
[Black "Bergeron, Marc"]
[Result "0-1"]
[WhiteElo "1611"]
[BlackElo "2038"]
[PlyCount "97"]

1. e4 e6 2. d4 d5 3. exd5 exd5 4. c4 Nc6 5. Nc3 Bb4 6. a3 Bxc3+ 7. bxc3
Nge7 8. Bd3 Be6 9. cxd5 Qxd5 10. f3 Bf5 11. Ne2 O-O-O 12. c4 Qd7 13. d5 Ne5
14. Bxf5 Nxf5 15. Qb3 Rhe8 16. Rb1 b6 17. O-O Qd6 18. Kh1 Qc5 19. Bf4 Qxc4
20. Qxc4 Nxc4 21. Rfc1 Rxe2 22. Rxc4 Nd6 23. Rc6 Kb7 24. h3 Rde8 25. Kh2
Re1 26. Rb3 Rd1 27. Rbc3 Nb5 28. Rxc7+ Nxc7 29. Rxc7+ Ka6 30. d6 Rf8 31.
Re7 h6 32. h4 Rd5 33. Kg1 g5 34. hxg5 hxg5 35. Bg3 f5 36. Be5 Kb5 37. f4
gxf4 38. Bxf4 a5 39. Rb7 Rd8 40. a4+ Kxa4 41. Rxb6 Rd4 42. g3 Rb4 43. Rc6
Kb5 44. Rc7 Rxf4 45. gxf4 Rxd6 46. Rf7 Rd5 47. Kf2 a4 48. Kg3 Kb4 49. Ra7
a3
{Les blancs abandonnent.} 0-1

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.13"]
[Round "1"]
[White "Bonneau, Daniel"]
[Black "Thériault, Francis"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1978"]
[BlackElo "1575"]

1. d4 d5 2. c4 e6 3. Nc3 Nf6 4. cxd5 exd5 5. Bg5 Be7 6. Qc2 c6 7. e3 Nbd7
8. Bd3 a6 9. Nf3 O-O 10. O-O Re8 11. Rab1 Nf8 12. b4 g6 13. a4 Ne6 14. Bh4
Ng7 15. b5 axb5 16. axb5 Bf5 17. Bxf5 Nxf5 18. Bxf6 Bxf6 19. bxc6 bxc6 20.
Na4 Ne7 21. Nc5 Qd6 22. Rb7 Bg7 23. Rfb1 Reb8 24. Qb3 Rxb7 25. Qxb7 Rc8 26.
Qa7 Rc7 27. Rb8+ Nc8 28. Qa8 Qd8 29. Na6
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.13"]
[Round "1"]
[White "Badeaux, Yan"]
[Black "Lapierre, Gaétan"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1580"]
[BlackElo "1949"]
[PlyCount "125"]

1. e4 e6 2. d4 d5 3. exd5 exd5 4. g3 Nf6 5. Bg2 Be7 6. Nf3 O-O 7. O-O h6 8. Nc3 a6 9. Ne5 c5 10. dxc5 d4 11. Na4 Qc7 12. Qxd4 Rd8 13. Qe3 Nd5 14. Bxd5 Rxd5 15. Nd3 Rd8 16. Re1 Bg5 17. Qe4 Nc6 18. Bxg5 hxg5 19. Nb6 Rb8 20. Nxc8 Rbxc8 21. Qg4 Nd4 22. Rac1 Qc6 23. Re3 Rd5 24. Nb4 Qd7 25. Qxd7 Rxd7 26. c3 Rxc5 27. Kg2 Nf5 28. Rf3 Rd2 29. Rc2 Rd1 30. Rd3 Re1 31. Rd8+ Kh7 32. Nd3 Rd1 33. Nxc5 Rxd8 34. Nxb7 Rc8 35. Rd2 Rc7 36. Na5 g4 37. Nb3 Kg6 38. Nd4 Nd6 39. Ne2 Rc6 40. Nf4+ Kh6 41. h4 Nc4 42. Rd5 g6 43. b3 Nd6 44. c4 Ne4 45. h5 Nf6 46. Re5 Nxh5 47. Nxh5 gxh5 48. f3 f6 49. Rd5 Re6 50. Kf2 Kg6 51. f4 f5 52. Re5 Rd6 53. Ke3 Rc6 54. c5 Kf6 55. b4 Rc8 56. Rd5 Re8+ 57. Kf2 Re4 58. a3 Rc4 59. Ke3 Re4+ 60. Kd3 h4 61. c6 Re6 62. c7 Re7 63. c8=Q 1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.13"]
[Round "1"]
[White "Dubé, Daniel"]
[Black "Foucreault, Laurent"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1836"]
[BlackElo "1557"]

1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Nc3 Nf6 4. d4 exd4 5. Nd5 Bc5 6. Bf4 d6 7. Bg5 h6 8. Bxf6 gxf6 9. Qd2 Be6 10. Bb5 a6 11. Ba4 b5 12. Bb3 Bxd5 13. Bxd5 Qd7 14. O-O O-O-O 15. a4 b4 16. Qd3 Kb7 17. Nxd4 Bxd4 18. Qxd4 a5 19. Qc4 Rb8 20. Qb5+ Kc8 21. Qa6+ Kd8 22. Bxc6 Qg4 23. Qxa5 Qe2 24. Qf5 Ke7 25. Qd7+ Kf8 26. Qxc7 Kg7 27. Bd5 Rhf8 28. Rae1 Qa6 29. Re3 Rbc8 30. Qd7 Rcd8 31. Rg3+ Kh7 32. Qf5+ Kh8 33. Qxf6+ 1-0

[Event "Montcalm 3 (suisse) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.11.13"]
[Round "1"]
[White "Pelletier, Daniel"]
[Black "Ripoll, Arthur"]
[WhiteElo "1358"]
[BlackElo "1816"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "50"]

1. d4 d5 2. c4 c6 3. Nf3 Nf6 4. Nc3 e6 5. a3 Bd6 6. e3 O-O 7. Qc2 Nbd7 8.
Bd3 dxc4 9. Bxc4 b5 10. Bd3 a6 11. e4 e5 12. O-O Bb7 13. b4 Rc8 14. h3 exd4
15. Nxd4 c5 16. Nf5 Bb8 17. Qd2 cxb4 18. axb4 Ne5 19. Bc2 Qc7 20. f4 Ba7+
21. Kh1 Ng6 22. e5 Qxc3 23. Qxc3 Rxc3 24. exf6 Rxh3#
{Les noirs matent.} 0-1



Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire