2014-12-14

Chronique de la ronde 5 du Montcalm III (saison 2014-2015)

Chronique de la ronde 5 du Montcalm III (saison 2014-2015)
  • Un autre tournoi s'achève, le dernier de l'année :

  • Menu :
  • Abandons
    Outre les abandons annoncés la semaine passéee, Jean Chevalier et Phillip May ont quitté le tournoi avant la dernière ronde. Voici donc la liste des abandons :
    • G. Lapierre (1949) ;
    • D. Pelletier (1358) ;
    • S. Chabot (1290) ;
    • P. May (1277) ;
    • J. Chevalier (1307) ;
    • C. Belzil (1333).

  • Résultats
    • Treize parties se sont disputées jeudi soir, pour un nombre de nulles très faible (seulement deux). Étonnamment, sur les six premiers échiquiers, aucun des résultats n'a respecté la logique de la cote ! Aux échiquiers 4 et 6, Marc Bergeron et Oliver May n'ont obtenu que la nulle face à André Bourassa et Dominic Genest, malgré des écarts de cote de plus de 250 points ! Aux échiquier 1, 2, 3 et 5, c'est à chaque fois le plus bas coté qui a gagné, et trois fois avec les noirs ! Voilà qui montre assurément les progrès effectués par certains joueurs, qui peuvent en remontrer aux autres !
      Sur les échiquiers inférieurs, en revanche, où l'on trouve des experts comme Réjean Plante, Daniel Bonneau et Dominic Cournoyer, peu habitués à ce genre de place, les plus haut cotés ont assuré, en l'emportant partout. Voilà qui peut rassurer ceux qui, désolés d'un mauvais tournoi, pouvaient commencer à douter d'eux-mêmes !

    • Les résultats sont aussi sur le site du club (cliquez ici).
    #1 : Y. Bluteau (1737)     [1-0]     J. Bleau (1914)
    #2 : D. Lamontagne (1893)     [0-1]     G. Boulianne (1782)
    #3 : P. Cummins (1793)     [0-1]     M. Sarra-Bournet (1737)
    #4 : A. Bourassa (1785)     [1/2-1/2]     M. Bergeron (2038)
    #5 : D. Dubé (1946)     [0-1]     É. Dumont (1702)
    #6 : D. Genest (1540)     [1/2-1/2]     O. May (1809)
    #7 : R. Plante (2074)     [1-0]     J.-F. Côté (1272)
    #8 : Y. Badeaux (1580)     [0-1]     D. Bonneau (1978)
    #9 : D. Cournoyer (1942)     [1-0]     S. Gagnon (1518)
    #10 : A. Ripoll (1816)     [1-0]     M. Leblanc-Legault (1454)
    #11 : V. Oliver (1694)     [1-0]     L. Bernatchez (1415)
    #12 : F. Thériault (1595)     [1-0]     P. Lê-Huu (1356)
    #13 : J. Hines (1328)     [0-1]     L. Foucreault (1557)
    V. Calafateanu (1611)     [1]     Repos non sollicité



  • Classement
    • Au classement final, c'est Yvon Bluteau qui remporte le tournoi en solitaire, avec la marque quasi parfaite de 4,5 sur 5 (le seul demi-point qui manque est en fait un repos pris à la ronde deux !). Trois joueurs (John Bleau, Gabriel Boulianne et Marc Sarra-Bournet) partagent la deuxième marche du podium avec 4 sur 5, et Éric Dumont finit avec 3,5 en 5. C'est dire que certains étaient très en forme pour ce tournoi !

    • Les résultats sont sur le site du club (cliquez ici).
      • 4,5 sur 5 :
        • Yvon Bluteau (1737) ;
      • 4 sur 5 :
        • John Bleau (1914) ;
        • Gabriel Boulianne (1782) ;
        • Marc Sarra-Bournet (1737) ;
      • 3,5 sur 5 :
        • Eric Dumont (1702) ;
      • 3 sur 4 :
        • André Bourassa (1785) ;
      • 3 sur 5 :
        • Réjean Plante (2074) ;
        • Marc Bergeron (2038) ;
        • Daniel Bonneau (1978) ;
        • Dominic Cournoyer (1942) ;
        • Danny Lamontagne (1893) ;
        • Oliver May (1809) ;
        • Paul Cummins (1793) ;
        • Dominic Genest (1540) ;
      • 2,5 sur 5 :
        • Daniel Dubé (1946) ;
        • Arthur Ripoll (1816) ;
        • Vance Oliver (1694) ;
        • Francis Thériault (1595) ;
        • Jean-François Côté (1272) ;
      • 2 sur 4 :
        • Gaétan Lapierre (1949) ;
      • 2 sur 5 :
        • Yan Badeaux (1580) ;
        • Laurent Foucreault (1557) ;
        • Stéphane Gagnon (1518) ;
        • Mathieu Leblanc-Legault (1454) ;
      • 1,5 sur 4 :
        • Daniel Pelletier (1358) ;
        • Sébastien Chabot (1290) ;
        • Phillip May (1277) ;
      • 1,5 sur 5 :
        • Lucas Bernatchez (1415) ;
        • Pascal Lê-Huu (1356) ;
      • 1 sur 4 :
        • Vlad Calafateanu (1611) ;
        • Jean Chevalier (1307) ;
      • 0,5 sur 4 :
        • Claude Belzil (1333) ;
      • 0,5 sur 5 :
        • Jason Hines (1328) ;

  • Parties
    • Au premier échiquier, comme prévu, John Bleau, le meneur incontesté avec 4 points sur 4, affrontait avec les noirs son poursuivant immédiat, Yvon Bluteau.
      Si l'ouverture n'a pas vraiment permis de départager les deux joueurs, c'est Yvon qui a gagné peu à peu l'avantage autour du 20e coup grâce à une meilleure coordination de ses tours. Après 23. Td7, les noirs se sont retrouvés cantonnés à un jeu passif, et malgré l'ouverture des lignes, le cavalier d'Yvon semblait plus actif que le fou de John.
      De fait, pressé par la menace de ce cavalier, John a commis au 28e coup une grosse gaffe par 28...Tb5? . Yvon n'a alors pas laissé passer 29. Cxe6+ et prenait ainsi un gros avantage. Au coup suivant, cependant, sur 29...Rf6, 30. Cd8 (gagnant le pion f7) était très fort et aurait clos le débat (Yvon jouera ce même coup au 35e coup, mais John avait alors 35...Fe7, qui sauvait le pion).
      30. Cd4 permettait cependant à John de survivre, mais le pion supplémentaire d'Yvon était trop fort, et lui a finalement permis de l'emporter.
      (J'ai transcrit ici tous les coups que j'avais sur la feuille, mais je pense qu'il en manque. Néanmoins, dans la position finale que j'ai, les noirs sont bel et bien perdus.)

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Bluteau-Bleau




    • Décidément, le gambit Smith-Morra de la sicilienne est vraiment très à la mode au Montcalm depuis, me semble-t-il, que je l'ai ressorti pour affronter, sans succès, André Bourassa (cliquez ici pour voir la partie avec ses commentaires ou pour voir la partie seule), imité ensuite par Paul Cummins, qui l'a joué en trois occasions, mais avec succès. Je dois à présent avouer que j'en ai eu l'idée en regardant une partie de Gilles Angers contre André (cliquez ici pour la voir), mais Gilles était, apparemment, plus doué que moi...
      Bref, tout ça pour dire qu'au deuxième échiquier, c'est encore le gambit Smith-Morra que Danny Lamontagne a choisi contre Gabriel Boulianne.
      La partie est restée équilibrée jusqu'au 16e coup, moment que Danny a choisi pour lancer une attaque contre le roque adverse : 17. Cg5 est déjà fautif, puisqu'il cède le pion e5 après 17...Fxg5, mais Danny a aggravé sa situation par 18. Dh5??, qui cède une pièce en échange d'un échec ne menant nulle part. Pire : après que Danny a eu récupéré deux pions pour la pièce, ce sont les tours de Gabriel qui se sont activées pour menacer le roque adverse ! Au 26e coup, Danny a dû rendre les armes dans une position désespérée.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Lamontagne-Boulianne




    • Au troisième échiquier, Paul Cummins avait les pièces blanches contre Marc Sarra-Bournet, et lui a joué une italienne Gioco Piano (« jeu lent » en italien). Au 7e coup, Marc s'est emparé d'un pion par 7...Cxe4, en échange de quoi Paul aurait dû avoir des compensations, ce qui n'a pas vraiment été le cas. Il me semble que l'erreur de Paul est d'avoir autorisé 9...d5, qui permet aux noirs d'avoir une très bonne position, et de roquer sans crainte en gardant le pion.
      Quoi qu'il en soit, passé le 10e coup et le roque noir, Marc avait un avantage sensible, mais s'est embarqué dans des complications inutiles au 21e coup : en effet, pour défendre le cavalier f5, il était beaucoup plus simple de jouer 21...Dc7, au lieu de 21...Fd3?, qui aurait dû donner la pièce à Paul après 22. Cf2 g5 23. Dd2 Fc4 24. Cg4! (et non 24. Dc2, comme l'a joué Paul). Ce coup très fort menace le pion f6 et permet de mettre une forte pression sur la colonne e.
      Dans la partie, cependant, après 24. Dc2 Dd7, il était trop tard pour jouer 25. Cg4 : l'avantage s'était envolé. Revenue à l'équilibre, la partie a continué, et Marc a fait le bon choix en échangeant les tours au 27e coup, car son pion supplémentaire lui a conféré un grand avantage, mais après l'échange des dames au 30e coup, on tombait dans une finale de fous de couleur opposée, théoriquement nulle, malgré les deux pions d'avance de Marc.
      C'est alors que Paul a joué le fautif 37. h4??, avec l'idée d'aller manger les pions de la colonne 'h'... sauf que, après 38. Re3 Fc4, Paul s'est rendu compte que Marc pouvait menacer le pion g2. Marc tenait alors une position bien meilleure, mais encore fallait-il pouvoir percer : ç'a été chose faite avec l'excellent sacrifice de fou 52...Fg4, qui ouvre au monarque noir la case e4 et le chemin de la victoire.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Cummins -- Sarra-Bournet




    • Au quatrième échiquier, André Bourassa affrontait Marc Bergeron. Au 12e coup, André a fort précisément sacrifié une pièce pour deux pions par 12. Fxh7+. Mais ce sacrifice n'était que provisoire, car le fou de cases noires de Marc est en fait condamné.
      Marc a alors commis une belle erreur par 13...Ce4, car André n'avait plus qu'à échanger en e4 pour avoir une attaque dévastatrice contre le roque noir, sans que le fou de cases noires de Marc soit pour autant libéré. En effet, après 14. Fxe4 dxe4 15. Dxe4, la tentative de libérer ce fou par 15...Fxc5?? se serait heurtée à un mat en cinq !
      Marc l'a vu et a joué le meilleur coup, 15...f6, décision courageuse car son roi se trouve plus que jamais exposé, et le fou de cases noires est toujours prisonnier (17...Fxc5? échou sur 18. Dh5+ Rg8 19. Fxc5).
      Puis, coup de théâtre extraordinaire : quelques coups plus tard, alors que les noirs n'avaient plus de roque et allaient perdre une pièce, la nulle a été conclue !
      Un résultat difficile à croire...

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Bourassa-Bergeron




    • Dubé-Dumont




    • Au sixième échiquier, Dominic Genest faisait face à Oliver May. L'ouverture, une anglaise qui a pris la forme d'une sicilienne dragon inversé, a donné lieu à un combat équilibré.
      Mais voyant que Dominic prenait peu à peu l'avantage à partir du 30e coup, Oliver a joué son va-tout et a sacrifié au 32e coup son cavalier pour trois pions. Cet échange, en apparence équilibré, ne faisait en fait que renforcer l'avantage blanc, car Dominic disposait alors du très fort 35. Td7!, visant la case f7.
      Dominic a préféré cependant jouer les échanges et s'est retrouvé dans une position égale.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Genest-May




    • À l'échiquier 7, Dominic Cournoyer a joué son anglaise favorite à Stéphane Gagnon. Toute la partie s'est jouée au 17e coup noir : si 17...Tad8 aurait donné aux noirs un gros avantage, 17...Fc5 les a au contraire perdus. Dominic s'est dès lors montré implacable, et Stéphane a dû rendre les armes après une très belle résistance.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Cournoyer-Gagnon




    • Joue-la mieux que moi !



      Les noirs viennent de replacer leur tour en d8, pour bloquer le pion. Quel est le meilleur coup pour les blancs ?
      [Indice : ce n'est pas 27. Tcd1, le coup de la partie.]


      Au 10e échiquier, enfin, j'affrontais Mathieu Leblanc-Legault, qui m'a opposé la défense Caro-Kann. Si au début de la partie, Mathieu a très bien joué, il semble qu'à partir du 20e coup, la présence de mon fou en g5 ait commencé à lui peser, si bien qu'il a choisi un plan curieux pour pousser f6 et lancer ses tours contre mon roque : 21...Df8? suivi de 22...f6. Le résultat s'est révélé contraire aux attentes noires, cependant, puisque au terme de la manœuvre, le roi n'avait plus guère de protection, que les tours n'étaient pas coordonnées et que la dame occupait une mauvaise place. La seule chance pour les noirs de s'en sortir aurait été de placer assez tôt leur seule tour active sur la colonne 'd' (par exemple, par 25...Td7), au lieu de quoi Mathieu l'a laissée trop longtemps sur la colonne 'c', me permettant de doubler les tours pour donner l'assaut.

      (Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript peuvent cliquer ici pour la voir sur QuébecÉchecs.)

      Ripoll -- Leblanc-Legault








Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter à tous un joyeux temps des fêtes ! N'oubliez pas que notre club rouvrira ses portes le huit janvier pour le Montcalm IV, tournoi à rotation (accompagné d'un petit tournoi suisse, comme de coutume), et que le lendemain, le 9 janvier, commencera le championnat ouvert du club Montcalm ! Venez nombreux !


--Arthur


[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.12.11"]
[Round "5"]
[White "Bluteau, Yvon"]
[Black "Bleau, John"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1737"]
[BlackElo "1914"]

1. Nf3 d5 2. c4 d4 3. e3 Nc6 4. d3 g6 5. exd4 Nxd4 6. Nxd4 Qxd4 7. Nc3 c6
8. Be3 Qd8 9. Be2 Bg7 10. O-O Nh6 11. Bxh6 Bxh6 12. d4 O-O 13. d5 cxd5 14.
Qxd5 Qb6 15. b3 Rd8 16. Qe4 Qe6 17. Rad1 Re8 18. Bf3 Qxe4 19. Bxe4 Rb8 20.
Rd3 b6 21. Rfd1 Bb7 22. Bxb7 Rxb7 23. Rd7 Reb8 24. Kf1 e6 25. Ne4 Kg7 26.
c5 bxc5 27. Nxc5 Rxd7 28. Rxd7 Rb5 29. Nxe6+ Kf6 30. Nd4 Ra5 31. a4 Bf8 32.
Rd8 Be7 33. Rd7 Bc5 34. Nc6 Ra6 35. Nd8 Be7 36. Rd3 Bxd8 37. Rxd8 Rb6 38.
Rd3 h5 39. Ke2 Ke6 40. Kd2 f6 41. Kc3 a5 42. Rd4 Ke5 43. f4+ Ke6 44. b4
Rc6+ 45. Rc4 axb4+ 46. Kxb4 Rb6+ 47. Kc3 Rb1 48. a5 Kd5 49. Ra4 Rc1+ 50.
Kd2 Rc7 51. a6 Ra7 52. Kd3 h4 53. Ke3 f5 54. Kd3 Kc5 55. Ra2 Rd7+ 56. Kc3
Ra7 57. Ra5+ Kb6 58. Kb4 Kc6 59. Re5 Kd6 60. Kb5 Rc7 61. Re2 Rc5+
1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.12.11"]
[Round "5"]
[White "Lamontagne, Danny"]
[Black "Boulianne, Gabriel"]
[Result "0-1"]
[WhiteElo "1893"]
[BlackElo "1782"]

1. e4 c5 2. d4 cxd4 3. c3 dxc3 4. Nxc3 e6 5. Nf3 a6 6. Bf4 b5 7. Bd3 Bb7 8. O-O Nf6 9. Qe2 Be7 10. Rac1 O-O 11. Rfd1 b4 12. Na4 Qa5 13. b3 Nc6 14. Nb2 d5 15. e5 Nd7 16. Bb1 Rfc8 17. Ng5 Bxg5 18. Qh5 Bxf4 19. Qxh7+ Kf8 20. Nc4 Qc7 21. Qh8+ Ke7 22. Qxg7 Rg8 23. Qh7 Rh8 24. Qd3 Bxh2+ 25. Kf1 Bxe5 26. Ne3 0-1

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.12.11"]
[Round "5"]
[White "Cummins, Paul"]
[Black "Sarra-Bournet, Marc"]
[WhiteElo "1793"]
[BlackElo "1737"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "118"]

1. e4 e5 2. Nf3 Nc6 3. Bc4 Bc5 4. c3 Nf6 5. d4 exd4 6. cxd4 Bb4+ 7. Nc3 Nxe4 8.
O-O Bxc3 9. bxc3 d5 10. Bb5 O-O 11. Bxc6 bxc6 12. Ba3 Re8 13. Qc1 Bg4 14. Ne5
Be2 15. Re1 Bb5 16. f3 Nd6 17. Qf4 f6 18. Ng4 Re7 19. Qg3 Rxe1+ 20. Rxe1 Nf5 21.
Qf4 Bd3 22. Nf2 g5 23. Qd2 Bc4 24. Qc2 Qd7 25. Ng4 Kg7 26. Qd2 Re8 27. Rxe8 Qxe8
28. Kf2 h5 29. Ne3 Nxe3 30. Qxe3 Qxe3+ 31. Kxe3 Kf7 32. Bb4 Bxa2 33. Ba5 Ke6 34.
Bxc7 Kd7 35. Ba5 Bb3 36. Kd3 f5 37. h4 gxh4 38. Ke3 Bc4 39. Kf2 f4 40. Bb4 Bd3
41. Ke1 Ke6 42. Ba5 Kd7 43. Kf2 Bf5 44. Bb4 h3 45. gxh3 Bxh3 46. Ba3 Ke6 47. Kg1
a5 48. Kf2 a4 49. Ke2 Kf5 50. Kf2 Ke6 51. Bc1 Kf5 52. Ba3 Bg4 53. Be7 h4 54. Ba3
Bxf3+ 55. Kxf3 h3 56. Bc1 h2 57. Kg2 Ke4 58. Kxh2 Kd3 59. Ba3 Ke2
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.12.11"]
[Round "5"]
[White "Bourassa, André"]
[Black "Bergeron, Marc"]
[Result "1/2-1/2"]
[WhiteElo "1785"]
[BlackElo "2038"]

1. d4 {0} Nf6 {0} 2. c4 e6 3. Nc3 Bb4 4. Qc2 O-O 5. e4 d5 6. cxd5 exd5 7. e5 Ne4 8. Nf3 c5 9. Be3 Qa5 10. dxc5 Nc6 11. Bd3 Nxc3 12. Bxh7+ Kh8 13. O-O Ne4 14. Bxe4 dxe4 15. Qxe4 f6 16. exf6 gxf6 17. Qg6 Qc7 18. Qh6+ Kg8 19. a3 1/2-1/2

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.12.11"]
[Round "5"]
[White "Dubé, Daniel"]
[Black "Dumont, Eric"]
[Result "0-1"]
[WhiteElo "1947"]
[BlackElo "1702"]

1. e4 c6 2. Nf3 d5 3. exd5 cxd5 4. Ne5 Nf6 5. d4 e6 6. Bb5+ Bd7 7. Nxd7 Nbxd7 8. O-O Bd6 9. Nd2 Qb6 10. c4 Qxd4 11. h3 O-O 12. cxd5 Qxd5 13. Bxd7 Nxd7 14. Nf3 Nf6 15. Qa4 Qe4 16. Qb3 Qb4 17. Qe3 Rfd8 18. Bd2 Qe4 19. Qb3 b6 20. Bg5 Qf5 21. a4 Bc5 22. Rfd1 Bxf2+ 23. Kh1 Rxd1+ 24. Rxd1 h6 25. Bxf6 Qxf6 26. Qc2 Bg3 27. Qd2 Rc8 28. Nd4 Rd8 29. Qd3 Be5 30. Rf1 Rxd4 31. Rxf6 Rxd3 32. Rf1 Bxb2 0-1

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.12.11"]
[Round "5"]
[White "Genest, Dominic"]
[Black "May, Oliver"]
[Result "1/2-1/2"]
[WhiteElo "1540"]
[BlackElo "1809"]

1. c4 e5 2. Nc3 Nf6 3. g3 d5 4. cxd5 Nxd5 5. Bg2 Nxc3 6. bxc3 Bc5 7. e3 O-O 8. d4 exd4 9. cxd4 Bb6 10. Ne2 c6 11. O-O Bg4 12. Bb2 Re8 13. Re1 Ba5 14. Rf1 Qb6 15. Qc2 Na6 16. Bc3 Bxe2 17. Bxa5 Qxa5 18. Qxe2 Re6 19. Rfc1 Rb8 20. Rab1 h5 21. Qd3 Rf6 22. a3 h4 23. g4 Qg5 24. h3 Rd6 25. f4 Qa5 26. g5 Qd8 27. Bf3 Nc7 28. Qb3 Qe8 29. Rc5 Re6 30. Re5 Rxe5 31. dxe5 Ne6 32. Rd1 Nxg5 33. fxg5 Qxe5 34. Bg4 Qxg5 35. e4 Qc5+ 36. Kf1 Qb5+ 37. Qxb5 cxb5 38. Ke2 g6 39. Rd7 a6 40. Rc7 b6 41. Rc8+ Rxc8 42. Bxc8 a5 43. Kd3 Kg7 44. Bd7 b4 45. axb4 axb4 46. Kc4 Kf6 47. Kxb4 Ke5 48. Bc6 f5 49. exf5 gxf5 50. Kb5 Kd4 51. Kxb6 f4 52. Kb5 Ke3 53. Kc4 f3 54. Bxf3 Kxf3 55. Kd3 Kg3 56. Ke3 Kg2 57. Ke2 Kxh3 58. Kf3 Kh2 59. Kf2 h3 60. Kf1 Kh1 61. Kf2 h2 62. Kf1 1/2-1/2

[Event "Montcalm 3"]
[Site "Club d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.12.11"]
[Round "5"]
[White "Cournoyer, Dominic"]
[Black "Gagnon, Stéphane"]
[Result "1-0"]
[WhiteElo "1942"]
[BlackElo "1518"]

1. c4 Nc6 2. Nf3 Nf6 3. Nc3 d5 4. cxd5 Nxd5 5. g3 Nb6 6. d4 Bg4 7. Bg2 e6
8. O-O Be7 9. Bf4 O-O 10. Rc1 f6 11. Nb5 Nd5 12. Bd2 f5 13. Ne5 Nxe5 14.
dxe5 c6 15. Nd4 f4 16. f3 Qb6 17. Bxf4 Bc5 18. Rxc5 Qxc5 19. fxg4 Nxf4 20.
gxf4 Rad8 21. e3 g5 22. Qb3 gxf4 23. Nxe6 Qxe3+ 24. Qxe3 fxe3 25. Rxf8+
Rxf8 26. Nxf8 e2 27. Kf2 Kxf8 28. Be4 h6 29. Kxe2 Ke7 30. Bf5 c5 31. Ke3 b6
32. h4 Kf7 33. Ke4 Kg7 34. Kd5 Kf7 35. Kd6
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm 3 (suisse) 2014"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2014.12.11"]
[Round "5"]
[White "Ripoll, Arthur"]
[Black "Leblanc-Legault, Mathieu"]
[WhiteElo "1816"]
[BlackElo "14"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "67"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 Bf5 4. h4 h5 5. Bg5 Qc7 6. Bd3 Bxd3 7. Qxd3 e6 8.
c4 Nd7 9. Nc3 dxc4 10. Qxc4 Ne7 11. Nge2 Nb6 12. Qd3 Rc8 13. Rc1 Nf5 14.
Ng3 Nxg3 15. Qxg3 Bb4 16. O-O Bxc3 17. Qxc3 Nd5 18. Qf3 Qb6 19. Rfd1 Rc7
20. Rd2 Qb4 21. a3 Qf8 22. b4 f6 23. exf6 gxf6 24. Bf4 Nxf4 25. Qxf4 Rc8
26. d5 e5 27. Qf5 Rd8 28. Rcd1 cxd5 29. Rxd5 Rxd5 30. Rxd5 Qg8 31. Qd7+ Kf8
32. Rc5 Qf7 33. Rc8+ Kg7 34. Qxf7+
{Les noirs abandonnent.} 1-0



Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire