2016-04-12

Chronique de la ronde 3 du Montcalm VI (saison 2015-2016)

Chronique de la ronde 3 du Montcalm VI (saison 2015-2016)

Voici notre tournoi, le Montcalm VI, rendu à mi-course en ce jeudi 7 avril 2016, et si les dynamiques sont fort différentes dans les deux sections, les classements de chacune commencent à se préciser. Mais l'important, comme chacun sait, c'est de prendre chaque ronde comme si elle était la seule, de donner son maximum et de prendre du plaisir, ce que font très bien nos joueurs.


Menu




Section A


Section A : résultats

  • Les affrontements de cette semaine étaient assez inégaux, et c'est la logique de la cote qui a prévalu dans deux cas sur trois. Au premier échiquier, cependant, peut-être quelque peu aidé par le retard de son adversaire, Bertrand Auger a décroché une belle nulle face au Maître Antoine Bérubé.

    #1 : B. Auger (1903) [1/2-1/2] A. Bérubé (2151)
    #2 : C. Lessard (2046) [1-0] Dom. Dubé (1839)
    #3 : M. Fecteau (1886) [0-1] D. Cournoyer (1980)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Section A : classement

    • 2,5 sur 3 :
      • Claude Lessard (2046)
      • Bertrand Auger (1903)
    • 2 sur 3 :
      • Antoine Bérubé (2151)
    • 1,5 sur 3 :
      • Dominic Cournoyer (1980)
    • 0,5 sur 3 :
      • Dominic Dubé (1839)
    • 0 sur 3 :
      • Martin Fecteau (1886)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club (cliquez ici).

Section A : appariements prévus pour la ronde 4


#1 : C. Lessard B N B 2.5/3 vs M. Fecteau B N B 0/3
#2 : D. Cournoyer B B N 1.5/3 vs B. Auger N N B 2.5/3
#3 : Dom. Dubé N B N 0.5/3 vs A. Bérubé N B N 2/3


Section A : parties

Au premier échiquier, Bertrand Auger avait les blancs pour affronter Antoine Bérubé, et un drame a failli se produire : en effet, Antoine avait oublié que les rondes commençaient à 18h30 au Montcalm et ignorait que c'était maintenant après 30 minutes qu'un joueur était déclaré forfait. Heureusement, il était un peu en avance par rapport à 19h et n'avait donc que 25 minutes de retard !

Ç'aurait été doublement de valeur si Antoine avait perdu ainsi, car le classement du tournoi aurait été altéré et nous aurions été privés d'une partie très intéressante, celle que je vous livre ici.

Antoine a donc dû jouer vite contre l'ouverture Reti de son adversaire, mais s'en est bien tiré puisqu'après avoir ouvert la colonne 'a' par 14...axb6, il y a doublé les tours pour s'emparer du pion 'a' par 19...Txa2. Cependant, Bertrand avait la paire de fous, qu'il affectionne comme David Janowski, et avait du contre-jeu.

Auger - Bérubé



(Position après 21. Txf2)

C'est alors qu'Antoine s'est lancé dans une manœuvre très risquée : le gain d'un second pion par 21...Txf2!?. Sur 22. h3, la réplique envisagée par Antoine était évidemment 22...Tc2, mais après 23. Ta8+, la situation des noirs devient compliquée, car si 23...Th7, le fou c3 n'est évidemment pas prenable à cause de 24. hxg4 Txc3? 25. Fe4+, qui gagne la tour. Antoine a donc dû parer l'échec par 23...Ff8, après quoi 24. Fb4 était très menaçant.

Heureusement pour lui, Antoine, grâce à l'action coordonnée de son cavalier et de sa tour a réussi à trouver le perpétuel. Steinitz disait : « Donnez moi un cavalier en 6ème rangée et je gagnerai toutes mes parties. » (on pense notamment à la célèbre partie contre Reiner illustrant ce principe). Ici, le cavalier d'Antoine était en e3 et non en f3, ce qui explique qu'on ait abouti à une perpétuelle et non plus.

Une belle partie faite d'attaque et de contre-attaque, dont il aurait dort dommage que nous soyons privés !


Auger - Bérubé

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)




Au deuxième échiquier, Claude Lessard avait rendez-vous avec Dominic Dubé, et a magnifiquement exploité les légères erreurs de celui-ci pour transformer son avantage en victoire.

Je vais tenter de retranscrire ici quelques commentaires dont Maître Claude m'a éclairé sur sa partie. D'abord, 7...Db6 est un mauvais placement de la dame : la réplique de Claude, 8. Dc2, est le meilleur coup, qui protège b2 tout en plaçant la dame sur une bonne case, au croisement de la colonne 'c' et de la diagonale importante b1-h7.

Ensuite, 11...g6 créait aux noirs une faiblesse de long terme sur les cases sombres, que Claude a fort bien exploitée par la manœuvre astucieuse 12. h3, avec l'idée Ch2-Cg4-Ch6. Sur 12...Ch5, 13. Fe3 permet de faire peser sur la dame noire une menace latente, qui la force à se replier, mais où ? 13...Dd8 est finalement l'aveu que le positionnement de la dame n'était pas parfait. En revanche, les coups 14...b6 et 15...Fb7 sont salués par Claude comme bons et logiques, mais les faiblesses du camp noir sont criantes. Elles ont été encore aggravées par 17...Ff8, qui délaisse la case f6, où Claude a menacé de s'implanter par 18. Ce4. Les coups suivants sont plus ou moins forcés et aboutissent à une fourchette sur 21. Cd6.

Après 21...Dc7, Claude a hésité à reprendre tout de suite la qualité, mais l'a finalement fait pour se faciliter la tâche : 22...Cxe8 et l'avantage blanc est très important. Difficile de jouer, quand on n'a rien tandis que l'autre a tout, matériel et espace. Une dizaine de coups plus tard, Dominic, sur le point de perdre le cavalier a8 après 32...Txe7 33. Fxa8, a préféré jeter l'éponge.

Une belle partie, qui montre combien le gambit de la dame peut être difficile à jouer pour les noirs si les blancs connaissent bien tous les systèmes et sont à même d'exploiter les erreurs de positionnement. À méditer !


Lessard - Dubé (Dominic)

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)





Fecteau - Cournoyer



(Position après 34. Fxb7)

Pendant ce temps, au troisième échiquier, une longue partie s'est jouée entre Martin Fecteau et Dominic Cournoyer, dans laquelle c'est Martin qui a pris le meilleur départ, puisqu'ils s'est retrouvé avec un bon avantage après 24...Dd7 : ce mouvement, apparemment anodin, de la dame permet en effet aux blancs de pousser g4, car après la défense noire par h4, les blancs peuvent pousser g5 pour empêcher les noirs de pousser g4 ! À petit coup, grandes conséquences : après g4 (joué un coup plus tard par Martin : 26. g4), les noirs devaient prendre par 26...hxg4 et avaient donc un roque ouvert à tous les vents...

Pour se défendre, cependant, Dominic a choisi d'ouvrir les lignes pour pouvoir notamment ramener ses tours en défense, mais l'avantage restait clairement du côté de Martin, qui, au 32e coup, affichait une très nette avance. Mieux : deux coups plus tard, Dominic, après 34. Fxb7, a commis l'erreur dont je parle souvent, celle de répliquer à une menace par une autre menace, sans pouvoir envisager toutes les conséquences. En l'occurrence, alors que le simple 34...Txb7 aurait permis à Dominic de rattraper une partie de son avantage, le coup du texte (34...Dxh2?) permettait à Martin de placer 35. Df3!!, qui aurait offert une case de sortie au roi et défendu le fou b7. Mais Martin ne l'a pas vu et a préféré 35. Re1 puis 36. Dg4, après quoi son avantage avait nettement diminué.

De fait, le chemin vers la victoire n'était alors pas simple à trouver, et 39. Cf1 sera le premier faux pas de Martin, avant le tragique 42. Ce4 qui offrait tout à coup un mat en 6 aux noirs ! Dominic en avait suivi les trois premières étapes lorsque Martin a abandonné. Une partie pleine de rebondissements, qui montre que rien n'est joué jusqu'à la fin !


Fecteau - Cournoyer

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)





Section B


Section B : nouveaux inscrits

Nous avions le plaisir d'accueillir cette semaine un habitué du club, Jean-Claude Gauthier (1139), qui entre dans le tournoi avec deux demi-points pour les deux premières rondes. Bonne chance, Jean-Claude !


Section B : résultats

  • Pas de grosse surprise, cette semaine, mais signalons la victoire d'Éric Dumont (1675) contre Daniel Dubé (1831) : on sait que Daniel n'est pas en réussite au Montcalm en ce moment et qu'Éric vaut plus que sa cote actuelle, et c'est sans doute ce qui explique le résultat final !

    #4 : P. Gingras (1782) [1/2-1/2] M. Paré (1807)
    #5 : F. Couture (1305) [0-1] S. Stoyanova (1453)
    #6 : Dan. Dubé (1831) [0-1] É. Dumont (1675)
    #7 : A. Ripoll (1677) [1-0] K. Lacerte (1509)
    #8 : J.-C. Gauthier (1139) [0-1] M. Hébert (1503)
    #9 : P. Lê-Huu (1202) [0-1] J. Hines (1481)
    M. Leblanc-Legault (1632) [1] Repos non sollicité
    M. Sarra-Bournet (1891) [1/2] Repos sollicité
    P. Cummins (1772) [1/2] Repos sollicité

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club [cliquez ici].


Section B : classement

    • 2,5 sur 3 :
      • Marc Sarra-Bournet (1891)
      • Marc Paré (1807)
      • Stella Stoyanova (1453)
    • 2 sur 3 :
      • Philippe Gingras (1782)
      • Arthur Ripoll (1677)
      • Éric Dumont (1675)
    • 1,5 sur 3 :
      • Marc Hébert (1503)
      • Jason Hines (1481)
      • François Couture (1305)
    • 1 sur 3 :
      • Daniel Dubé (1831)
      • Paul Cummins (1772)
      • Mathieu Leblanc-Legault (1632)
      • Kevin Lacerte (1509)
      • Jean-Claude Gauthier (1139)
    • 0 sur 3 :
      • Pascal Lê-Huu (1202)

  • Vous pouvez retrouver ces résultats sur le site du club (cliquez ici).

Section B : appariements prévus pour la ronde 4


#4 : S. Stoyanova B N N 2.5/3 vs M. Paré N B N 2.5/3
#5 : É. Dumont B N N 2/3 vs P. Gingras B N B 2/3
#6 : M. Hébert N B N 1.5/3 vs A. Ripoll B N B 2/3


Section B : parties

Au quatrième échiquier, deux générations s'affrontaient avec la partie entre Philippe Gingras et Marc Paré, et l'affrontement a été de qualité. La partie, qui a commencé comme une Trompowsky, a rejoint rapidement les chemins de la slave. La partie est de fait longtemps restée égale, mais la batterie mise en place par Marc avec le fou en c7 et la dame en d6 n'a pas tardé à montrer son efficacité, puisqu'après la disparition du Cf3, la dame noire a plongé pour faire échec en h2 (22...Dh2+), mais il valait mieux continuer, après 23. Rf1, par 23...Dxh4. Le coup du texte, 23...Dh1+, a finalement abouti à une situation égale.

C'est cette situation d'égalité, dans une position où ne figuraient que les rois, les tours, les dames et des pions, qui a duré jusqu'à la fin de la partie... du moins, je le suppose car la feuille de partie comporte des erreurs des omissions, si bien qu'il m'est impossible de vous proposer la fin de la partie.


Gingras - Paré

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)




Au cinquième échiquier, François Couture, le vainqueur surprise de Paul Cummins la semaine dernière, affrontait Stella Stoyanova. La partie, compliquée, a d'abord tourné à l'avantage de François, Stella ayant enfermé sa tour en h5 pour une attaque sans lendemain. François a donc gagné la qualité au 20e coup (20. Fxh5) et avait l'avantage.

Stella, cependant, ne s'est découragée et a réussi à continuer l'attaque contre son adversaire quoiqu'elle fût dans une situation inférieure, jusqu'à lui placer une petite combinaison qui a complètement changé la situation.




Joue-la comme Stella !
(Position après 30. c4)
Les noirs jouent et prennent l'avantage.

Cliquez sur le bouton pour voir la solution.



Dès lors, Stella tenait un avantage qu'elle n'a pas laissé filer pour l'emporter. Bravo !

Couture - Stoyanova

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] .)




Au septième échiquier, enfin, j'affrontais Kevin Lacerte, qui m'a impressionné par ses progrès, tandis que moi, je n'ai guère brillé (Claude m'a démontré par TxC que j'étais feniiii dans bien des variantes). Bref, Kevin vaut bien plus que sa cote et c'est un joueur à surveiller !

Inutile de dire que j'ai été soulagé, après 25...e4?, de voir que les noirs perdaient dans toutes les variantes. La position était compliquée, et je crois que nous avons tous les deux vu pas mal de fantômes qui nous ont empêchés de profiter des erreurs adverses... Je regrette notamment de ne pas avoir vu que le simple 17. h4 était infiniment préférable à 17. h3? pour préparer la poussée, du fait de 17...h4, que Kevin n'a pas manqué, lui. J'aurais dû voir également que sur 20...Cf4, je pouvais prendre par 21. Fxf4 sans crainte, au lieu de redouter les pions f4-g3, qui étaient facilement bloquables. De son côté, Kevin a commis une seule grosse erreur, mais elle lui a coûté la partie : 25...e4 me permettait 26. Txf5, où la tour attaquait le Ff8 et le cavalier f4 tout en protégeant le pion d5 ; le meilleur coup aurait été 26...Cg6, suggéré par Dominic Cournoyer au cours du post mortem, mais le fou f8 serait alors tombé dans mon escarcelle. Cela aurait mieux valu, néanmoins, que 26...Db7??, qui donne aux blancs un mat en deux.

C'est donc, dans cette partie comme dans tant d'autres, le joueur qui a commis la dernière erreur qui a perdu, et c'est dommage pour Kevin qui avait bien mené sa barque jusque là, mais peut-être la prochaine fois sera-t-elle la bonne ?


Ripoll - Lacerte

(Ceux qui ont du mal avec l'interface Javascript de ce site peuvent la voir sur le site du Montcalm [cliquez ici] ou sur QuébecÉchecs [cliquez là].)





À jeudi prochain ! N'oubliez pas l'heure : 18h30 !


--Arthur


[Event "Montcalm VI (section A, rotation) 2015"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.04.07"]
[Round "3"]
[Board "1"]
[White "Auger, Bertrand"]
[Black "Bérubé, Antoine"]
[WhiteElo "1903"]
[BlackElo "2151"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "62"]
[MontcalmGameNumber "2691"]

1. Nf3 d5 2. g3 c6 3. Bg2 Bg4 4. O-O Nd7 5. d4 Ngf6 6. Nbd2 e6 7. c4 Bd6 8.
Re1 O-O 9. e4 Nxe4 10. Nxe4 dxe4 11. Rxe4 Nf6 12. Re1 h6 13. Qb3 Qb6 14.
Qxb6 axb6 15. Bd2 Ra4 16. b3 Ra3 17. Ne5 Rfa8 18. Nxg4 Nxg4 19. Bc3 Rxa2
20. Rxa2 Rxa2 21. Ra1 Rxf2 22. h3 Rc2 23. Ra8+ Bf8 24. Bb4 c5 25. dxc5 Rc1+
26. Bf1 Ne3 27. Rxf8+ Kxf8 28. c6+ Ke8 29. cxb7 Rxf1+ 30. Kh2 Rf2+ 31. Kg1
Rf1+
{Nulle.} 1/2-1/2

[Event "Montcalm VI (section A, rotation) 2015"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.04.07"]
[Round "3"]
[Board "2"]
[White "Lessard, Claude"]
[Black "Dubé, Dominic"]
[WhiteElo "2046"]
[BlackElo "1839"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "63"]
[MontcalmGameNumber "2692"]

1. d4 c6 2. c4 d5 3. Nc3 Nf6 4. Nf3 e6 5. Bg5 Be7 6. e3 Qb6 7. Qc2 dxc4 8.
Bxc4 Nbd7 9. O-O O-O 10. e4 Re8 11. Bd3 g6 12. h3 Nh5 13. Be3 Qd8 14. Rad1
b6 15. e5 Bb7 16. Nh2 Qc8 17. Ng4 Bf8 18. Ne4 c5 19. dxc5 Bxc5 20. Bxc5
bxc5 21. Nd6 Qc7 22. Nxe8 Rxe8 23. Be4 Ba6 24. Rfe1 Bb5 25. a4 Ba6 26. Qd2
Nb6 27. Bf3 Qe7 28. b3 c4 29. a5 Na8 30. bxc4 Bxc4 31. Qd7 Kg7 32. Qxe7
{Les noirs abandonnent.} 1-0

[Event "Montcalm VI (section A, rotation) 2015"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.04.07"]
[Round "3"]
[Board "3"]
[White "Fecteau, Martin"]
[Black "Cournoyer, Dominic"]
[WhiteElo "1886"]
[BlackElo "1980"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "88"]
[MontcalmGameNumber "2693"]

1. Nf3 d5 2. g3 c5 3. Bg2 Nf6 4. c4 dxc4 5. Qa4+ Bd7 6. Qxc4 Nc6 7. O-O e6
8. d3 b5 9. Qc2 Bd6 10. b3 O-O 11. Bb2 Rc8 12. Na3 Nb4 13. Qd2 h6 14. Rfc1
Bc6 15. Nc2 Nxc2 16. Rxc2 Qe7 17. Rac1 e5 18. e4 Rfd8 19. Qe2 Bb7 20. Nd2
Nd7 21. Nf1 Nb6 22. Ne3 g6 23. Ng4 h5 24. Ne3 Qd7 25. Rd1 Bb8 26. g4 hxg4
27. Nxg4 Qe6 28. Bh3 f5 29. Ne3 Rd7 30. exf5 gxf5 31. Bxf5 Rg7+ 32. Kf1 Qc6
33. Be4 Qh6 34. Bxb7 Qxh2 35. Ke1 Rxb7 36. Qg4+ Rg7 37. Qe6+ Kh7 38. Qf5+
Kg8 39. Nf1 Qh4 40. Ng3 Rf8 41. Qe6+ Kh7 42. Ne4 Rg1+ 43. Ke2 Qh5+ 44. Ke3
Qf3+
{Les blancs abandonnent.} 0-1

[Event "Montcalm VI (section B, suisse) 2015"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.04.07"]
[Round "3"]
[Board "4"]
[White "Gingras, Philippe"]
[Black "Paré, Marc"]
[WhiteElo "1782"]
[BlackElo "1807"]
[Result "1/2-1/2"]
[PlyCount "*"]
[MontcalmGameNumber "*"]

1. d4 Nf6 2. Bg5 d5 3. Bxf6 exf6 4. e3 Bd6 5. c4 dxc4 6. Bxc4 O-O 7. Nc3 c6
8. Nf3 Bg4 9. h3 Bh5 10. O-O Nd7 11. Bd3 Re8 12. Rc1 Nf8 13. Ne4 Bc7 14.
Nc5 Rb8 15. a3 Qd6 16. Re1 Ne6 17. Ne4 Qd5 18. b4 a6 19. Nc5 Ng5 20. Be2
Qd6 21. h4 Nxf3+ 22. Bxf3 Qh2+ 23. Kf1 Qh1+ 24. Ke2 Bxf3+ 25. gxf3 Qxh4 26.
Rh1 Qg5 27. Qd3 Qg6 28. Qd2 f5 29. Rcg1 Qd6 30. Qd3 Qd5 31. Rh5 Bb6 32.
Rxf5 Qa2+ 33. Kf1 Bxc5 34. Rxc5 g6 35. Rc2 Qe6 36. Ke2 Rbd8 37. Rg4 f5 38.
Rg2 Kg7 39. f4 Qf6 40. Kf1 Rd5 41. Rc5 Red8 42. Rg1 Qe6 43. Kg2 Rxc5 44.
bxc5 Qd5+ 45. Kh2 Qxc5 46. Qb1 Qe7 47. Qxf5 Qh4+ 48. Qh3 Qxf2+ 49. Rg2 Qe1
50. Qe6
{Il manque la fin de la partie.} 1/2-1/2

[Event "Montcalm VI (section B, suisse) 2015"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.04.07"]
[Round "3"]
[Board "5"]
[White "Couture, François"]
[Black "Stoyanova, Stela"]
[WhiteElo "1305"]
[BlackElo "1453"]
[Result "0-1"]
[PlyCount "114"]
[MontcalmGameNumber "2694"]

1. d4 e6 2. Bf4 f5 3. h3 Nf6 4. Nf3 d6 5. e3 Be7 6. Bd3 O-O 7. Nbd2 Qe8 8.
O-O Nd5 9. Bg5 Bxg5 10. Nxg5 Rf6 11. c3 Rh6 12. Re1 Rh5 13. f4 h6 14. Ngf3
Qg6 15. h4 Nf6 16. Nf1 b6 17. Be2 Bb7 18. g3 Bxf3 19. Bxf3 d5 20. Bxh5 Nxh5
21. Qf3 Nd7 22. Re2 Ndf6 23. Rg2 Rc8 24. Kh1 Ng4 25. Nh2 Nhf6 26. Nxg4 fxg4
27. Qe2 Qe4 28. Rf1 Qf5 29. Qc2 Ne4 30. c4 Nxg3+ 31. Kg1 Nxf1 32. Qxf5 exf5
33. Kxf1 dxc4 34. Rc2 b5 35. b3 cxb3 36. axb3 Kf7 37. Ke2 Ke6 38. Rc5 a6
39. Rc6+ Kd7 40. Rxa6 Rg8 41. Ra5 c6 42. Ra7+ Kd6 43. b4 g5 44. hxg5 hxg5
45. fxg5 Rxg5 46. Kf2 Kd5 47. Re7 Kc4 48. Kg3 Kxb4 49. Kf4 g3 50. Kxg5 g2
51. Kxf5 g1=Q 52. Re4 Kc3 53. Re6 Qf2+ 54. Ke4 Qg2+ 55. Kf4 b4 56. e4 Kxd4
57. e5 Qe4+
{Les blancs abandonnent.} 0-1


[Event "Montcalm VI (section B, suisse) 2015"]
[Site "Cercle d'échecs Montcalm"]
[Date "2016.04.07"]
[Round "3"]
[Board "7"]
[White "Ripoll, Arthur"]
[Black "Lacerte, Kevin"]
[WhiteElo "1677"]
[BlackElo "1509"]
[Result "1-0"]
[PlyCount "53"]
[MontcalmGameNumber "2690"]
[QuebecEchecsMessageNumber "70290"]

1. e4 c5 2. Nf3 d6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nf6 5. Nc3 a6 6. f3 h5 7. Be3 e5 8.
Nb3 Be6 9. Qd2 Nbd7 10. Be2 b5 11. O-O-O Nb6 12. Na5 Nc4 13. Nxc4 bxc4 14.
Nd5 Bxd5 15. exd5 Qc7 16. Qc3 Rc8 17. h3 h4 18. Rhg1 Nh5 19. g4 hxg3 20. f4
Nxf4 21. Bg4 Rb8 22. Rxg3 f5 23. Bf3 Rh4 24. Re1 Kd8 25. Rg5 e4 26. Rxf5
Qb7 27. Rxf8+
{Les noirs abandonnent.} 1-0








Les parties sont affichées sur ce site avec l'interface Javascript du site

ChessTempo

. Merci à eux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire