2016-02-07

Chronique de la ronde 4 du Montcalm IV (saison 2015-2016)

Chronique de la ronde 4 du Montcalm IV (saison 2015-2016)

C'était, ce jeudi 4 février 2016, l'avant-dernier ronde de notre deuxième tournoi à rotation de l'année, le Montcalm IV, et cette veillée nous a livré, comme à l'accoutumée, son lot de belles attaques, de renversement de situation, d'occasions manquées mais aussi de combinaisons réussies... Bref, tout ce qu'il faut pour faire un beau tournoi !


Menu :




Section A


Section A : résultats

  • Encore une fois, trois résultats différents au trois premiers échiquiers, avec une victoire au temps, il est vrai.

    #1 : D. Cournoyer (1992)     [0-1]     R. Plante (2084)
    #2 : C. Lessard (2004)     [1/2-1/2]     G. Gaulin (2020)
    #3 : S. Beaudoin (2153)     [1-0]     M. Fecteau (2006)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Section A : classement

  • À une ronde de la fin, c'est Réjean Plante qui, grâce à ses deux victoires successives, vire en tête. Il rencontrera toutefois Claude Lessard, qui a longtemps mené et ne pointe qu'à un demi-point de lui, dans une partie qui pourrait s'avérer décisive. Stéphane Beaudoin, quant à lui, pourrait bien tirer son épingle du jeu car il affrontera un Gaétan Gaulin qui n'est pas au mieux de sa forme dans ce tournoi.

    Beaucoup d'incertitudes, donc, pour une dernière ronde qui promet d'être passionnante !

    • 3 sur 4 :
      • Réjean Plante (2084) ;
    • 2,5 sur 4 :
      • Stéphane Beaudoin (2153) ;
      • Claude Lessard (2004) ;
    • 2 sur 4 :
      • Dominic Cournoyer (1992) ;
    • 1,5 sur 4 :
      • Gaétan Gaulin (2020) ;
    • 0,5 sur 4 :
      • Martin Fecteau (2006) ;

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club (cliquez ici).

Section A : appariements prévus pour la ronde 5


#1 : R. Plante   NNBN    3,0/4    vs    C. Lessard   BNBB    2,5/4
#2 : G. Gaulin BNBN 1,5/4 vs S. Beaudoin NBNB 2,5/4
#3 : M. Fecteau NBNN 0,5/4 vs D. Cournoyer BBNB 2,0/4

Section A : parties

  • Au premier échiquier s'affrontaient cette semaine deux des trois meneurs, Dominic Cournoyer et Réjean Plante. À l'ouverture anglaise de Dominic, Réjean a répliqué par la symétrie, les deux joueurs plaçant leurs fous en fianchetto à l'aile-roi. De fait, durant les trente premiers coups, malgré des manœuvres intéressantes de part et d'autre pour occuper au mieux l'échiquier, la partie restait très équilibrée.

    C'est autour du 30e coup que les choses ont commencé à changer, cependant, d'abord avec les échanges 29. fxe5 fxe5 et 32...Fxg4 33. gxf4, qui donnaient un pion passé aux noirs contre une moins bonne structure (3 îlots contre deux aux blancs), ensuite avec l'audacieux échange de Dominic d'un fou contre trois pions par 32. f4 Fxf4 33. gxf4 Txf4 34. Tf1 Txh4.

    La situation demeurait nulle, néanmoins, au 35e coup, mais les deux camps se devaient de manœuvrer précisément. C'est Dominic qui a commis la première erreur par 41...Rf6? (au lieu 41...Re6), qui donnait un pion gratis aux blancs. C'est ensuite un deuxième pion qui est tombé dans l'escarcelle des blancs par 44. Cxc5, mais il eût mieux valu, en réalité prendre le pion a5 pour conserver l'avantage. En effet, après la prise de c5, l'avantage des blancs a diminué progressivement, jusqu'à ne plus être au 48e coup. C'est alors que, coup de théâtre, Dominic, plongé dans ses réflexions, joue son coup trop tard et perd au temps, le drapeau étant tombé au moment où Dominic a pesé sur la pendule !

    La suite attendue était 49. c7 Tc6 50. Cb6 Re2 (et non 50...Txc7 à cause de la fourchette 51. Cd5+) 51. Txd2+ Rxd2 52. c8=D Txc8 53. Cxc8 Rc3 et les pions blancs tombent. Mais dura lex, sed lex ! Dans l'espace-temps échiquéen, une perte de temps est aussi grave qu'une perte de matériel, et la victoire est revenue à Réjean.


    Cournoyer - Plante

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)

  • Pendant ce temps, au deuxième échiquier, Claude Lessard avait les blancs contre Gaétan Gaulin, et a choisi le système de Londres pour tenter de gagner et conserver la tête. Et en effet, après 15 coups où les deux camps se sont développés dans une structure assez fermée, Claude est passé aux choses sérieuses avec 15. g4 pour dynamiter le camp adverse. Gaétan a relevé le gant et a contre-attaqué par 15...f5. Claude a alors astucieusement échangé les pièces noires les plus susceptibles d'agir à l'aile-roi, à savoir le cavalier e7 par 16. Fxe7 et le cavalier e4 par 18. Cxe4, pour se retrouver au 19e coup dans une position très confortable.

    C'est alors que Gaétan a réagi très énergiquement par 20...g5 pour donner du jeu à ses tours et a éliminé lui aussi un cavalier adverse par 23...Fxe5, pour atteindre au 24e coup l'égalité. Il fallait toutefois que les deux camps se montrent très précis dans leur défense, et Gaétan a failli faire les frais de la sortie un peu trop audacieuse de sa dame par 29...Dh4, de quoi Claude a tenté de profiter par 30. e6!. Pris de court, Gaétan a répliqué par le très fautif 30...Te7??, et Claude a joué le coup gagnant 31. Df1. Après 31...Df6, Claude a manqué le très fort 32. Df5!, qui mettait les pièces noires en surcharge après De5+, Df4 et Tg3 (les noirs auraient alors été perdus). Claude a cependant joué 32. Tg3 d'emblée, coup qui gardait aux blancs un fort avantage, mais moins décisif, avant de jouer 33. Dg1?, qui redonnait l'avantage aux noirs s'ils jouaient 33...Fxe6, couvrant la case de mat g8. Quel retournement de situation !

    C'est néanmoins 33...Te8 qu'a préféré Gaétan, avec encore un léger avantage noir. Cet avantage, Gaétan le perdra néanmoins en échangeant les tours en g8, et les joueurs n'avaient plus alors qu'à se partager le point. Une très belle partie d'attaque, donc, où les deux camps n'ont pas eu peur de se lancer à l'assaut ou de prendre le risque de contre-attaquer et où l'avantage, en conséquence, est passé d'un bord à l'autre sans que Caïssa départage finalement nos deux champions.


    Lessard - Gaulin

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)

  • Au troisième échiquier de la section A, Stéphane Beaudoin jouait avec les pièces blanches contre Martin Fecteau. L'ouverture du fou n'a pas transposé dans l'italienne, puisque Martin a sorti son cavalier du roi par 2...Cf6 et le deux camps ont surtout développé fous et cavaliers au début avant que Martin n'échange les fous de cases noires par 11...Fxe3 12. fxe3, après quoi le pion e3 était sans défense. Les noirs ont tenté d'en profiter par 12...Cg4 puis 13...Db6, mais les blancs avaient réponse à tout. Au 20e coup, cependant, Martin aurait pu prendre l'avantage d'un pion par 20...Ce7 21. Cg5 Fg4 22. Dd2 Cfxd5 23. exd5 Cxd5, mais il a préféré prendre le fou tout de suite par 20...Cxd5, laissant la position égale.

    Il restait toutefois une tension au centre entre le pion blanc d4 et le pion noir e5, et la diagonale a7-g8 était dangereuse pour les blancs à cause de la présence sur celle-ci de la dame noire et du roi blanc. C'est pourquoi, après que Martin a eu relié ses tours par 21...Fe7, Stéphane a jugé préférable de tasser son roi en h1. Les blancs étaient alors prêts à jouer dxe5 puis e4 pour renforcer le pion fragile d5. La bonne réponse des noirs était de contrer ce plan par 22...f5, qui aurait empêché la poussée e4, mais Martin a préféré pousser lui-même e4 (22...e4), se créant un pion faible qu'il comptait soutenir par une tour. Néanmoins, après 23. Cg5, les menaces étaient en réalité trop fortes et il fallait chasser le cavalier par 23...h6, pour capturer le pion d5 par 24...Ce7, ce qui menait à une position égale.

    Hélas pour Martin ! il a été mal inspiré en suivant son plan premier par 23...Tbe8, permettant à Stéphane de placer une terrible combinaison : 24. Dh5 (bien sûr) h6, et ensuite ?



    Joue-la comme Stéphane !



    (Position après 24...h6)

    Comment les blancs peuvent-ils prendre un avantage décisif en profitant de l'excellente mobilisation de leurs pièces à l'aile-roi ?

    Cliquez sur le bouton pour voir la solution.


    Dès lors, Martin a fait ce qu'il a pu pour sauver cette position compromise, mais 28...Tf7 n'était pas le plus précis en raison du simple 29. Cc6, qui forçait 29...Fxc6, après quoi Stéphane a joué le subtil 30. Dxd6. Sur 30...Td7, le naturel 31. Dxc6 suffisait largement pour gagner, mais la machine a mieux, comme toujours, avec 31. De6+ Rh7 32. Dxe4+ g6 et alors seulement dxc6, mais ne boudons pas notre plaisir : Stéphane nous a gratifiés d'une très belle attaque, qu'il a su parfaitement mener à son terme en profitant des erreurs adverses, difficiles à éviter en pareil cas.


    Beaudoin - Fecteau

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)





Section B


Section B : résultats

  • Trois parties décisives dans la section B, avec deux victoires pour les noirs. Marc Sarra-Bournet est de nouveau en pleine forme et signe une deuxième victoire d'affilée contre David Abran, et les deux autres échiquiers nous ont réservé des surprises : Benoît Garneau l'a emporté face à Daniel Dubé et Danny Lamontagne a battu avec les pièces noires Khalid Bahadi, qui, après une très bon départ, s'incline pour la deuxième fois d'affilée. Comme quoi, rien n'est joué dans la section B !

    #4 : D. Abran (1809)     [0-1]     M. Sarra-Bournet (1856)
    #5 : B. Garneau (1809)     [1-0]     Dan. Dubé (1960)
    #6 : K. Bahadi (1976)     [0-1]     D. Lamontagne (1828)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Section B : classement

  • À une ronde de la fin, la section compte deux meneurs, Marc Sarra-Bournet et David Abran, mais, conséquence des résultats de cette semaine, l'écart entre les joueurs est très resserré, si bien que tous les joueurs peuvent mathématiquement finir premiers ex æquo.

    La dernière ronde sera donc décisive pour le titre de champion de la section B.

    • 2,5 sur 4 :
      • Marc Sarra-Bournet (1856) ;
      • David Abran (1809) ;
    • 2 sur 4 :
      • Daniel Dubé (1960) ;
      • Benoît Garneau (1809) ;
    • 1,5 sur 4 :
      • Khalid Bahadi (1976) ;
      • Danny Lamontagne (1828) ;

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club (cliquez ici).

Section B : appariements prévus pour la ronde 5


#4 : M. Sarra-Bournet   BNBN    2,5/4    vs    K. Bahadi   NBNB    1,5/4
#5 : Dan. Dubé NNBN 2,0/4 vs D. Abran BNBB 2,5/4
#6 : D. Lamontagne NBNN 1,5/4 vs B. Garneau BBNB 2,0/4

Section B : parties

Avant de passer aux parties proprement dites, je voudrais remercier les joueurs de la section B qui ont entré leurs trois parties sur le site, économisant au chroniqueur bien du temps et des arrachages de cheveux durant le déchiffrage des feuilles de parties ! Cela n'aurait pas été possible, par ailleurs, sans la diligence dont Sébastien a fait preuve cette semaine dans la saisie des résultats. Merci à tous !

  • À l'échiquier 4, le meneur, David Abran, a choisi la très rare ouverture Benkö (1. g3) contre Marc Sarra-Bournet. Ce dernier ne s'est pas fait prier pour occuper le centre, mais c'est ensuite David qui a poussé ses pions de sorte à se retrouver seul au centre au 13e coup. Cet avantage d'espace cachait cependant des faiblesses de structure, et Marc en a profité pour attaquer le pion f4 par 13...Ch5, menace qu'on pouvait parer par le simple 14. Cb3. Malheureusement pour lui, David a choisi la complication par 14. Ce5?, comptant sur la menace 15. Dxh5, mais c'était jouer avec le feu car Marc avait plusieurs façons d'y répondre : l'une était 14...Fc5+ 15. Rh2 Dh5 (avec menace sur g3), l'autre celle qu'a choisie Marc, à savoir 14...Cg3, gagnant un pion dans toutes les variantes.

    Ce pion, David l'a regagné par la suite, mais le mal était fait : le roque blanc était comme le château des courants d'air, et Marc en a profité pour y infiltrer sa dame par 30...Dh4 quand David, par 30. De3, lui proposait l'échange. Dans cette position difficile, David a commis une ultime gaffe par 31...Fxb7??, qui donne aux noirs un mat en 10 (merci, ordinateur !).

    Une belle partie, très instructive et qui doit nous rappeler combien la protection du roi est importante !


    Abran - Sarra-Bournet

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)

  • Au cinquième échiquier, Benoît Garneau avait les blancs contre Daniel Dubé et a choisi un système avec double fianchetto, tandis que Daniel disposait ses pions comme dans une semi-slave, mais avec le fou de cases blanches hors de la cage de pions.

    Au 16e coup, cependant, Daniel a commis une erreur de calcul avec 16...Fd3, qui perd une pièce. Benoît n'a pas failli et a parfaitement exploité cet avantage, malgré l'excellente défense de Daniel et une tentative de contre-attaque, et a empoché le pion entier. La victoire de Benoît a donc certes été provoquée par une erreur de Daniel, mais ce dernier est loin ensuite de la lui avoir servie sur un plateau. Bravo pour ce beau combat et cette victoire méritée !


    Garneau - Dubé (Daniel)

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)

  • Au sixième échiquier, pendant ce temps, Khalid Bahadi et Danny Lamontagne s'affrontaient dans une sicilienne dragon accéléré, et c'est Danny qui est sorti avec l'avantage de l'ouverture, les blancs ayant compromis leur structure de pions à l'aile-roi où ils ont poussé f4 et g4 et à l'aile-dame où l'échange des cavaliers en c3 leur a laissé des pions doublés. En face, la position noire, où le roi était en sécurité derrière son roque, paraissait beaucoup plus enviable.

    Alors, roque à gauche ou à droite ? Les blancs n'auront finalement pas à se poser trop longtemps la question, à cause de 14. Fh4+, qui les privait de roque de toutes façons. Khalid a finalement choisi l'aile-roi comme refuge pour son monarque, mais était sous le feu des pièces ennemies. Heureusement pour lui, cependant, nous sommes tous faillibles et Danny s'est lancé au 18e coup dans une combinaison commençant par le pseudo-sacrifice de qualité 18...Txf4 et finissant par la récupération de la qualité par 20...Fxf4. Résultat des courses : la pression sur le camp blanc s'était terriblement allégée du fait de ces échanges de matériel, et la position pouvait être considérée comme égale !

    Mais alors que Khalid l'avait échappée belle et manœuvrait pour rester à flots, voilà que la terrible gaffe 32. Tc5?? ne lui a pas coûté seulement une qualité, mais la partie, vu l'efficacité de la tour dans la position de la partie (Khalid avait certainement en tête 33. Fxd5, mais avait manqué 32...Ff1+, qui ne fonctionnait pas quand la tour était en c6 à cause de 32. Fxd5+ suivi de 33. Fxc6).

    Encore une partie pleine de rebondissements, mais il semble que Khalid connaisse en ce moment un petit passage à vide dont nous lui souhaitons de sortir rapidement ! Cela n'enlève rien bien sûr à la valeur de Danny, qui a su de son côté se créer des occasions de gain et l'emporter de façon convaincante par son jeu dynamique !


    Bahadi - Lamontagne

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)





Section C


Section C : résultats

  • Cette semaine, Dominic Dubé et Philippe Gingras, deux joueurs qui sont en pleine ascension, l'ont emporté avec les noirs contre Paul Cummins et votre chroniqueur, respectivement, tandis qu'au 9e échiquier, Stéphane Doyon a profité d'une erreur de Norbert Lachance pour empocher le point entier dans une partie très rapide.

    #7 : P. Cummins (1719)     [0-1]     Dom. Dubé (1750)
    #8 : A. Ripoll (1704)     [0-1]     P. Gingras (1798)
    #9 : S. Doyon (1808)     [1-0]     N. Lachance (1739)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Section C : classement

  • Après cette pénultième ronde, Dominic Dubé est déjà assuré de finir au moins premier ex æquo grâce à sa marque parfaite de 4 en 4 ! Seul Paul Cummins pourrait le rattraper si Dominic perdait avec les blancs contre Stéphane Doyon et que Paul gagnât avec les noirs contre Philippe Gingras.

    Comme nous l'enseignent les fables de Lafontaine, il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, et ce n'est donc que jeudi prochain que nous saurons pour sûr qui aura remporté la section C.

    • 4 sur 4 :
      • Dominic Dubé (1750) ;
    • 3 sur 4 :
      • Paul Cummins (1719) ;
    • 2,5 sur 4 :
      • Philippe Gingras (1798) ;
    • 2 sur 4 :
      • Stéphane Doyon (1808) ;
    • 0,5 sur 4 :
      • Arthur Ripoll (1704) ;
    • 0 sur 4 :
      • Norbert Lachance (1739) ;

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club (cliquez ici).

Section C : appariements prévus pour la ronde 5


#7 : Dom. Dubé   BNBN    4,0/4    vs    S. Doyon   NBNB    2,0/4
#8 : P. Gingras NNBN 2,5/4 vs P. Cummins BNBB 3,0/4
#9 : N. Lachance NBNN 0,0/4 vs A. Ripoll BBNB 0,5/4

Section C : parties

  • *** Commentaire sur la partie 7 ***
  • Je n'ai, cette semaine, que ma partie contre Philippe Gingras à vous proposer dans la section C, mais elle vaut que l'on s'y attarde car Philippe a très bien joué. Pour ma part, après le stupide 8. c4, je devais déjà lutter pour égaliser avec les blancs. Tandis que Philippe faisait virevolter ses cavaliers, je tentais de m'attaquer au pion c6, seul talon d'Achille de la position noire, mais mon adversaire ne m'en laissait guère le loisir, en repoussant ma dame en d2. J'ai eu alors l'idée de sortir mon cavalier b1 en d2, e4 puis d6, avant-poste idéal, mais Philippe ne m'en a pas laissé le temps, rapprochant dangereusement ses cavaliers en b4 et d5. Lorsque j'ai enfin réussi à placer mon cavalier sur la case d6 tant convoitée, ç'a été pour me le faire échanger aussitôt par 23...Fxd6. Il fallait alors reprendre par 24. exd6 et non par 24. Fxd6, comme je l'ai fait, car sur 24...Cc2, les noirs sont dans une situation désespérée !

    Plutôt que de mourir à petit feu, j'ai alors tenté d'ouvrir le jeu crânement par 25. g4?, mais ce coup de bibus se heurtait au bon 25...Dh4 joué rapidement par Philippe. L'avantage noir était encore très fort après l'échange des dames, bien que les noirs ne possédassent qu'un pion d'avance, mais quel pion ! C'est alors qu'un petit miracle s'est produit au 35e coup où les noirs, par 35...Tc4 au lieu de 35...Ta6, m'offraient la possibilité de faire nulle par 36. Ta1. J'offrais alors la nulle, sans vraiment être sûr que le perpétuel existât, proposition que Philippe a refusé à raison (puisqu'il a gagné), étant persuadé à tort qu'il n'y avait aucune possibilité d'échec perpétuel. Voyez-vous le plan qui y mène après 38...Rg8 ?



    Joue-la mieux que moi !



    (Position après 38...Rg8)

    Les blancs jouent et font nulle.

    Cliquez sur le bouton pour voir la solution.


    Soyons honnête, cependant : la victoire revient à celui qui a le mieux joué effectivement, et comme je n'ai pas su trouver ce système sur l'échiquier, c'est bien Philippe qui méritait de gagner. Bravo à lui !


    Ripoll - Gingras

    (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)

  • *** Commentaire sur la partie 9 ***




Section D


Section D : abandons


Abandons totaux *** Nouveaux abandons *** Abandons antérieurs ***

Section D : repos et exemptions (aussi appelés « byes » en anglais)

Cette semaine, seul Jason Hines n'a pas pu se joindre à nous. Il a donc pris une exemption, puisqu'à ce stade de la compétition, il est impossible de prendre un repos à un demi-point. En conséquence de quoi les joueurs se sont retrouvés en nombre impair, et c'est François Couture qui a été forcé de prendre un repos, à un point donc.


Section D : résultats

  • Pas de surprise cette semaine, si ce n'est peut-être la victoire de Samuel Yergeau (1190) contre Sébastien Chabot (1259), malgré la différence de cote et d'expérience. Mais le résultat le plus important pour le tournoi est sans doute la nouvelle victoire de Martin Lescarbeau (1650) contre l'un de ses poursuivants immédiats, Laurent Foucreault (1533).

    #10 : L. Foucreault (1533)     [0-1]     M. Lescarbeau (1650)
    #11 : É. Dumont (1635)     [1-0]     K. Lacerte (1443)
    #12 : S. Stoyanova (1456)     [1-0]     P. Lê-Huu (1251)
    #13 : S. Yergeau (1190)     [1-0]     S. Chabot (1259)
    F. Couture (1156)     [1]     Repos non sollicité
    J. Hines (1412)     [0]     Exemption

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Section D : classement

  • Comme dans la section C, la section D est mené par un joueur à la cote parfaite jusqu'à présent, puisque Martin Lescarbeau a fait un sans-faute jusqu'ici et est rendu à 4 en 4. Cependant, ses deux poursuivants immédiats, Éric Dumont et Stel(l)a Stoyanova, vont mener un duel à distance pour le rattraper puisque tous deux ont déjà joué contre Martin. Puisqu'ils devraient s'affronter tous deux en dernière ronde, l'un des deux pourrait rattraper Martin si celui-ci perdait contre Kévin Lacerte.

    Le résultat final n'est donc pas encore coulé dans le béton. Suivez les résultats !

    • 4 sur 4 :
      • Martin Lescarbeau (1650) ;
    • 3 sur 4 :
      • Éric Dumont (1635) ;
      • Stela Stoyanova (1456) ;
    • 2 sur 4 :
      • Laurent Foucreault (1533) ;
      • Kevin Lacerte (1443) ;
      • François Couture (1156) ;
    • 1 sur 3 :
      • Jason Hines (1412) ;
    • 1 sur 4 :
      • Sébastien Chabot (1259) ;
      • Pascal Lê-Huu (1251) ;
      • Samuel Yergeau (1190) ;

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club (cliquez ici).

Section D : appariements prévus pour la ronde 5


#10 : M. Lescarbeau   BNBN    4,0/4    vs    K. Lacerte   BNBN    2,0/4
#11 : S. Stoyanova NBNB 3,0/4 vs É. Dumont NBNB 3,0/4
#12 : F. Couture NBN- 2,0/4 vs L. Foucreault BNBB 2,0/4
#13 : J. Hines NBN- 1,0/3 vs S. Yergeau BNBB 1,0/4
#14 : P. Lê-Huu NBNN 1,0/4 vs S. Chabot BNBN 1,0/4

Bien entendu, ces appariements ne valent que dans l'hypothèse où tous ces joueurs se présenteraient. Donc rien n'est certain car un joueur peut décider à la dernière minute (ou plus exactement, avant jeudi à 18 heures) de prendre un repos, ce qui pourrait modifier les appariements.


Section D : parties

  • *** Commentaire sur la partie 10 ***
  • *** Commentaire sur la partie 11 ***
  • *** Commentaire sur la partie 12 ***




À jeudi prochain pour la conclusion de notre tournoi !


--Arthur


[Event "Montcalm 4"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.02.04"]
[Round "4"]
[Board "1"]
[White "Cournoyer, Dominic"]
[Black "Plante, Réjean"]
[WhiteElo "1992"]
[BlackElo "2084"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "12"]
[MontcalmGameNumber "1646"]

1. c4 g6 2. Nc3 Bg7 3. Nf3 d6 4. g3 c5 5. d4 cxd4 6. Nxd4 Nc6 7. Nxc6 bxc6
8. Bg2 Bd7 9. O-O Qc8 10. Be3 Nf6 11. Qd2 h5 12. h4 Bh3 13. Rfd1 Bxg2 14.
Kxg2 Qa6 15. b3 Ng4 16. Bd4 Bh6 17. Qd3 O-O 18. Ne4 c5 19. Bb2 Qb7 20. Kg1
a5 21. Qc3 f6 22. Qf3 Rab8 23. Nc3 Qxf3 24. exf3 Ne5 25. Nd5 Rb7 26. f4 Nc6
27. Nc3 Nd4 28. Na4 e5 29. fxe5 fxe5 30. Kg2 Rbf7 31. Bxd4 exd4 32. f4 Bxf4
33. gxf4 Rxf4 34. Rf1 Rxh4 35. Rxf8+ Kxf8 36. Nb6 d3 37. Nd5 g5 38. Rd1 Rd4
39. Ne3 Kf7 40. Nf5 Rg4+ 41. Kh2 Kf6 42. Nxd6 Rd4 43. Nb7 d2 44. Nxc5 Kf5
45. Kg2 h4 46. Na4 Ke4 47. c5 Ke3 48. c6 Rd6
{Les noirs perdent au temps.} 1-0

[Event "Montcalm 4"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.02.04"]
[Round "4"]
[Board "2"]
[White "Lessard, Claude"]
[Black "Gaulin, Gaétan"]
[WhiteElo "2004"]
[BlackElo "2020"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "75"]
[MontcalmGameNumber "1647"]

1. Nf3 d5 2. d4 Nf6 3. Bf4 e6 4. e3 Bd6 5. Bg3 O-O 6. Bd3 c5 7. c3 Nc6 8.
Nbd2 Re8 9. Ne5 Ne7 10. Bb5 Rf8 11. Bd3 b6 12. O-O Bb7 13. f4 Ne4 14. Bh4
Qc7 15. g4 f5 16. Bxe7 Qxe7 17. gxf5 exf5 18. Nxe4 fxe4 19. Be2 cxd4 20.
cxd4 g5 21. Qe1 gxf4 22. exf4 Kh8 23. Kh1 Bxe5 24. fxe5 Rxf1+ 25. Bxf1 Rf8
26. Rc1 Rc8 27. Bh3 Rf8 28. Rc3 Rf7 29. Qc1 Qh4 30. e6 Re7 31. Qf1 Qh6 32.
Rg3 Bc8 33. Qg1 Re8 34. Bf5 Qf6 35. Bxh7 Bxe6 36. Bg6 Rf8 37. Bh5 Rg8 38.
Rxg8+
{Nulle.} 1/2-1/2

[Event "Montcalm 4"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.02.04"]
[Round "4"]
[Board "3"]
[White "Beaudoin, Stéphane"]
[Black "Fecteau, Martin"]
[WhiteElo "2153"]
[BlackElo "2006"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "63"]
[MontcalmGameNumber "1648"]

1. e4 e5 2. Bc4 Nf6 3. d3 Bc5 4. Nf3 d6 5. O-O O-O 6. c3 Nc6 7. Nbd2 Ne7 8.
Bb3 Ng6 9. Nc4 c6 10. Be3 b5 11. Ncd2 Bxe3 12. fxe3 Ng4 13. Qe2 Qb6 14. d4
c5 15. Bd5 Rb8 16. a4 a6 17. axb5 axb5 18. b4 Nf6 19. Nb3 c4 20. Na5 Nxd5
21. exd5 Bd7 22. Kh1 e4 23. Ng5 Rbe8 24. Qh5 h6 25. Nxf7 Rxf7 26. Rxf7 Kxf7
27. Rf1+ Kg8 28. Qxg6 Re7 29. Nc6 Bxc6 30. Qxd6 Rd7 31. Qxc6 Qxc6 32. dxc6
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 4"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.02.04"]
[Round "4"]
[Board "4"]
[White "Abran, David"]
[Black "Sarra-Bournet, Marc"]
[WhiteElo "1809"]
[BlackElo "1856"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "66"]
[MontcalmGameNumber "1644"]

1. g3 e5 2. Bg2 d5 3. d3 Nf6 4. Nf3 Nc6 5. O-O Be7 6. Nbd2 O-O 7. e4 Bg4 8.
h3 Be6 9. Ng5 Bc8 10. f4 exf4 11. gxf4 h6 12. Ngf3 dxe4 13. dxe4 Nh5 14.
Ne5 Ng3 15. Rf3 Nxe4 16. Rd3 Bc5+ 17. Kh2 Nd6 18. Ne4 Bb6 19. Nxd6 cxd6 20.
Rxd6 Qh4 21. Nf3 Qe7 22. a4 Bf5 23. Rd5 Rad8 24. Ra3 Be4 25. Rxd8 Rxd8 26.
Qe2 Re8 27. Rc3 Qd8 28. Ne5 Nxe5 29. Bxe4 Ng6 30. Qd3 Qh4 31. Bxb7 Qf2+ 32.
Bg2 Qg1+ 33. Kg3 Bf2+
0-1

[Event "Montcalm 4"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.02.04"]
[Round "4"]
[Board "5"]
[White "Garneau, Benoît"]
[Black "Dubé, Daniel"]
[WhiteElo "1809"]
[BlackElo "1960"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "95"]
[MontcalmGameNumber "1642"]

1. Nf3 d5 2. g3 Bg4 3. Bg2 Nd7 4. d4 c6 5. Nbd2 Ngf6 6. b3 e6 7. Bb2 Be7 8.
O-O h6 9. c4 O-O 10. Ne5 Bf5 11. Rc1 Bd6 12. c5 Bxe5 13. dxe5 Ng4 14. e4
dxe4 15. Nxe4 Ngxe5 16. Nd6 Bd3 17. Re1 f6 18. f4 Nxc5 19. fxe5 fxe5 20.
Rxc5 Qxd6 21. Rcxe5 Rad8 22. Qg4 Rf7 23. Qxe6 Qc7 24. Qg4 Qb6+ 25. Kh1 Qf2
26. Re8+ Rxe8 27. Rxe8+ Kh7 28. Be4+ Bxe4+ 29. Qxe4+ Rf5 30. Bd4 Qf1+ 31.
Bg1 h5 32. Re5 g6 33. Rxf5 gxf5 34. Qf4 Qb1 35. Qf2 Kg6 36. h4 Qe4+ 37. Qg2
Qg4 38. Bxa7 Qd1+ 39. Bg1 Kf6 40. Qf2 Qd5+ 41. Kh2 Ke5 42. Qe3+ Qe4 43.
Qxe4+ fxe4 44. Be3 Kd5 45. Kh3 c5 46. g4 hxg4+ 47. Kxg4 b5 48. h5
1-0

[Event "Montcalm 4"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.02.04"]
[Round "4"]
[Board "6"]
[White "Bahadi, Khalid"]
[Black "Lamontagne, Danny"]
[WhiteElo "1976"]
[BlackElo "1828"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "88"]
[MontcalmGameNumber "1645"]

1. e4 c5 2. Nf3 g6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nc6 5. Nc3 Bg7 6. Be3 Nf6 7. Be2 O-O
8. g4 d5 9. Nxc6 bxc6 10. e5 Ne4 11. f4 Nxc3 12. bxc3 f6 13. exf6 Bxf6 14.
Qd2 Bh4+ 15. Kf1 e5 16. Kg2 exf4 17. Bxf4 Qe7 18. Rhf1 Rxf4 19. Rxf4 Bg5
20. Raf1 Bxf4 21. Rxf4 Bb7 22. Bf3 Re8 23. Rb4 Ba6 24. Rf4 Bc4 25. a4 Qh4
26. Qf2 Qe7 27. h4 Qe5 28. Qd2 Qe3 29. Qxe3 Rxe3 30. Rf6 Rxc3 31. Rxc6 a6
32. Rc5 Bf1+ 33. Kxf1 Rxc5 34. Ke1 Rxc2 35. Bxd5+ Kg7 36. Bb7 a5 37. Bf3 h6
38. h5 g5 39. Bd1 Rb2 40. Be2 Kf6 41. Kd1 Rb4 42. Kc2 Rxa4 43. Kb3 Ra1 44.
Bd3 Rg1
0-1


[Event "Montcalm 4"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.02.04"]
[Round "4"]
[Board "8"]
[White "Ripoll, Arthur"]
[Black "Gingras, Philippe"]
[WhiteElo "1704"]
[BlackElo "1798"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "129"]
[MontcalmGameNumber "1643"]

1. e4 g6 2. d4 Bg7 3. f4 c6 4. Nf3 d5 5. e5 Bg4 6. h3 Bxf3 7. Qxf3 e6 8. c4 dxc4 9. Qc3 b5 10. Be2 Ne7 11. O-O Nd7 12. b3 cxb3 13. axb3 Nb6 14. Ba3 Nbd5 15. Qd2 a5 16. Bc5 O-O 17. Qd3 Re8 18. Nd2 Nb4 19. Qc3 Ned5 20. Qf3 Bf8 21. Ne4 f5 22. Nd6 Bxd6 23. Bxd6 Nc2 24. Rad1 Nce3 25. g4 Qh4 26. gxf5 gxf5 27. Kh2 Nxf1+ 28. Rxf1 Kh8 29. Qh5 Qxh5 30. Bxh5 Rg8 31. Bf7 Rg6 32. Bxg6 hxg6 33. Kg3 a4 34. bxa4 Rxa4 35. Rc1 Rc4 36. Ra1 {Les blancs proposent la nulle} Rxd4 37. Ra8+ Kg7 38. Ra7+ Kg8 39. Ra8+ Kf7 40. Rf8+ Kg7 41. Re8 b4 42. Kh4 Nxf4 43. Re7+ Kh6 44. Kg3 Nh5+ 45. Kf3 Rd3+ 46. Kg2 Kg5 47. Bxb4 Nf4+ 48. Kf2 Rxh3 49. Bd2 Rh2+ 50. Ke1 Kg4 51. Kd1 g5 52. Rc7 Rh1+ 53. Kc2 Ne2 54. Kd3 Nf4+ 55. Kc2 Rh2 56. Rxc6 Re2 57. Rc5 Nd5 58. Rc4+ Re4 59. Rxe4+ fxe4 60. Kb3 e3 61. Be1 Kf4 62. Kc4 Kxe5 63. Kd3 Kf4 64. Ke2 Ke4 65. Bg3 {Les blancs abandonnent.} 0-1







Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire