2017-01-16

Chronique de la ronde 1 du Montcalm IV
(saison 2016-2017)

Chronique de la ronde 1 du Montcalm IV (rotation) (saison 2016-2017)

Jeudi 12 janvier 2017


Après la trêve des confiseurs, notre Montcalm a repris ses activités par deux tournois extra-ordinaires, le tournoi de Blitz, qui s'est déroulé dans nos locaux le jeudi 5 janvier, et le Championnat Ouvert du club, qui s'est tenu du 6 au 8 janvier. Une belle manière de commencer l'année, que je vous souhaite par ailleurs excellente.

Cette semaine, donc, retour à la normale avec le début d'un tournoi ordinaire, le quatrième de l'année. Ce Montcalm IV était prévu pour être un rotation. Malheureusement, le nombre de joueurs inscrits ne nous a pas permis de faire plus d'une section à rotation. La bonne nouvelle, c'est qu'ainsi tous pourront nous rejoindre. Venez donc, si le cœ vous en dit : la section B comprenant des joueurs dont la cote va de 1917 à 1232, vous trouverez nécessairement joueur à votre force.



Menu




Section A


Joueurs inscrits

La section A est celle du Maître, des aspirants Maîtres et des experts, le dernier promu dans cette catégorie étant Marc Paré, qui vient tout juste de franchir la barre des 2000 grâce à son excellente performance au Montcalm Ouvert (2e ex æquo) :

  • Réjean Tremblay (2252)
  • Claude Lessard (2174)
  • Stéphane Beaudoin (2105)
  • Marc Paré (2055)
  • Bertrand Auger (2008)
  • Dominic Cournoyer (1923)


Résultats

  • Ronde d'observation cette semaine, avec deux nulles et une victoire.

#1 : R. Tremblay (2252) [1/2-1/2] C. Lessard (2174)
#2 : D. Cournoyer (1923) [1-0] M. Paré (2055)
#3 : S. Beaudoin (2105) [1/2-1/2] B. Auger (2008)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Classement

    • 1 sur 1 :
      • Dominic Cournoyer (1923)
    • 0,5 sur 1 :
      • Réjean Tremblay (2252)
      • Claude Lessard (2174)
      • Stéphane Beaudoin (2105)
      • Bertrand Auger (2008)
    • 0 sur 1 :
      • Marc Paré (2055)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].

Appariements prévus pour la ronde 2


#1 : C. Lessard N 0.5/1 vs D. Cournoyer B 1/1
#2 : S. Beaudoin B 0.5/1 vs R. Tremblay B 0.5/1
#3 : B. Auger N 0.5/1 vs M. Paré N 0/1


Parties

Nulle rapide au premier échiquier entre Réjean Tremblay et Claude Lessard.


Tremblay (Réjean) - Lessard

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)




Au second échiquier, la partie entre Dominic Cournoyer et Marc Paré a donné lieu à un combat très intéressant, où l'échiquier est longtemps resté garni de pièces s'affrontant à distance. La position est ainsi longtemps restée égale. C'est Marc, cependant, qui commettra la première erreur en poussant b5 (15...b5) : ce coup, à l'apparence bien innoffensive, permettait en fait à Dominic d'ouvrir la colonne 'c' après 16. Cxe4 Cxe4, et de préparer le saut du cavalier en c5 après 17. Cb3.

L'avantage de Dominic s'est encore accru après 17...De6, car ce coup a permis aux blancs de faire pénétrer leur tour sur la 7e rangée par 18. Tc7.

Concrétiser cet avantage était loin d'être simple, néanmoins : si l'ordinateur recommande de garder la colonne ouverte par 19...Tc6, Dominic a préféré utiliser la grande diagonale noire par 20. Dd4. Marc aurait pu alors répliquer par 20...Cf6, mais il a choisi le moins bon 20...f6?, qui faisait que Dominic gardait son avantage... à condition, toutefois de trouver le fort 21. Cc5. Au lieu de cela, le coup du texte, 21. Fxe4, permettait à Marc d'égaliser, ou presque (21...Dxe4 était plus fort que 21...dxe4, mais l'avantage des blancs restait de toutes façons faible).

Dans les coups qui ont suivi, Dominic a gardé son léger avantage, mais Marc, semble-t-il, avait les moyens de résister. Au 24e coup, néanmoins, ce dernier a commis une erreur fatale en éloignant sa dame de la défense, ce dont Dominic a aussitôt profité :

Joue-la comme Dominic !
(Position après 25...Db3)
Les blancs jouent et gagnent.

Cliquez sur le bouton pour voir la solution.




Cournoyer - Paré

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)




Au troisième échiquier, Stéphane Beaudoin avait les blancs contre Bertrand Auger et dû, comme il l'anticipait, affronter une française.

Cette défense n'a pas du tout mis Stéphane en difficulté, qui a eu pendant la première moitié de la partie, non pas un net avantage, mais un petit plus, lui permettant de mettre le camp des noirs sous pression. Cependant, on connaît la patience de Bertrand et son goût pour le jeu positionnel. On pouvait donc s'attendre à ce qu'il oppose une résistance solide.

Le tour de la partie, néanmoins, a changé au 25e coup, où 25...c4? (au lieu de 25...Da6) offrait aux blancs un pion gratis par le simple 26. Txb7. Cet avantage, cependant, a été de courte durée, car trois coups plus tard, Stéphane a échangé sa tour infiltrée contre un fou par 28. Txe7, ce qu'il n'était pas obligé de faire (28. Tc7 était le meilleur coup).

Les compteurs étaient alors remis à zéro et même, quelques coups plus tard, c'est Bertrand qui aurait pris l'avantage s'il avait pris en a2 de la dame (30...Dxa2) et non de la tour (30...Txa2). Une gaffe ne venant en général jamais seule, le coup 31...Ce7 redonnait au coup d'après l'avantage à Stéphane, qui aurait pu placer 32. Te1! . Au demi-coup suivant, c'est Bertrand qui s'est emparé de la colonne ouverte par 32...Te2.

Une fois passée cette séquence quelque peu mouvementée, le jeu a tourné autour du pion d6 : Bertrand avait certes réussi à le bloquer efficacement, mais il semblait que ses pièces étaient un peu trop occupées à cette tâche pour véritablement contre-attaquer. La machine envisage cependant le recul de la tour en e8 (39...Te8), pour ensuite forcer l'échange des dames, récupérer le pion d6 et profiter de la qualité d'avance. Ce plan aurait certes été très avantageux pour les noirs, mais je soupçonne que la fin de la partie a dû être marquée par un Zeitnot important, ce qui explique que les joueurs aient préféré s'entendre pour la nulle dans une position équilibrée.


Beaudoin - Auger

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)





Section B


Joueurs inscrits

Quatorze joueurs sont inscrits dans la section B :

  • Danny Lamontagne (1917)
  • Dominic Dubé (1898)
  • Marc Sarra-Bournet (1860)
  • David Abran (1856)
  • Daniel Dubé (1838)
  • Paul Cummins (1735)
  • Arthur Ripoll (1722)
  • Charles Tremblay (1715)
  • Éric Dumont (1712)
  • Kevin Lacerte (1551)
  • Stella Stoyanova (1533)
  • Jean-Yves Fillion (1324)
  • Sébastien Chabot (1241)
  • Pascal Lê-Huu (1232)


Repos et exemptions
(aussi appelés « byes » en anglais)

L'auteur de ces lignes ayant sollicité un repos pour la première ronde, les joueurs se sont retrouvés au nombre de 13. Ce nombre n'est pas le préféré des joueurs d'échecs, non pas parce qu'ils souffrent de triskaïdékaphobie (laquelle aurait pu être doublée d'une paraskevidékatriaphobie à cause de la date du lendemain), mais parce que c'est un nombre impair. Or il faut être deux pour jouer. Tout ça pour dire que notre arbitre a dû donner un repos non sollicité cette semaine, et que c'est Sébastien Chabot (1241) qui s'y est collé.


Résultats

  • Charles Tremblay est décidément en pleine forme et justifie pleinement son nouvel indice de cote (.17) acquis au Montcalm Ouvert en arrachant à l'expert Danny Lamontagne le demi-point, grâce à un retournement de situation spectaculaire (voir ci-dessous).

  • Rien à signaler, par ailleurs, sur les autres échiquiers.

#4 : D. Lamontagne (1917) [1/2-1/2] C. Tremblay (1715)
#5 : É. Dumont (1712) [0-1] Dom. Dubé (1898)
#6 : M. Sarra-Bournet (1860) [1-0] K. Lacerte (1551)
#7 : S. Stoyanova (1533) [0-1] D. Abran (1856)
#8 : Dan. Dubé (1838) [1-0] J.-Y. Fillion (1324)
#9 : P. Lê-Huu (1232) [0-1] P. Cummins (1735)
S. Chabot (1241) [1] Repos non sollicité
A. Ripoll (1722) [1/2] Repos sollicité

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Classement

    • 1 sur 1 :
      • Dominic Dubé (1898)
      • Marc Sarra-Bournet (1860)
      • David Abran (1856)
      • Daniel Dubé (1838)
      • Paul Cummins (1735)
      • Sébastien Chabot (1241)
    • 0,5 sur 1 :
      • Danny Lamontagne (1917)
      • Arthur Ripoll (1722)
      • Charles Tremblay (1715)
    • 0 sur 1 :
      • Éric Dumont (1712)
      • Kevin Lacerte (1551)
      • Stella Stoyanova (1533)
      • Jean-Yves Fillion (1324)
      • Pascal Lê-Huu (1232)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Appariements prévus pour la ronde 2


#4 : Dom. Dubé N 1/1 vs Dan. Dubé B 1/1
#5 : P. Cummins N 1/1 vs M. Sarra-Bournet B 1/1
#6 : D. Abran N 1/1 vs S. Chabot 1/1


Arbitre

Notes de l'arbitre
sur les appariements


L'arbitre accepte toutes les inscriptions sur place avant 18h15 jeudi le 19 janvier 2017 et ce peu importe la cote du joueur.

Les nouveaux inscrits débuteront la section système suisse avec un "bye" de 0.5 point pour la première ronde.



Gaétan Lapierre, arbitre, le 13 janvier 2017  00h20 a.m.
(418) 688-0961 (rés./avec répondeur)(Avant 18h00 le jeudi)



Parties

Au quatrième échiquier, Danny Lamontagne a répliqué à la sicilienne de Charles Tremblay non pas par son gambit Mora habituel, mais par la sicilienne Alapine (2. c3). Ironiquement, cependant, c'est Charles lui-même qui, par 2...Cc6 et 3...cxd5, a fait basculer la partie dans le gambit Mora, et même dans sa variante la plus avantageuse, puisque les blancs avaient au quatrième coup le centre sans avoir perdu de pion.

Danny a ensuite su efficacement exploiter cet avantage, pour acquérir au 17e coup un bel avantage grâce à 17. b4 Ccd7? (mieux valait 17...Fxd5 18. bxc5 dxc5) 18. Cac6. Danny possédait alors un avantage équivalent à une pièce environ, qu'il avait encore plus que doublé une dizaine de coups plus tard : au 28e coup, l'avantage blanc était écrasant, et il suffisait à Danny de jouer 29. Cd4 pour l'emporter sans trop de peine.

Hélas ! posséder une position trop avantageuse crée parfois de coupables relâchements, et c'est ce qui est arrivé à Danny, semble-t-il. Dans un premier temps, son avantage s'est considérablement réduit après 29. Cg3?, même s'il restait largement suffisant pour gagner. Ensuite, les coups suivants ont permis à Charles, qui a su alors montrer un jeu de pièces très actif, de reprendre une bonne initiative et de créer des menaces. Et de fait, au 34e coup, Charles a saisi sa chance après 34. f4? pour se ruer sur le roi adverse par 34...Txf2! .

Ce coup massue est en réalité plus spectaculaire qu'efficace car il ne suffit pas, à lui seul, pour renverser la table. Cependant, il est psychologiquement fort, car il permet aux noirs d'attirer le roi blanc vers leurs pièces et met soudain les blancs sur la défensive. C'est peut-être (outre un possible manque de temps) ce qui explique que Danny ait alors commis une erreur en défense : après 36. Dc4+, il fallait jouer 37. Rd2 pour empêcher l'échec perpétuel. Les blancs seraient alors restés avec une pièce de plus. Le choix de Danny, cependant, 37. Rd1, menait à la nulle, et c'est ainsi que la partie que la partie s'est conclue.


Lamontagne - Tremblay (Charles)

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)




Au cinquième échiquier, Éric Dumont a recouru à son habituel système de Londres contre Dominic Dubé. Ce dernier a joué la symétrie, et le jeu a en conséquence longtemps été égal.

Les choses ont commencé à se compliquer autour du 20e coup, quand Dominic a imprudemment poussé 21...d4 : Éric aurait alors pu jouer le fantastique 22. Cxf7 en jouant sur la forte menace qu'il exerçait, directement ou indirectement, sur les deux tours noires de la huitième rangée. La partie a pris cependant un autre tour et c'est un coup symétrique, 24. Fxe6 après 23...Fxe3, qui a occasionné à Éric une première perte, celle du pion f2 après 25. Dxe6.

C'est sans doute cette perte, même légère, qui a dissuadé Éric de suivre la ligne que l'ordinateur préconise de son côté, celle de la liquidation en c8 (26. Txc8+ Txc8 27. Txc8+ Dxc8 28. Dd4), car quand on a un retard matériel, même léger, on évite généralement d'échanger. Le coup 26. Cc4 privilégié par Éric ne s'est toutefois pas révélé très heureux pour lui, puisqu'il a permis à Dominic de mettre la pression sur l'aile-roi. De fait, trois coups plus tard, les blancs se fourvoyaient face à 28...Cb4 en jouant 29. Tf2? . Dominic n'avait alors qu'à pousser 29...b4 pour récupérer facilement une pièce.

Dès lors, l'avantage des noirs a fait boule de neige, malgré tous les efforts d'Éric pour redresser la barre : au 30e coup, les noirs devaient se rendre.


Dumont - Dubé (Dominic)

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)





À jeudi prochain pour la deuxième ronde !



--Arthur


[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Event "Montcalm IV"]
[Section "A"]
[Date "2017.01.12"]
[Round "1"]
[Board "1"]
[White "Tremblay, Réjean"]
[Black "Lessard, Claude"]
[WhiteElo "2252"]
[BlackElo "2174"]
[Result "1/2-1/2"]
[Termination "normal"]
[TerminationCase "draw by agreement"]
[TimeControl "5400+30"]
[PlyCount "18"]
[MontcalmGameNumber "2989"]

1. d4 Nf6 2. c4 d6 3. Nc3 g6 4. e4 Bg7 5. Be2 O-O 6. Nf3 e5 7. dxe5 dxe5 8.
Qxd8 Rxd8 9. Bg5 c6
{Nulle par accord mutuel.} 1/2-1/2

[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Event "Montcalm IV"]
[Section "A"]
[Date "2017.01.12"]
[Round "1"]
[Board "2"]
[White "Cournoyer, Dominic"]
[Black "Paré, Marc"]
[WhiteElo "1923"]
[BlackElo "2055"]
[Result "1-0"]
[Termination "normal"]
[TerminationCase "resignation"]
[TimeControl "5400+30"]
[PlyCount "51"]
[MontcalmGameNumber "2990"]

1. c4 Nf6 2. Nc3 e6 3. Nf3 b6 4. g3 Bb7 5. Bg2 Be7 6. O-O O-O 7. b3 c5 8.
Bb2 d5 9. cxd5 exd5 10. d4 Nbd7 11. dxc5 Nxc5 12. Nd4 Qd7 13. Rc1 a6 14. b4
Nce4 15. a3 b5 16. Nxe4 Nxe4 17. Nb3 Qe6 18. Rc7 Bc8 19. Qd3 Bd6 20. Qd4 f6
21. Bxe4 dxe4 22. Nc5 Bxc5 23. Qxc5 Re8 24. Rc1 Qb3 25. Bxf6 gxf6 26. Qh5
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Event "Montcalm IV"]
[Section "A"]
[Date "2017.01.12"]
[Round "1"]
[Board "3"]
[White "Beaudoin, Stéphane"]
[Black "Auger, Bertrand"]
[WhiteElo "2105"]
[BlackElo "2008"]
[Result "1/2-1/2"]
[Termination "normal"]
[TerminationCase "draw by agreement"]
[TimeControl "5400+30"]
[PlyCount "79"]
[MontcalmGameNumber "2991"]

1. e4 e6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. Nxe4 Bd7 5. Nf3 Bc6 6. Bd3 Nd7 7. O-O Ngf6
8. Qe2 Bxe4 9. Bxe4 Nxe4 10. Qxe4 c6 11. c4 Nf6 12. Qc2 Be7 13. Bg5 O-O 14.
Rfd1 Qc7 15. Rd3 h6 16. Bh4 Rfe8 17. Rad1 Rad8 18. Qb3 Nd7 19. Bg3 Qb6 20.
Qc2 Rc8 21. Nd2 c5 22. Rb3 Qc6 23. d5 exd5 24. cxd5 Qa4 25. Qb1 c4 26. Rxb7
Nc5 27. b3 Qa6 28. Rxe7 Rxe7 29. d6 Re2 30. Nxc4 Rxa2 31. h3 Nd7 32. Kh2
Re2 33. Qf5 Re6 34. Rd4 Rc5 35. Qf3 Qc6 36. Qd1 Re4 37. Rd3 h5 38. h4 a5
39. Nd2 Re6 40. Nf3
{Nulle par accord mutuel.} 1/2-1/2

[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Event "Montcalm IV"]
[Section "B"]
[Date "2017.01.12"]
[Round "1"]
[Board "4"]
[White "Lamontagne, Danny"]
[Black "Tremblay, Charles"]
[WhiteElo "1917"]
[BlackElo "1715"]
[Result "1/2-1/2"]
[Termination "normal"]
[TerminationCase "draw by agreement"]
[TimeControl "5400+30"]
[PlyCount "81"]
[MontcalmGameNumber "2988"]

1. e4 c5 2. c3 Nc6 3. d4 cxd4 4. cxd4 d6 5. Nc3 Nf6 6. h3 g6 7. Nf3 Bg7 8.
Be3 O-O 9. Be2 b6 10. O-O Bb7 11. d5 Nb8 12. Rc1 Nbd7 13. Nd4 Nc5 14. f3
Rc8 15. Ncb5 a6 16. Na7 Rc7 17. b4 Ncd7 18. Nac6 Qe8 19. Nxe7+ Qxe7 20.
Rxc7 Nxd5 21. Rxd7 Qxd7 22. exd5 Bxd5 23. Bxa6 Qe7 24. Re1 Ra8 25. Bf2 Qg5
26. h4 Qf4 27. Ne2 Qxb4 28. Qxd5 Rxa6 29. Ng3 Ra5 30. Qc6 Be5 31. Qe8+ Kg7
32. Ne4 h6 33. Qe7 Rxa2 34. f4 Rxf2 35. Kxf2 Bd4+ 36. Ke2 Qc4+ 37. Kd1 Qb3+
38. Ke2 Qe3+ 39. Kd1 Qb3+ 40. Ke2 Qe3+ 41. Kd1
{Nulle par accord mutuel.} 1/2-1/2

[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Event "Montcalm IV"]
[Section "B"]
[Date "2017.01.12"]
[Round "1"]
[Board "5"]
[White "Dumont, Éric"]
[Black "Dubé, Dominic"]
[WhiteElo "1712"]
[BlackElo "1898"]
[Result "0-1"]
[Termination "normal"]
[TerminationCase "resignation"]
[TimeControl "5400+30"]
[PlyCount "74"]
[MontcalmGameNumber "2992"]

1. d4 d5 2. Bf4 Bf5 3. Nf3 e6 4. e3 Nf6 5. Nbd2 Be7 6. h3 h6 7. c4 c5 8.
cxd5 exd5 9. dxc5 Bxc5 10. Bb5+ Bd7 11. Bd3 O-O 12. Ne5 Be6 13. O-O Nbd7
14. Ndf3 Qb6 15. Qe2 Ne4 16. Nxd7 Bxd7 17. Ne5 Be6 18. Rac1 Nf6 19. Rc2 a5
20. Rfc1 Rfc8 21. Qf3 d4 22. Bc4 dxe3 23. Bxe3 Bxe3 24. Bxe6 Bxf2+ 25. Qxf2
Qxe6 26. Nc4 Rc6 27. b3 Nd5 28. Qd4 Nb4 29. Rf2 b5 30. Rcf1 bxc4 31. Rxf7
Qg6 32. Qd7 cxb3 33. axb3 Rac8 34. Qe7 R6c7 35. Rf8+ Kh7 36. Qe5 Rc2 37.
R8f2 Rxf2
{Les blancs abandonnent.} 0-1




Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire