2014-10-25

Chronique de la ronde 3 du Montcalm II (saison 2014-2015)

Chronique de la ronde 3 du Montcalm II (saison 2014-2015)
  • Une note d'ambiance : il est 22h25, la dernière partie vient de s'achever au Montcalm et je commence cette chronique alors que tous les joueurs sont en salle d'analyse en train de revoir leur partie, certains depuis des heures déjà, d'autres depuis quelques minutes à peine. Dans une ambiance de saine émulation, on échange ses impressions, on dévoile les lignes, bonnes ou mauvaises, qui vous ont traversé l'esprit pendant le jeu, on découvre aussi les occasions ratées qui auraient pu renverser le cours de la partie ou les pièges auxquels on a échappé...
    Excellent exercice que ces post-mortem, littéralement « après la mort », mort heureusement symbolique du roi qui, tel le phénix, renaîtra de ses cendres dans une prochaine partie, un peu plus fort de l'expérience acquise dans ses vies antérieures ; excellent exercice, donc, car il permet à chacun de progresser considérablement, à la fois en entendant les conseils des plus experts et en se forçant soi-même à réfléchir à ses propres processus de pensée en les communiquant à l'autre, le tout dans une grande convivialité, où même ceux qui n'étaient que spectateurs viennent contribuer en donnant les coups auxquels ils ont songé en regardant la position des autres, regard fort utile sur la partie car il est souvent plus distancié que celui des joueurs plongés dans leur partie et dans leurs lignes d'analyse.
    Mais bientôt, l'arbitre donnera le signal du départ, heure oblige, et chacun, la tête pleine de schémas tactiques et stratégiques, s'en retournera vers ses pénates, rêvant déjà à ses futures victoires.

  • Après ce passage un peu lyrique, revenons au tournoi proprement dit : maintenant que nous sommes rendus au milieu du tournoi, le classement commence à prendre forme. De fait, ceux qui sont en bas du classement ne peuvent guère espérer remonter la pente et remporter le tournoi. Nous savons néanmoins qu'ils ne baisseront pas les bras et feront tout pour sauver leur tournoi. Que les meneurs prennent garde, donc : rien n'est encore joué !

  • Menu :

  • Section A : résultats
    • Dans la section A, le choc attendu entre le premier, Marc Bergeron, et son poursuivant, Réjean Plante, a tenu toutes ses promesses et s'est soldé par la victoire du second. Nulles sur les autres échiquiers, après une bonne lutte cependant.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#1 : M. Bergeron (1956)     [0-1]     R. Plante (2026)
#2 : P. Marquis (1985)     [1/2-1/2]     D. Bonneau (2000)
#3 : G. Gaulin (1989)     [1/2-1/2]     D. Lamontagne (1906)


  • Section A : classement
    • C'est donc Réjean Plante qui prend la tête de cette section, suivi de près par le perdant du jour, Marc Bergeron.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 2,5 sur 3 :
        • Réjean Plante (2026) ;
      • 2 sur 3 :
        • Marc Bergeron (1956) ;
      • 1,5 sur 3 :
        • Daniel Bonneau (2000) ;
        • Gaétan Gaulin (1989) ;
      • 1 sur 3 :
        • Danny Lamontagne (1906) ;
      • 0,5 sur 3 :
        • Paul Marquis (1985) ;

  • Section A : parties
    • À l'échiquier 1 se sont affrontés les deux meneurs, mais surtout deux styles : le style spéculatif de Marc, qui avait les blancs, et le style plus matérialiste de Réjean, qui avait les noirs. De fait, si l'ouverture, une anglaise devenue catalane, était parfaitement égale, Marc a voulu briser la symétrie par 19. e4?, pensant récupérer son pion quelques coups plus tard. Mal lui en a pris, car par 20...f5, Réjean a gardé le pion et s'est retrouvé avec un net avantage. 22. f3? est une autre erreur, qui donne un deuxième pion. La situation est alors déjà gagnante pour les blancs, et la victoire aurait été encore plus rapide si Réjean avait vu la suite 24...Ch4, qui prépare 25...Dg5 avec de très sérieuses menaces. Peu importe, la dame de Réjean s'est infiltrée après que Marc a eu récupéré un pion, et la menace reste forte, quoique moins décisive.
      Marc a alors tenté sa chance en poussant son pion passé isolé, mais Réjean l'a intercepté par le spectaculaire 33...Fe5 (33...Tc5 suffisait). L'avantage noir passait alors à deux pions, avec un troisième à suivre. Après une vaine tentative de résistance, Marc a finalement dû s'incliner. Un résultat intéressant dans la mesure où il relance la course pour la victoire du tournoi !
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Bergeron-Plante


    • Au deuxième échiquier, Paul Marquis a joué son anglaise Mikénas face à Daniel Bonneau. Tandis que Paul prenait rapidement une bonne initiative au prix d'un pion, Daniel a, semble-t-il, sorti sa reine un peu trop tôt par 13...Da5. La meilleure réponse pour les blancs était alors de roquer avant de jouer 15. Fc5, mais Paul a joué ce coup tout de suite (14. Fc5) pour mettre la pression sur le roque noir. Daniel a alors tenté de pêcher en eau trouble en offrant une tour (ou un fou) par 16. Ta7?, dans le but de piéger la dame inverse dans le coin. Paul a cependant décliné l'offre et préféré récupérer son pion pour se retrouver dans une position bien meilleure car Daniel était alors contraint de donner une qualité.
      Daniel a alors réagi énergiquement et, en poussant ses pions à l'aile-roi, a réussi à refaire peu à peu son retard. Au 37e coup, Paul, sous pression, donnait son fou pour un pion par 37. Fxf4 pour briser l'inexorable avance de la vague de pions adverses : la position devenait alors égale car quelques coups plus tard, Paul se retrouvait avec quatre pions pour le cavalier de Daniel. La partie s'est alors dirigée vers le partage du pion, sur lequel les deux adversaires sont tombés d'accord au moment précis où, d'après notre expert électronique Poisson Séché(tm), les blancs auraient pu reprendre l'avantage par 49. Td4! .
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Marquis-Bonneau


    • Au troisième échiquier, Danny Lamontagne a choisi le gambit Benko (ou gambit de la Volga) pour répliquer avec les noirs à Gaétan Gaulin. La partie a connu un début paisible, chacun se développant de son côté de manière symétrique. Mais c'est à l'aile-dame, sur la colonne 'b', qu'il se passait quelque chose car sur cette colonne semi-ouverte, Danny avait placé sa dame tandis que Gaétan postait son cavalier en b5. Toutefois, ce placement était en fait fautif, car 25...Dd7 donnait un fort avantage aux noirs. En effet, pour éviter 26...Cxa4 27. Dxa4 Dxb5 (gagne un pion), les blancs ont dû pousser 26. b3, après quoi les noirs pouvaient pousser 26...c4, donnant un pion mais en récupérant deux après 27...Tc8 (a4 et c4). Mais Danny a, semble-t-il inversé l'ordre des coups, car il a joué immédiatement 26...Tc8, ce qui a laissé aux blancs le temps de jouer 27. Fe3 et la combinaison s'est évaporée avec l'avantage blanc.
      Chaque camp a alors repris ses manœuvres, jusqu'à ce qu'étonnamment, Danny offrît un pion (a5) par 30...e6? . Gaétan s'en est naturellement emparé, mais a permis à Danny en échange d'une qualité (33. Cb5? Txb5!) non seulement de le récupérer, mais encore d'en condamner un second à être pris par la suite. L'avantage demeurait aux blancs, néanmoins, mais il était insuffisant pour l'emporter, et les deux camps se sont entendus pour la nulle après que Gaétan ait eu rendu la qualité par 46. Txd4.
      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Gaulin-Lamontagne




  • Section B : résultats
    • Dans la section B, seul Daniel Dubé est parvenu à gagner, contre Gabriel Boulianne. Les autres parties se sont finies sur le partage du point.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#4 : A. Bourassa (1801)     [1/2-1/2]     D. Abran (1835)
#5 : O. May (1811)     [1/2-1/2]     Y. Bluteau (1756)
#6 : D. Dubé (1806)     [1-0]     G. Boulianne (1819)


  • Section B : classement
    • La tête du classement ne change pas puisque David Abran garde la tête. Daniel Dubé se détache seul en deuxième position après sa victoire, tandis que Gabriel, ayant subi sa deuxième défaite d'affilée, se retrouve en bas du tableau. Nul doute que ce passage à vide n'est que temporaire et qu'il saura donner son meilleur dans les deux dernières longueurs !

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 2,5 sur 3 :
        • David Abran (1835) ;
      • 2 sur 3 :
        • Daniel Dubé (1806) ;
      • 1,5 sur 3 :
        • Oliver May (1811) ;
        • André Bourassa (1801) ;
      • 1 sur 3 :
        • Yvon Bluteau (1756) ;
      • 0,5 sur 3 :
        • Gabriel Boulianne (1819) ;

  • Section C : résultats
    • Dans la section C, le meneur, Paul Cummins, affrontait la lanterne rouge, Éric Dumont, et ce dernier s'en est fort bien tiré puisqu'il a réussi à déjouer la préparation spéciale de Paul dans la Caro-Kann et le forcer à la nulle. Xavier Aubin-Charron, quant à lui, monte en puissance en l'emportant contre Éric Gaudreau, tandis que grâce à un sacrifice spéculatif, je l'ai emporté contre Marc Sarra-Bournet.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#7 : P. Cummins (1743)     [1/2-1/2]     É. Dumont (1707)
#8 : X. Aubin-Charron (1734)     [1-0]     É. Gaudreau (1749)
#9 : M. Sarra-Bournet (1737)     [0-1]     A. Ripoll (1744)


  • Section C : classement
    • Au classement général, Paul Cummins est toujours seul en tête, suivi de près par votre serviteur. Vient ensuite Xavier Aubin-Charron. On assiste enfin à un regroupement en queue de peloton avec 3 joueurs à 1 en 3, Éric Gaudreau, Marc Sarra-Bournet et Éric Dumont.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 2,5 sur 3 :
        • Paul Cummins (1743) ;
      • 2 sur 3 :
        • Arthur Ripoll (1744) ;
      • 1,5 sur 3 :
        • Xavier Aubin-Charron (1734) ;
      • 1 sur 3 :
        • Eric Gaudreau (1749) ;
        • Marc Sarra-Bournet (1737) ;
        • Eric Dumont (1707) ;

  • Section C : parties
    • Joue-la comme... moi !



      Les noirs viennent de ramener leur cavalier en défense par 21. Cf2. Les noirs ont alors un mat en 7. Par quel coup commence-t-il ? [Attention, il faut calculer toutes les variantes.]

    • Dans ma partie contre Marc Sarra-Bournet, c'est un sacrifice de cavalier douteux (15...Cg4+??) qui m'a permis de l'emporter. La principale erreur de Marc a été 19. Fxa5??, qui me permettait de l'emporter tout de suite par 19...Df4! (avec un énorme avantage). Je ne l'ai pas vu, toutefois, et ai préféré le plus naturel 19...Th8, qui gagnait tout de même, mais de façon plus compliquée.
      Une victoire très chanceuse, en somme.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Sarra-Bournet--Ripoll




  • Section D : résultats
    • Toutes les parties ont été décisives dans la section D, la logique de la cote étant toujours respectée à l'exception de la victoire de Philippe Gingras (1572) sur Karl Bender (1627).

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#10 : F. Thériault (1620)     [0-1]     Y. Badeaux (1498)
#11 : P. Gingras (1572)     [1-0]     K. Bender (1627)
#12 : S. Gagnon (1549)     [0-1]     V. Calafateanu (1676)


  • Section D : classement
    • Au classement général, il n'y a pas deux joueurs qui ont la même marque ! Yan Badeaux est le seul à garder un score parfait, avec 3 sur 3.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 3 sur 3 :
        • Yan Badeaux (1498) ;
      • 2,5 sur 3 :
        • Philippe Gingras (1572) ;
      • 2 sur 3 :
        • Vlad Calafateanu (1676) ;
      • 1 sur 3 :
        • Francis Thériault (1620) ;
      • 0,5 sur 3 :
        • Karl Bender (1627) ;
      • 0 sur 3 :
        • Stéphane Gagnon (1549) ;

  • Section E : résultats
    • Trois parties décisives également dans la section E, dont deux victoires blanches.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#13 : L. Bernatchez (1433)     [0-1]     D. Genest (1494)
#14 : Y. Bourdeau (1436)     [1-0]     P. Lafond-Groleau (1480)
#15 : M. Leblanc-Legault (1467)     [1-0]     D. Pelletier (1413)


  • Section E : classement
    • On notera là aussi la remarquable répartition des joueurs dans le classement. Toutefois, Dominic Genest, qui garde lui aussi une feuille de tournoi parfaite, a une avance plus nette sur son poursuivant immédiat, Philippe Lafond-Groleau, qui peut toutefois lui contester la victoire car ils vont s'affronter dans la dernière ronde.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 3 sur 3 :
        • Dominic Genest (1494) ;
      • 2 sur 3 :
        • Philippe Lafond-Groleau (1480) ;
      • 1,5 sur 3 :
        • Yvan Bourdeau (1436) ;
      • 1 sur 3 :
        • Mathieu Leblanc-Legault (1467) ;
        • Lucas Bernatchez (1433) ;
      • 0,5 sur 3 :
        • Daniel Pelletier (1413) ;

  • Section F : nouveaux inscrits
    Personne n'a embarqué cette semaine.

  • Section F : abandons
    Personne n'a débarqué non plus.

  • Section F : repos et exemptions (aussi appelés « byes » en anglais)
    F. Côté a bénéficié d'un repos sollicité à un demi-point cette semaine.
    Pascal Lê-Huu a demandé une exemption à 0 point pour la semaine prochaine, et ne sera donc pas des nôtres jeudi prochain.

  • Section F : résultats
    • Sur les cinq parties jouées dans la section F cette semaine, pas une ne s'est conclue par la nulle. Honneur aux dames : nous signalerons ici la belle victoire de Sophie Pelletier (1192) sur Claude Belzil (1395). On peut remarquer aussi la victoire de Jean-François Côté (1250) sur Jean Chevalier (1384).

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
#16 : J. Hines (1238)     [0-1]     P. May (1285)
#17 : C. Belzil (1395)     [0-1]     S. Pelletier (1192)
#18 : J.-F. Côté (1250)     [1-0]     J. Chevalier (1384)
#19 : P. Lê-Huu (1330)     [1-0]     S. Chabot (1299)
#20 : R. Desbiens (1328)     [1-0]     N. Teurtrie (1190)
F. Côté (1144)     [1/2]     Repos sollicité


  • Section F : classement
    • Au classement général, Phillip May et Sophie Pelletier sont en tête avec 2,5 sur 3, et devraient donc se rencontrer la semaine prochaine.

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 2,5 sur 3 :
        • Phillip May (1285) ;
        • Sophie Pelletier (1192) ;
      • 2 sur 3 :
        • Pascal Lê-Huu (1330) ;
        • Jean-François Côté (1250) ;
        • Jason Hines (1238) ;
      • 1,5 sur 3 :
        • Claude Belzil (1395) ;
        • Frédéric Côté (1144) ;
      • 1 sur 3 :
        • Jean Chevalier (1384) ;
        • Raphaël Desbiens (1328) ;
        • Sébastien Chabot (1299) ;
      • 0 sur 3 :
        • Norbert Teurtrie (1190) ;



Deux rondes encore dans ce Montcalm II ! Il faut tenir pour les meneurs, et remonter pour les autres. À jeudi prochain !


--Arthur


[Event "Montcalm 2 (rotation, section A)"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.10.23"]
[Round "3"]
[White "Bergeron, Marc"]
[Black "Plante, Réjean"]
[WhiteElo ""]
[BlackElo "2026"]
[Result "0-1"]

1. c4 Nf6 2. g3 e6 3. Nf3 d5 4. Bg2 Be7 5. O-O O-O 6. d4 Nbd7 7. cxd5 exd5
8. Nc3 Re8 9. Bf4 c6 10. Qc2 Nf8 11. h3 Ng6 12. Bg5 h6 13. Bxf6 Bxf6 14. e3
Be7 15. Na4 Bd6 16. Qc3 Qf6 17. Nd2 Qe7 18. a3 h5 19. e4 dxe4 20. Rfe1 f5
21. Re3 Be6 22. f3 Bxg3 23. fxe4 Bf4 24. Ree1 Qg5 25. Nf3 Qg3 26. Nc5 Bc7
27. Ne5 Qxc3 28. bxc3 Nxe5 29. Nxe6 Rxe6 30. exf5 Rf6 31. dxe5 Rxf5 32. e6
Re8 33. Re4 Be5 34. h4 Bxc3 35. Rb1 Re7 36. Bh3 Rd5 37. Rb3 Bf6 38. a4 Rd4
39. Rxd4 Bxd4+ 40. Kg2 c5 41. Bf5 Kf8 42. Kf3 c4 43. Rb5 Rc7 44. Rd5 Bf6
45. Rd7 Rxd7 46. exd7 Bxh4 47. Ke4 c3 48. Kd3 Bf6 49. d8=Q+ Bxd8 50. Kxc3
Kf7 51. Kd4 Kf6 52. Ke4 Kg5
{Les blancs abandonnent.} 0-1

[Event "Montcalm 2 (rotation, section A)"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.10.23"]
[Round "3"]
[White "Marquis, Paul"]
[Black "Bonneau, Daniel"]
[Result "1/2-1/2"]
[WhiteElo "1985"]
[BlackElo "2000"]

1. c4 Nf6 2. Nc3 e6 3. e4 c5 4. e5 Ng8 5. Nf3 Nc6 6. d4 cxd4 7. Nxd4 Nxe5
8. Ndb5 a6 9. Nd6+ Bxd6 10. Qxd6 f6 11. Bf4 Ng6 12. Be3 N8e7 13. Bd3 Qa5
14. Bc5 b6 15. Be4 Nf5 16. Qc7 Ra7 17. Qxb6 Qxb6 18. Bxb6 Rb7 19. Bxb7 Bxb7
20. O-O O-O 21. Rad1 Bc6 22. Bc5 Rb8 23. b3 h5 24. Ne2 Ngh4 25. f3 g5 26.
Nd4 Nxd4 27. Bxd4 Kf7 28. Bf2 Ng6 29. Rd6 Rb7 30. Re1 g4 31. fxg4 hxg4 32.
Rexe6 dxe6 33. Rxc6 Rd7 34. Be3 f5 35. Rxa6 Rd1+ 36. Kf2 f4 37. Bxf4 Nxf4
38. Kg3 Ne2+ 39. Kxg4 Kf6 40. Ra5 Rf1 41. g3 Nd4 42. c5 Nc6 43. Ra4 Ne5+
44. Kh3 Rc1 45. Rf4+ Kg5 46. b4 Rc2 47. a4 Nd3 48. Rg4+ Kh5 49. Rh4+ Kg5
{Nulle.} 1/2-1/2

[Event "Montcalm 2 (rotation, section A)"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.10.23"]
[Round "3"]
[White "Gaulin, Gaétan"]
[Black "Lamontagne, Danny"]
[Result "1/2-1/2"]
[WhiteElo "1989"]
[BlackElo "1906"]

1. d4 Nf6 2. c4 c5 3. d5 b5 4. cxb5 a6 5. b6 a5 6. Nc3 Ba6 7. g3 d6 8. Bg2
Nbd7 9. Nf3 g6 10. O-O Bg7 11. Re1 O-O 12. h3 Nxb6 13. e4 Nfd7 14. Qc2 Nc4
15. Bf4 Rb8 16. Rab1 Nce5 17. Rbd1 Nc4 18. Bc1 Nce5 19. Nxe5 Nxe5 20. f4
Nd7 21. Kh2 Qc7 22. Bf1 Bxf1 23. Rxf1 Rb7 24. a4 Nb6 25. Nb5 Qd7 26. b3 Rc8
27. Be3 Na8 28. Bd2 Nc7 29. Na3 Rcb8 30. Rf3 e6 31. Bxa5 exd5 32. Bxc7 Qxc7
33. Nb5 Rxb5 34. axb5 dxe4 35. Qxe4 Bd4 36. f5 Qd7 37. fxg6 hxg6 38. Qc6
Qxc6 39. bxc6 Rc8 40. b4 Rxc6 41. bxc5 dxc5 {Les noirs proposent la nulle.}
42. Rb3 Rc7 43. Kg2 Kg7 44. Kf3
Re7 45. Rbd3 Re5 46. Rxd4
{Nulle.} 1/2-1/2

[Event "Montcalm 2 (rotation, section C) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.10.23"]
[Round "3"]
[White "Sarra-Bournet, Marc"]
[Black "Ripoll, Arthur"]
[WhiteElo "1744"]
[BlackElo "1737"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "52"]

1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bb5 Nd4 4. Bc4 Nxf3+ 5. Qxf3 Qf6 6. Qg3 Bc5 7. O-O
h5 8. Nc3 h4 9. Qd3 c6 10. h3 a5 11. a4 Rh6 12. Qe2 Rg6 13. d3 d6 14. Kh2
Nh6 15. Bd2 Ng4+ 16. hxg4 Bxg4 17. f3 Bd7 18. Nd1 O-O-O 19. Bxa5 Rh8 20.
Bd2 Rg3 21. Nf2 h3 22. Be3 hxg2+ 23. Kg1 Qh4 24. Ng4 gxf1=Q+ 25. Kxf1 Qh1+
26. Kf2 Rg2#
{Les noirs matent.} 0-1



Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire